Vous avez pu lire ce matin que Tesla devient un titre dans le cercle très fermé des $1T (one trillion) stock.

Ce qui est facinant dans ces chiffres ce sont :

1 – La rapidité de la hausse à $1T

2 – La taille par rapport au secteur (mais est-ce que Tesla est vraiment une voiture ? ou plutôt un art de vivre ?)

3 – Le fait qu’Elon Musk est désormais plus riche que la capitalisation boursière…d’EXXON !

Tout cela m’étonne, mais il semble que certains qui avaient parié contre le cours de Tesla se retrouve « squeezés ».

La rumeur prétend que même Micheal Burry se serait brûlé (il a d’ailleurs supprimé son compte Twitter hier). Il aurait commencé à shorter vers 570 USD

On peut donc en déduire que l’annonce d’hier qu’Hertz (une société en faillite potentielle non ?) d’acheter 100’000 véhicules Tesla pour 4 milliards de dollars américains a fait monter la capitalisation boursière de Tesla de 100 milliards du coup

petite rappel 2020 :

Il semble aussi que les arbitrages options gamma y sont pour quelque chose

explication ici : https://www.zerohedge.com/markets/here-gamma-bomb-just-sparked-teslas-insane-meltup

et ici : https://www.centralcharts.com/fr/gm/1-apprendre/3-bourse/5-gestion-portefeuille/207-gamma-d-une-option

En conclusion, il semble que la rencontre du gamma, de Michael Burry et de Hertz ai engendré un mouvement violent à la hausse.

Happy Investing et plusieurs recommendations de ma part

Never go short ! Never go short ! Never go short ! Never go short !

4 Responses

  1. Il me semblait bien avoir lu à plusieurs reprises depuis cet été que c’est le groupe VW qui était en train de finaliser les négos avec Hertz (qui était en faillite aux USA à cause du covid, je ne sais pas pour les autres marchés) … VW qui a investi des milliards pour la production de voitures électriques a dû se faire savonner la planche au profit de Musk.

    Si mon propos s’avèrerait exact (si Hertz a bien été racheté par VW), pourquoi ne pas avoir alors mis en avant leurs modèles à Hertz ?

  2. Le succès de Tesla pour les curieux ou pour les haters frustrés de E MUSK :

    « 1000 milliards de dollars pour Tesla : restera-t-il un seul constructeur automobile européen dans dix ans ? »

    https://atlantico.fr/article/decryptage/1000-milliards-de-dollars-pour-tesla—restera-t-il-un-seul-constructeur-automobile-europeen-dans-dix-ans-elon-musk-vehicule-electrique-don-diego-de-la-vega

    Le pompon pour les agences de notations : ‘… C’est l’une des boites disposant de la plus forte croissance au monde et d’un endettement minimal, mais elle n’est notée que BB+ par les agences de notation qui sont à côté de la plaque, notamment parce que Telsa n’émet plus de dette. Tesla n’est pas client du système financier traditionnel, peut se développer avec ses capitaux propres, ne s’endette pas, n’émet plus d’actions et fait la promotion du Bitcoin. C’est la terreur des agences de notation.’

    Et après on s’étonne que nos pays si ‘riches’ soient (quasiment) tous en faillite virtuelle. Les agences de notations sont là pour le bien de notre ‘système financier traditionnel’.

  3. juste au sujet des agences de notation..Elles sont liées aux financiers, donc donnent AAA à des institutions financières mais jamais aux industrielles…allez comprendre ! (LOL)

  4. @Crottaz : bah c’est une affaire de ‘cul’ et de ‘chemise’, d’abord et avant tout les ‘agences de notation’ et les ‘institutions financières’ sont intimement liées en tant que piliers fondamentaux du ‘système’, et sont condamnés à être ‘comme cul et chemise’.

    Et puis, imaginez-vous un instant tous ces cadres d’agences de notation dont certains ont fait carrière dans des institutions financières, bien assis, bien au chaud, dans un cadre luxueux depuis leurs tours de Babel, alors que l’industriel lui a des journées bien chargées à résoudre des problèmes et va même devoir se salir les mains si nécessaire … beurk. Ce sont les gardiens condescendants du maintien en vie du ‘système’ avec droit de vie ou de mort sur les autres acteurs. Mais comme vous le mentionnez, à côté de la plaque de la réalité créatrice, innovante et laborieuse.

    Qui mérite le plus de respect, l’entrepreneur qui génèrent des milliers d’emplois, ou le pète-cul en haut de sa tour qui veut te casser parce que soit disant tu n’es pas assez endetté pour atteindre tes objectifs ?

    La réponse est dans la question.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *