Cette nuit ou ce matin pour certains, un événement de grande ampleur sur le pétrole est survenu.

L’or noir, plus précisément le WTI (West Texas Intermediate), a plongé de manière hyper brutale aux Etats-Unis, atteignant un plus bas qui n’avait jamais été vu depuis 2001.

L’explication est qu’il a chuté à cause de la contraction de la demande mondiale et des craintes sur le stockage. Les stocks de brut ont bondi de 48% pour atteindre 55 millions de Barils depuis fin février. Le « hub » a une capacité de stockage de 76 millions de barils. De plus, 198 Millions de barils sont stockés à l’étranger (source: ZH). On continue ainsi de craindre que les capacités de stockages soient débordées (c’est le cas de dire!).

Le Brent quant à lui ne subit pas l’effondrement et on obtient aujourd’hui un ratio Brent/WTI entre les deux pétroles qui devient incroyable

Ces mouvements de marché, de stockage, de panique engendrent des choses que personnes n’aurait pu imaginer : Du pétrole à prix négatif au Canada !

https://www.zerohedge.com/markets/historic-oil-crash-sends-canadian-oil-prices-negative

https://www.linkedin.com/posts/jean-marc-jancovici_on-connaissait-les-prix-négatifs-de-lélectricité-activity-6657611953990709248-6uO7/

Le secteur va devoir prendre des mesures, se réformer et subir de grands dégâts

Le pétrole fait voyager loin, mais il rétrécit l’horizon. (Citation de Gauz)

Et actuellement la valeur des portefeuilles…

14 Responses

  1. @Crottaz : question d’un non initié au trading de commodities :

    – Pourquoi n’achetez-vous pas le pétrole (WTI, Brent … peu importe puisqu’ils subissent tous une importante dépréciation de prix), vous pourrez toujours le revendre plus tard et faire une belle plus value, une forme de placement à terme en somme ?

    J’ai lu ce matin qu’il reste encore 20 à 30% de place concernant le potentiel de stockage.

  2. « Il est négatif » : je viens également de le lire (Canada).

    Je ne raterai pour rien au monde la conf de presse quotidienne de Mr Trump ce soir.

    @Crottaz : j’ai une question SVP : est-ce que cette situation du pétrole (prix négatif) est-elle déjà arrivée ou est-ce la première fois ?

  3. « *WTI CRUDE FUTURES TRADE AT NEGATIVE PRICE FOR FIRST TIME »

    Autant pour moi, je l’avais zappé.

  4. Il y a pas aussi un problème au niveau du raffinage ? Certaines raffineries sont fermées ou travaillent moins ?

  5. @Crottaz : bonjour,

    « A combien le prochain future va-t-il ouvrir ?? »

    Vous aviez raison, il ne faut pas suivre les « invincibles » (les spéculateurs « idiots » selon zerohedge), ni les rêveurs d’une reprise en ‘V’ (marchés financiers, gouvernements et banques centrales G7) … Ni pour le pétrole, ni pour autre chose. Peut-être qu’ils ont compris la leçon ?

    La fête est finie pour un bout de temps. Cela reviendra. Un jour prochain.

  6. «  »Trop fiers ou trop cupides, les producteurs de pétrole ont continué à pomper malgré la constitution inutile de stocks depuis le début de la pandémie », résume l’analyste de Swissquote, qui estime que seul un arrêt complet de l’extraction offrirait un répit au marché. »

    http://www.agefi.com/home/marches-et-produits/detail/edition/online/article/la-bourse-suisse-reprenait-mardi-la-course-aux-abris-echaudee-a-linstar-des-principales-places-financieres-mondiales-par-lincursion-en-territoire-negatif-du-prix-du-brut-americain-495847.html

    Le Brent baisse aussi (-24%).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *