On m’a fait parvenir un article concernant les éoliennes. En parcourant ces écrits, je me suis rappelé d’un de mes premiers articles (2008) s’appelait “Eole, tu décolles” https://www.crottaz-finance.ch/eole-tu-decolles/

Dans mon billet de l’époque, j’avais osé un calcul du nombre d’éoliennes qu’il faudrait mettre en France pour compenser le nucléaire. Je vous encourage à lire ce qui suit (traduction internet) et relire mes écrits de profane de l’époque.

L’énergie éolienne – une éolienne !?

Dr Rainer Link, 15.11.2021

L’énergie éolienne doit devenir l’une des sources d’énergie importantes, voire la plus importante, l’énergie photovoltaïque ne joue qu’un rôle secondaire, car tout le reste de l’énergie nucléaire, le charbon, le gaz finira par être arrêtés.

Maintenant, il faut supposer que les partisans de celle-ci ont réfléchi une fois à ce que cela signifiait.

Une certaine connaissance préalable est une condition préalable. Je ne le demande pas à tout le monde, mais au moins à ceux qui propagent l’énergie éolienne (c’est-à-dire des lobbyistes de l’énergie éolienne, des politiciens et oui, aussi des Friday For Future et d’autres militants du climat).

Maintenant, les conditions préalables à ces considérations, sinon on ne peut pas comprendre les statistiques, sont:

a) On connaît la différence entre la consommation d’énergie primaire (c’est-à-dire toute consommation d’énergie) et la production d’électricité (comme son nom l’indique).

b) En outre, il faut savoir ce que sont Peta, Mega pour les tailles de nombres.

Peta (P) 10^15 = 1 000 000 000 000 000

méga (M) 10^6 = 1 000 000

c) La connaissance des factures de pourcentage et de trois mouvements n’est pas nuisible.

d) Ensuite, vous avez besoin de la conversion 1joule = 1 Wsec.

On peut maintenant s’attendre aux statistiques suivantes pour 2020 et au fait qu’il y avait déjà 29.815 éoliennes terrestres en 2020.

Les résultats sont soulignés, il n’est donc pas nécessaire de comprendre le calcul.

L’énergie primaire est

11.691 Peta Joule = 11.691 *10^15 Joule

Environ 17% d’entre eux sont des énergies renouvelables, c’est-à-dire y compris l’énergie éolienne.

Les statistiques de la répartition des énergies renouvelables en production nette d’électricité donnent :

Renouvelables 50,5%; dont énergie éolienne 27%

488,7 TerraWh = 488,7*60*60*10^12 Wsec = 1.756 * 10^15 Joules.

Le rapport entre la production d’électricité et la consommation primaire est le suivant :

1.756/11.691 = 15%

L’énergie éolienne en représente 27%.

consommation totale d’énergie primaire

27%*15% = 4,1%.

Pour ce faire, il fallait 29.815 éoliennes terrestres (WKA).

Si l’on veut remplacer toutes les autres formes d’énergie primaire – à l’exception des autres sources renouvelables – par des éoliennes, c’est-à-dire ensemble (100-17) % = 83%, qui doivent être éteintes, il faut extrapoler.

29.815*83/4,1 WKA ~ 604.000 WKA !!!

604 000 éoliennes sont beaucoup, surtout si l’on considère qu’elles doivent être construites d’ici 2050, c’est-à-dire dans 30 ans

604.000 WKA/30y ~ 20.000 WKA par an!!!

Soit dit en passant, 240 nouveaux Onshore WKA ont été construits en 2021.

Allez-y !!!

Ah oui, autre chose

La République fédérale d’Allemagne couvre 360.000 km^2.

Ainsi, selon la facture ci-dessous, procédez comme suit :

604.000 WKA/ 360.000 km^2

donc

1WKA / 0,596 km^2 ou 1WKA tous les 772 m!!

Pratiquement dans chaque jardin avant un WKA dans toutes les directions !!!

Attention :

Cette considération montre que la consommation d’énergie en Allemagne doit être considérablement réduite d’ici le milieu du siècle si l’on veut utiliser l’énergie éolienne pour répondre aux besoins énergétiques de l’Allemagne. Ou bien de nouvelles sources d’énergie s’ouvrent et sont utilisées, par ex. centrales nucléaires modernes ou centrales à fusion. Il n’y a pas vraiment d’autre en vue pour le moment ! Le photovoltaïque ne pourra pas apporter une contribution essentielle.

En ce qui concerne l’énergie éolienne et photovoltaïque, le problème du ralentissement n’est pas non plus résolu. En Allemagne, le soleil ne brille généralement pas la nuit et le vent ne souffle pas toujours.

Et malheureusement, les lignes électriques ne stockent pas d’énergie, mais consomment de l’énergie, chère Madame Baerbock! Votre proposition d’utiliser l’énergie stockée dans les batteries des voitures électriques pour le grand public peut également être démaquillée, car qui voudrait constater, après une charge du soir, qu’il ne peut malheureusement pas conduire, car la batterie de sa voiture a été vidée.

Aujourd’hui, 14.11.2021 dans les nouvelles:

Jusqu’à présent, les Verts insistent en vain pour que l’accord de coalition stipule que les feux de circulation stipulent que la part des énergies renouvelables doit atteindre 80 pour cent d’ici 2030. Pas d’accord jusqu’à présent Négociateur vert Trittin quitte la salle avec rage (focus en ligne).

En bref, « renouvelable » signifie probablement vent, c’est-à-dire d’ici 2030 80% de l’énergie primaire due au WKA, c’est-à-dire à l’électricité éolienne.

604.000 WKA * 80% / 10 ans sont environ 48.000 WKA par an.

48 mille WKA par an pour construire !!

Je suis désolé, mais c’est tout simplement fou !!

Ou est-ce que l’on ne sait pas si Trittin (1) est conscient de la différence, à 80% de la production nette d’électricité – pas d’énergie primaire – dans 10 ans, alors ce sont:

29.815 WKA * 80% * 50%/27% ~ 44.000 WKA, donc en 10 ans 4.400 WKA par an!!

Comme je l’ai dit, 240 WKA ont été construits jusqu’à présent en 2021. Peut-être qu’il y aura 500 cette année?!

(1) N’était-ce pas Trittin qui prétend que le surcoût des énergies renouvelables par mois par famille ne représente que la valeur d’une boule de glace!?

4.400 WKA/an c’est utopique dans les conditions actuelles et ne nous aide pas du tout en raison de l’instabilité du vent!

Eh bien, le lobby de l’énergie éolienne, un fervent partisan du Parti Vert, serait heureux de réduire les citoyens, comme on le voit dans la résistance actuelle.

Mais contre la volonté des citoyens en modifiant la loi dans le sens de l’arrêt de la Cour constitutionnelle sur la loi sur le climat, un gouvernement pourrait mettre en œuvre ce non-sens, quelle que soit la charge financière en ce qui concerne les investissements et le prix de l’électricité.

S’il n’y a pas de vent, nous devons acheter de l’électricité de l’étranger si celle-ci produit de l’électricité excédentaire et est prête à fournir.

Les coupures de courant, même pendant plusieurs jours en raison du marasme sombre ne manqueront pas avec toutes les conséquences dans le domaine industriel et privé !!

Les graves conséquences d’une coupure de courant de plusieurs jours dans un environnement privé seront facilement imaginer par tout le monde !

Source (en allemand) :

Categories:

Comments are closed