Les deux ETF Miniers les plus connus sont le GDX et le GDXJ (Vaneck). Ces ETFS – de tailles respectables – sont composés de minières. Le GDX avec de grands producteurs et les GDXJ soi-disant avec des juniors. Nous allons voir plus bas que ce n’est pas vraiment le cas pour ce dernier et que comparer une société junior au GDXJ n’est pas tout à fait correct. (merci à Heinz pour l’idée de cet article)

Voici les deux “fact sheets”

Dans le document du GDXJ (junior), on apprend la détention d’actions Kinross, Pan American (dans l’argent) Silver, Yamana. Ce sont des poids lourds de la cote. Plus de la moitié du GDXJ est donc composé de grandes capitalisations en production.

Je vous laisse lire un article intéressant sur les ETF : https://www.justetf.com/en/how-to/invest-in-goldmines.html

On trouve encore d’autres indices / ETFs qui se disent junior alors que ce n’est pas le cas : https://www.mvis-indices.com/indices/hard-asset/mvis-global-junior-gold-miners et https://www.bmo.com/assets/pdfs/gam/etf/en/sa_mrfp_ZJG_e.pdf

Le Sprott juniors ETF semble plus orienté vers les juniors et ciblé dans le secteur aurifère : https://www.sprottetfs.com/sgdj-sprott-junior-gold-miners-etf# dont l’indice de référence (benchmark) est : https://www.solactive.com/Indices/?index=DE000SLA6V02.

Avec le tableau ci-dessous on doit admettre que les juniors ont beaucoup de retard à combler !

Si vous voulez suivre un indice juniors (mais avec tous les secteurs), vous pouvez suivre le S&P/TSX Venture Composite Index https://web.tmxmoney.com/index_constituents.php?qm_symbol=^JX

La constatation est sans équivoque, les juniors et petites capitalisations possèdent ent un potentiel de “recovery” énorme ! (5x pour rejoindre le plus haut de l’an 2011)

Happy Investing

Comments are closed