Voici l’évolution brute et nette (en taux réel)

et le SMI (depuis sa création)

les anciens articles à ce sujet : https://www.crottaz-finance.ch/100-ans-de-marche-suisse-des-actions/ et https://www.crottaz-finance.ch/le-smi-dans-tous-ses-etats/

Happy Swiss Investing

Categories:

4 Responses

  1. Yes. Le retournement va être très rapide. A cause de l’inflation, lorsque les détenteurs de capitaux auront compris que ce n’est pas une solution de rester liquide. Il est vrai que la nature humaine veut que bon nombre vende à la baisse et achète à la hausse. Ceux qui recherchent un profit à court terme en général. Mais lorsque l’on verra son cash se dévaluer de 5 % l’an les journaux de mettront à parler de proteger l’épargne par l’investissement en n’importe quoi plutôt qu’en cash. Et là, les prix vont faire zooom !
    Et la politique des banques centrales sont là pour attiser l’inflation avec la hausse des taux. Faute d’intelligence économique. Car le réflexe de monter les taux pour lutter contre l’inflation est un instrument qui est utile dans les crises où la hausse des prix provient d’un excès de consommation et d’investissement (à crédit). Alors que nous n’en sommes pas là, puisque nous sommes dans une crise de surproduction où les prix montent car la production est insuffisante. Les seules mesures possibles dans ce cas sont le contrôle des prix et la baisse de taux sur les fonds destinés à augmenter la production. Et là, c’est tout bénéfice pour ceux qui produisent, donc pour les sociétés ouvertes à notre investissement dans les bourses. Et investir au niveau de prix d’aujourd’ui, c’est le cadeau du siècle.

  2. Bonjour
    Je ne suis pas très bon en économie mais voici mon analyse aujourd’hui. La crise Covid, la guerre en Ukraine ainsi que la volonté de zéro Covid en Chine permet de dérégler les grands échanges du mondialisme. Le monde occidental avec la monnaie dette est à bout de course. Une crise majeur va permettre l’acceptation par les populations de l’apparition d’une nouvelle devise mondiale probablement cryptomonnaie détenue par les grandes banques centrales. Ceci permettra d’annuler l’ensemble des dettes et d’avoir un nouveau système ou seule les banques centrales existeront. Comme il n’y aura pas d’autres acteurs bancaires les différents prêts entres acteurs financiers n’existera plus ce qui mettra un terme au ( shadow banking, au ripo et à l’euro/dollars).
    Chaque citoyens aura dès sa naissance un compte à la banque nationale respective. Le revenu minimal pour chaque personne sera mis en place ce qui permettra d’éviter en partie les conflicts sociaux. Le remplacement des travailleurs par la robotisation et l’intelligence artificiel sera ainsi mieux accepté. Les prêts bancaires consenti par les banques centrales seront certainement conditionnés à des agendas politiques ou l’écologie permettra de faire taire les avis contraires.
    Bien sûr la grande partie des classes moyennes risquent de ne plus exister dans un tel monde. Une sorte de crédit sociale à la chinoise permettra de contrôler les déplacements et les achats de chaque citoyen.
    Je ne suis pas sûr que c’est le monde que je souhaite à mes enfants et mes futurs petits enfants.
    Si ce monde unipolaire que je viens de décrire n’aboutit pas. Ce n’est pas plus mal… La diversité de quelques pôles permettra je l’espère à chaque personne de décider où il veut résider.
    Merci pour votre lecture.

  3. @Marc-Etienne : même si la notion de science-fiction va disparaître ou en passe de l’être, le seul hic de votre développement c’est que vous avez 5 ans d’avance toutefois 10 à 15 ans ans d’avance sur les territoires de l’Occident, je m’explique :

    1/ La banque centrale chinoise vient d’annoncer le lancement de sa propre crypto monnaie en promettant, jurant tous les dieux du communisme-capitalisme sauvage l’ANONYMAT à tous les acheteurs. La mèche est allumée. ‘Chine’ + ‘anonymat’ ? Je n’ai vu qu’un seul ‘Big Hole’ dans ma vie, c’était en Afrique du sud et il ne fallait surtout pas tomber dedans … Qui va acheter ce produit ? ils seront à terme quelques milliards (la population chinoise comme premier marché, ensuite pays en développement, pays émergents, pays dictatoriaux, pays anti-américains, pays anti-occident, Amérique latine, Afrique, Asie). Cela en fait du monde. Il y aura un déplacement gigantesque de capitaux vers Pékin. Le ruissellement comme dit Mr Macron. La cerise sur le gâteau en parallèle c’est la gigantesque manipulation de masse en intégrant une idéologie qui fait chaque jour de plus en plus mouche, à savoir l’antioccidentalisme (https://fr.wikipedia.org/wiki/Antioccidentalisme).

    La base idéologique (ou le ‘fil rouge’, désolé pour le jeu de mot) de Mr Putin est l’antioccidentalisme. La Chine, pour le moment reste calme mais montrera dans pas si longtemps son vrai visage et ses réelles intentions. Ils attendent juste le moment idéal.

    Votre scénario n’est pas si improbable que cela mais il aurait été intéressant que vous développiez votre vison du comment et pourquoi nous pourrions en arriver là, à savoir la somme cumulée des erreurs, crédulité, naïveté, duplicité et surtout lâcheté de l’Occident. Ce n’est pas la Russie ou la Chine que je crains le plus pour mes enfants, c’est plutôt le manque de courage de nos autorités respectives composant notre idéal démocratique des pays composant l’Occident.

    Pour éviter que votre scénario ne se produisent pas chez nous, il va falloir combattre cela avec plus que des mots ou de ‘trop peu, trop tard’.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.