L’indice CRB (Commodities Research Bureau) est un panier de 19 produits différents.

Cacao, café, maïs, coton, porcs maigres, bovins vivants, jus d’orange, soja, sucre et blé pour l’alimentation et les produits agricoles, pétrole brut, mazout de chauffage, gaz naturel et gaz sans plomb pour l’énergie, aluminium, cuivre et nickel pour les métaux industriels, or et argent pour les métaux précieux.

Voici quelques graphiques mensuels à long terme et un graphique hebdomadaire.

Les produits de base sont bon marché (CRB adapté de l’inflation)

L’indice CRB semble avoir atteint son plus bas niveau en 2020 (inflation et contre l’or)

Le mouvement haussier depuis lors se développe en 5 vagues (voir graphique suivant).

Une fois terminé, nous devrions avoir une correction en 3 vagues (down-up-down) qui durera plusieurs mois.

Après cette correction, il sera probablement temps d’investir dans ce secteur.

Happy Investing

5 Responses

  1. Bonjour,

    Pardonnez mon ignorance mais qu’est ce qui vous permet de penser que nous devrions avoir une correction en 3 vagues avant l’envolée ?

    Merci d’avance

  2. Il y a eu un effet retard. Qui ne se souvient pas du baril à un prix négatif. Le coup de frein économique lié au virus a été violent et un économie nationale, internationale, c’est comme un énorme bateau (ou une centrale nucléaire…) : il faut du temps pour le ralentir, ce qui entraîne une baisse des valeurs produites en excès pendant ce temps. Idem en cas de redémarrage : il faut du temps pour redémarrer et en attendant d’avoir atteint le niveau du volume demandé par le marché, les prix grimpent provisoirement. C’est simplement une question de contraste entre effet retard et situation immédiate. Pas de quoi fouetter un chat. Non, il n’y a pas de pénurie. On est désormais 10 milliard d’habitants, dont le niveau de vie progresse. Il y a du boulot pour tout le monde. Et si on y ajoute le risque de conflit, hé bien cela indique une augmentation de la production (non seulement des armements, mais de tout ce qui les entourent transport, énergie, etc etc). Oui, le monde continue à fonctionner ! selon des règles immuables. Les matières premières vont augmenter jusqu’au moment où le niveau de production sera tel que leur prix baissera etc etc etc. Voilà mon cher Watson !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Commentaires récents