Le Nasdaq affiche une montée verticale depuis plusieurs trimestres et semble en accélération.

Nous en sommes à un tel point de verticalité que le krach de 2000 commence juste à ressembler à petite extrasystole.

Ce qui devient très inquiétant surtout ce sont deux points cruciaux :

1 – Le Free Cash Flow moyen des titres du Nasdaq a passé négatif

2 – La hausse du Nasdaq n’est engendrée que par quelques titres ( les gros poids lourds comme je l’avais déjà mentionné)

Le nombre de titres en “new low” est au plus haut comme il est possible de le constater sur le graphique ci-dessous

Ci-après un liste de titres en forte baisse depuis leurs plus hauts.

On peut ajouter que des signaux de correction importante ont été allumés par l’indicateur “Hindenbourg omen

Pour couronner le tout, les investisseurs sont toujours et de plus en plus en grand levier sur le marché.

Loi de Murphy : “Tout ce qui monte finit par redescendre”

Happy Levitating

Categories:

3 Responses

  1. Loi de mon grand-père (1882-1963). C’est à l’achat que l’on gagne. (= c’est en achetant bon marché, car c’est bien moins compliqué de vendre ensuite à un meilleur prix). Ce sont les choses les plus simple et évidente que l’on ne voit pas. Comme la paire de lunette, que vous cherchez, alors que vous les avez sur le nez.

    Plus vous entrez tard sur un marché à la hausse, plus votre risque de perte est important. Plus le marché baisse, plus grandes sont les opportunités d’acheter.

    Il faut savoir attendre entre 2 et quatre ans pour entrer. Et là, on est gagnant à tout coup. En excluant évidemment les actions de chemins de fer, de banques, ou de titres dont la réputation doit tout à la presse.

  2. Décidément, je vois venir encore la sempiternelle allégorie en faveur des minières…. Qui n’ont évidemment aucun frais fixes et qui brillent par leur compliance dans les critères ESG !
    Cela me semble une approche bien trop simpliste sans compter que le monde a quelque peu évolué depuis 21 ans. Des bulles ici ou là, sans aucun doute, mais de là à vouloir comparer le NASDAQ entre ces 2 époques me semble peu inspiré.

  3. Le sujet de l’article est financier principalement.
    Il montre de manière très intéressante que le FCF sont en train de se croiser en passant en territoire négatif pour les technos et un nasdaq qui n’est tiré à la hausse que par quelques valeurs. Rien de plus

    Il existe des « green mines » et j’ajoute que les contraintes environnementales pour l’obtention des permis sont de plus en plus drastiques.
    C’est pourquoi (je parle des juridictions avec des vrais gouvernements) la mise en production prend beaucoup de temps.

    On peut essayer de se passer des mines,mais il sera difficile de vous fournir cuivre, argent, lithium etc.
    Si vous avez des solutions, je pense que tout le monde sera preneur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Commentaires récents