Aujourd’hui fait historique, l’euro (EUR) est au dessous de la parité avec le dollar américain (USD)

Tout ce qui arrive à l’euro aujourd’hui est dû à une grande liste d’erreurs, mensonges, dettes et guerre…

La Croatie vient d’entrer dans l’euro. Je l’ai écrit plusieurs fois, l’euro ne peut que baisser. J’avais en son temps rédigé un article qui pensait qu’il y aurait deux zones euros : Une avec les pays “riches” (Allemagne, Pays-Bas, Finlande) et l’autres avec les pays pauvres. Une autre annonçant la parité avec le CHF.

Pour mieux se rendre compte de l’euro sur le long terme voici un graphique de l’euro contre le franc suisse (CHF) depuis 50 ans.

Pour obtenir le graphique, l’Ecu a été utilisé avant l’existence de l’Euro et plus avant le FRF (conversion avec le taux de 6.55957 FRF pour un euro)

La tendance est implacablement vers le bas

Happy Investing

Categories:

4 Responses

  1. Les US vont acheter a bon compte des entreprises ‘Eurozone’… Une fois les ’emplettes’ effectuées’… +40% dans 5ans… Principe qui dure depuis ‘fatigué’… (genre International Paper)

  2. L’inflation en zone euro est du à une augmentation du cout de l’énergie. Les salaires n’augmentent pas tant. ‘en relatif).Le cycle est décalé de 6 mois environ avec les USA. Les pays sont très endettés. Augmenter les taux ne ferait pas augmenter la production de gaz ou de pétrole. Du coup, durant la première phase, inutile d’augmenter trop les taux de la BCE.
    Les USA, qui ont créé beaucoup plus de dollar et qui subit une inflation généralisée avec déjà une boucle prix salaire, doit monter les taux aux plus vite. Le différentiel de taux produit une hausse mécanique du dollar contre toutes les monnaies ou presque.
    La BCE compte augmenter quelque peu ses taux pour éviter un décrochage mécanique de l’euro et non pas une baisse illusoire de l’inflation car il faut préserver la croissance. Aux USA, ils ne pensent plus pouvoir éviter une récession.
    Pronostic: si cela se passe bien, la croissance américaine devrait bien plonger pour le T4 et, le différent
    iel de taux diminuant, l’euro devrait remonter vers début 2023 (le dollar baisser surtout).

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.