Me voilà de retour après beaucoup d’administratif.

J’avais mentionné dans un article précédent que l’inflation n’était peut-être pas uniquement due à la croissance, mais aussi à un manque d’offre de matières premières.

Les avis dans le marché sont que les USA vont monter les taux de 0.5% en mars. Question stupide de ma part, pourquoi ne les ont-ils pas déjà monté en janvier (février il n’y a avait pas de réunion) ?

Est-ce que la FED possède des informations autres que ce que pensent les économistes / analystes ?

Sous entendu que la croissance n’est pas si forte que cela et que l’inflation est majoritairement due au manque d’approvisionnement ?

Avec l’actualité guerrière de ces jours, les taux sont repartis à la baisse et les matière premières (notamment l’énergie) à la hausse. Le bitcoin reprend du poil de la bête avec les barrières qui commencent à être mise aux diverses transactions financières et transferts de fonds vers et de la Russie)

Les portefeuilles standards subissent deux impacts. Le premier est celui de la baisse des marchés des actions

Depuis le début de l’année, voici l’évolution de quelques indices .

On peut donc constater que les minières (gold et silver) jouent le rôle de valeurs refuges, tout comme les ETFs sur les matières premières.

Concernant les taux, après leurs fortes hausses, les voilà qui repartent à la baisse. Cette évolution ne semble pas étonnante car il est difficile de croire que la guerre amène de la croissance.

Ce qui est désormais sûr est que la relation Russie-Occident est bien cassée et qu’il va falloir trouver une solution, car si la Russie commence à exporter son gaz / blé vers la Chine notamment, l’Europe va se trouver bec de gaz !

Gazprom vient d’annoncer avoir signé un deal avec la Chine pour la livraison de gaz avec la construction d’un pipeline (et payé en euro) : https://www.reuters.com/world/asia-pacific/exclusive-russia-china-agree-30-year-gas-deal-using-new-pipeline-source-2022-02-04/

Concernant le nucléaire dont je vous parle depuis longtemps, il revient soudain en odeur de sainteté ! A oui après que nos politiques à la vision court terme, ont réussi à faire croire aux peuples que sortir du nucléaire était la solution (l’Allemagne avait encore 6 centrales en activité et désormais uniquement 3).

S’achemine-t-on vers un retour en arrière ?

Malheureusement une centrale nucléaire ne se construit pas en une année, bien au contraire. Dix ans semble très très optimiste au regard de cet article..(on parle de 2035-2040 en France pour relier au réseau) : https://actu.fr/economie/construction-de-nouveaux-reacteurs-nucleaires-ou-quand-comment-voici-les-pistes_46332763.html

Alors on fait quoi ? du charbon, du gaz ?. Tout cela ne me dit rien de bon qui vaille !

One response

  1. « Alors on fait quoi ? du charbon, du gaz ?. Tout cela ne me dit rien de bon qui vaille ! »

    On a encore le temps, en revanche c’est à partir de la période ‘froide’ 2022/2023 qu’il aura fallu trouvé de nouveaux états fournisseur de gaz.

    Oui cela met des années pour construire une nouvelle centrale nucléaire, les français vont prochainement commercialiser des minis centrales opérables plus ‘rapidement’. Même le candidat Jadot (les Verts / FR … pas Fribourg) n’est plus relativement contre le nucléaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *