Vidéo: Portugal, Payé pour ne rien faire !

Et au frais de l’Etat (donc du contribuable et des contribuables euro-renfloueurs !) et comme le contrat n’est pas honoré, une pénalité de 30 mios est à payer !

 

Je vous jure le monde marche sur la tête, suis scandalisé ! Les politiques font n’importe quoi ! Et le peuple laisse faire !

 

630 ouvriers à 1’000 euros par mois depuis deux ans = 15’120’000 euros …..sans les charges sociales (auxquels ils faut ajouter 30 mios d’euros)

En résumé, ils vont perdre 45 mios d’euros en lieu et place du contrat de plus de 128 mios d’euros !

   Envoyer l'article en PDF   

22 réflexions au sujet de « Vidéo: Portugal, Payé pour ne rien faire ! »

  • 26 mars 2013 à 11 h 07 min
    Permalink

    C’est étrange que la BCE donne plus de 1000 milliards aux banques et que ces chantiers navals ne trouve pas le financement pour honorer leur contrat ! Suis également scandalisé par le comportement des politiques !!! J’appelle celà des collabos !

  • 26 mars 2013 à 13 h 24 min
    Permalink

    Et le peuple laisse faire !

    La capacité d’initiative politico-économique d’un peuple “socialisé” est proche de zéro, Olivier.
    N’est pas suisse qui veut 🙂
    les mesures adéquates de non-représentativité des élus fonctionnent, un emballage médiatique servile endort tout un chacun et ça roule.
    Nigel Farage explique parfaitement le mécanisme bruxellois,il ne fait pas le 20 heures TV dans nos chaumières, jamais.
    Une bonne moitié de l’assemblée européenne au parlement quitte les travées lors du discours de Václav Klaus, premier président du gouvernement tchèque de 1993 à 1997 puis président de la République tchèque en 2003 et qui connait bien le cancer de la démocrassie socialiste populaire.

  • 26 mars 2013 à 15 h 13 min
    Permalink

    Mardi 26 mars 2013 :

    La Banque du Portugal aggrave sa prévision de récession pour 2013 : baisse de 2,3 % du PIB.

    L’économie portugaise devrait se contracter de 2,3% cette année en raison d’une forte chute de la demande intérieure et d’un essoufflement des exportations, selon les prévisions publiées mardi par la Banque du Portugal, qui tablait précédemment sur un recul du produit intérieur brut de 1,9%.

    La Banque du Portugal aligne ainsi ses prévisions sur celles du gouvernement et de la “troïka” représentant ses bailleurs de fonds qui ont récemment revu leurs estimations à la baisse.

    Pour 2014, la banque centrale portugaise prévoit une relance de 1,1% du PIB, mais qui devrait être pénalisée par les nouvelles mesures d’austérité budgétaire que le pays, sous assistance financière, devra adopter afin de respecter ses engagements internationaux.

    Dans son bulletin économique de printemps, la Banque du Portugal (BdP) table en 2013 sur une récession provoquée par “une forte chute de la demande intérieure, dans un contexte de réduction des perspectives de revenu”.

    “Les exportations devraient enregistrer un ralentissement, tout en maintenant une croissance positive malgré les perspectives d’une baisse de la demande extérieure”, a ajouté la banque centrale, qui prévoit une augmentation des exportations de 2,2% cette année puis de 4,3% en 2014.

    Après un recul du PIB de 1,6% en 2011, l’activité économique au Portugal a chuté de 3,2% l’an dernier, soit la plus importante récession depuis 1975.

    “L’évolution de l’économie portugaise est conditionnée par le processus de correction des déséquilibres macro-économiques, lequel implique un impact récessif avec des conséquences négatives sur le marché du travail”, a ajouté la BdP alors que le taux de chômage a atteint le niveau record de 16,9% à la fin 2012.

    http://www.boursorama.com/actualites/la-banque-du-portugal-aggrave-sa-prevision-de-recession-pour-2013-2976215fdc9ae3cc9b92fa9eb45b4926

  • 26 mars 2013 à 15 h 59 min
    Permalink

    Mardi 26 mars 2013 :

    1- D’abord, il y a eu la Grèce.
    2- Ensuite, l’Irlande.
    3- Ensuite, le Portugal.
    4- Ensuite, l’Espagne.
    5- Ensuite, Chypre.
    6- Demain, ce sera le tour de la Slovénie.

    Slovénie : Moody’s abaisse la note de la deuxième banque du pays NKMB.

    L’agence d’évaluation financière américaine Moody’s a abaissé mardi la note de la deuxième banque slovène NKMB, en raison des craintes concernant l’économie du pays membre de la zone euro, qui pourrait être contraint de demander une aide européenne.

    La note à long-terme de la NKMB, détenue par l’Etat, a été abaissée de deux crans de B3 à Caa2 par Moody’s, la faisant passer au rang de valeur ultra-spéculative.

    L’agence de notation a associé sa décision d’une perspective négative en raison des craintes d’un nouvel affaiblissement du porte-feuille de crédit de la banque.

    Moody’s avait déjà dégradé le 13 mars la note de la plus grande banque slovène Nova Ljubljanska Banka (NLB), de B2 à Caa2, également au rang de valeur ultra-spéculative.

    http://www.romandie.com/news/n/_Slovenie_Moody_s_abaisse_la_note_de_la_deuxieme_banque_du_pays_NKMB16260320131540.asp

  • 26 mars 2013 à 16 h 42 min
    Permalink

    @BA…ensuite l’Italie ??? la France ???

  • 26 mars 2013 à 17 h 10 min
    Permalink

    Je ne suis pas plus étonnée que celà. Cette situation est également loin d’être rare dans les grandes entreprises du secteur privé.

  • 26 mars 2013 à 17 h 37 min
    Permalink

    @nanne
    Dabs le privé? Je crois que vous voulez dire étatiques. Dans le privé cela engendrerait la faillite.
    Seriez vous fonctionnaire pour nous servir cette *vérité* dont je ne sais d’où elle vient. Avez-vous un article ou des arguments?

  • 26 mars 2013 à 19 h 30 min
    Permalink

    Olivier, j’en ai trouvé une en France dans le Doubs! Depuis plus de 3 mois, les 5 salariés d’une entreprise n’ont plus de travail mais continuent pourtant à être payés à ne rien faire par leur patron hollandais qui joue à l’homme invisible. C’était en septembre 2009: http://videos.tf1.fr/jt-we/des-salaries-payes-a-ne-rien-faire-4761234.html

    Et une vidéo qui devrait vous plaire: Un Président connu s’est vanté de ne rien faire: Cette vidéo date de 1989. A l’époque, le candidat PS François Hollande était Député – Conseiller référendaire à la Cour des Comptes et il se vante devant la caméra de ne rien faire et d’être payé pour ça: http://www.youtube.com/watch?v=YKjNCzTzZNk&feature=player_embedded 😀

  • 26 mars 2013 à 19 h 50 min
    Permalink

    Un député
    Y a aussi le fonctionnaire allemand qui partait a la retraite après une vie à rien faire.

    Le cas des 5 salariés c est un épi phénomène
    Contrairement à l’Etat où c’est bcp plus grand

  • 26 mars 2013 à 21 h 49 min
    Permalink

    Eh oui, la France…
    Ce qui devrait arriver, c’est une bonne révolution.
    Les français l’ont faite contre un roi gaspilleur des deniers fiscaux en 1789. Ren n’a changé puisqu’en France on philosophe plus qu’on agit.
    Aujourd’hui les français devraient en refaire une afin de baisser les impôts et que Monsieur tout le monde en paie moins, pour pouvoir mieux vivre, donc dépenser plus et donc remplir les caisses de l’Etat. Mais qui en France a intérêt à ce que quoi que ce soit change?
    20% sont fonctionnaires et 43,5% sont sont au bénéfice d’une allocation de l’Etat (retaites et autres allocations).
    Ce n’est pas le seul pays concerné par ce problème mais celui là je le connais bien. Et il se trouve aujourd’hui dans une impasse que les amis de François n’ont pas comprise (et peut être François non plus…).
    La France aura, grâce à son approche philosopique, peut-être la chance de passer entre les gouttes. Mais un mot maladroit la fera elle aussi subir le résultat de ses exagérations budgétaires. Contrairement à ce que l’on imagine ou entend, la France est un pays pauvre (merci Bercy) et un problème à la grecque serait catastrophique.

  • 26 mars 2013 à 22 h 59 min
    Permalink

    Bof,
    Je n’ai retenu que la futur privatisation des chantiers.
    Le calcul à du être effectué.

    Quand les ultra libéraux de Bruxelles nous dirigent !!!!!!!!!

  • 26 mars 2013 à 23 h 31 min
    Permalink

    La France n’est pas un pays pauvre mais la richesse appartient surtout à ceux qui ont profité de l’immobilier faible, de l’inflation galopante pour investir ou du presque plein emploi assorti de cotisations sociales au sens large bien plus faibles que de nos jours.Ainsi, l’état se refera la cerise sur les successions.Lorsque vous héritez d’une maison et que vous ne pouvez ou voulez pas la garder, vous paierez l’impôt sur la succession puis l’impôt sur les plus values. Ma génération est condamnée à être pauvre tout le long de sa vie, couverte de dette qu’elle n’a pas créé sans aucun espoir de surnager un jour.A périmètre constant, l’état est condamné à relativement court terme car nous ne pourrons bientôt plus assumer les dom tom (4 millions de personnes presque), les retraites de la haute fonction publique, de la ratp et sncf (départ à 55 ans de nos jours), les nombreux élus qui ne pensent qu’à dépenser pour être élu tout en montrant du doigt et décourageant les rares entrepreneurs ou les rares riches qui sont encore en France.Pourtant, il ne faudrait pas grand chose pour que cela fonctionne somme toute assez correctement.en attendant, les français que je cotoie et j’en vois beaucoup de part ma profession sont réalistes sur le tort des politiques, des syndicats et des nombreux pistonnés du système.Cela ne sent pas trop bon pour la démocratie.Entre nous, que vaut elle exactement cette démocratie lorsque le plus menteur est élu depuis des décennies et essaie de ne rien faire pour compromettre sa réélection?

  • 27 mars 2013 à 1 h 57 min
    Permalink

    C’est consternant. Mais est-ce vraiment étonnant actuellement?

    Le gouvernement portugais applique servilement les oukases du FMI, de l’UE et de la BCE, quelqu’en soit le prix.

    Ce qui est d’ailleurs complètement idiot c’est de vouloir privatiser des chantiers à l’arrêt plutôt que des chantiers qui tournent: ils perdent ainsi de la valeur (veillissement prématuré des outils de travail, voire perte de compétence technique des ouvriers…) et la privatisation rapportera moins.

    Cependant, il y a peut-être une autre raison (partielle) à cet arrêt:
    le FMI est dominé par les USA, or la dernière commande venait de Chavez, donc le FMI pourrit ce chantier pour faire ch… le venezuela.
    Vous allez me dire que c’est de la géopolitque des coups bas et des coups tordus, mais après tout…

  • 27 mars 2013 à 6 h 54 min
    Permalink

    En france, Entre les 5 millions de personnes sans emploi,
    Les jeunes scolarisés, les retraités, les fonctionnaires,
    Combien de personnes reste t il dans le privé ? Pour supporter la charge du fardeau ??
    Pour financer le système ?

  • 27 mars 2013 à 7 h 06 min
    Permalink

    Olivier vous regardez du mauvais côté de la lorgnette. On décourage le privé. C est totalement insoutenable car l’Etat est le glouton, vous venez de le démontrer

  • 27 mars 2013 à 7 h 23 min
    Permalink

    Mercredi 27 mars 2013 :

    Ce qui se passe en Europe, c’est comme quand on joue au tiercé ou au quinté.

    Bon, ça y est, nous savons maintenant qui sera le sixième.

    Pour le moment, nous connaissions les cinq premiers.

    Mais là, c’est bon, il n’y a plus de suspens : nous venons d’apprendre qui sera le sixième.

    Lisez bien cet article :

    Slovénie : Moody’s abaisse la note de la deuxième banque du pays NKMB.

    http://www.romandie.com/news/n/_Slovenie_Moody_s_abaisse_la_note_de_la_deuxieme_banque_du_pays_NKMB16260320131540.asp

    Ensuite, tous les Etats européens qui ont un secteur bancaire hypertrophié vont subir le sort de Chypre.

    Dans quel ordre ?

    Jouons au petit jeu des pronostics :

    1- D’abord, il y a eu la Grèce.
    2- Ensuite, l’Irlande.
    3- Ensuite, le Portugal.
    4- Ensuite, l’Espagne.
    5- Ensuite, Chypre.
    6- Demain, ce sera le tour de la Slovénie.
    7- Après-demain, ce sera le tour de Malte.
    8- Après-après-demain, ce sera le tour du Luxembourg.
    9- Après-après-après-demain, ce sera le tour du Royaume-Uni.
    10- Après-après-après-après-demain, ce sera le tour de l’Italie.

  • 27 mars 2013 à 8 h 54 min
    Permalink

    Olivier : “Quand les ultra libéraux de Bruxelles nous dirigent”

    C’t’une blague ? 😀

    Bon. Mis à part cela, je comprends que vendre les chantiers navals et travailler pour des russes c’est très mal. On a son honneur quand même ! Des russes ! C’est pour cela que c’est mieux de tourner en rond dans un chantier naval avec des bateaux à construire mais qu’on ne construit pas parce que les russes, quand même ! Quand même ! Des russes ! En plus je suis sûr que c’est des ultra libéraux turbo capitalistes qui ne veulent faire que du profit !

    Bref, c’est le genre de situaton lorsque la seule chose à faire pour être reélu est de distribuer l’argent des autres.

    N’empêche… Il est grand temps que cette gigantesque foire à la connerie s’arrête.

  • 27 mars 2013 à 16 h 17 min
    Permalink

    Mercredi 27 mars 2013 :

    La banque slovène Nova Ljubljanska Banka (NLB) est en faillite totale. Moody’s a dégradé le 13 mars la note de la banque Nova Ljubljanska Banka de B2 à Caa2, au rang de valeur ultra-spéculative.

    Les taux d’intérêt des emprunts slovènes à dix ans ont continué à augmenter mercredi, face aux craintes d’une demande d’aide européenne de la Slovénie. Ils ont frôlé la barre symbolique de 7%, jugée intenable à long terme pour un pays, contre un peu plus de 6% mardi et seulement 5% la semaine dernière.

    Lisez cet article hilarant : vous allez voir, c’est à mourir de rire !

    Slovénie : le Premier ministre exclut une demande d’aide internationale.

    La Slovénie n’a pas besoin de demander une aide internationale après Chypre, a estimé mercredi le nouveau Premier ministre de centre-gauche Alenka Bratusek, affirmant que la priorité de son gouvernement sera de réformer le système bancaire slovène.

    “La Slovénie est capable de s’en sortir toute seule”, a clamé Alenka Bratusek au Parlement, lors d’une session de questions au gouvernement.

    “Le redressement de notre système bancaire est notre principale priorité, et le ministre des Finances y travaille jour et nuit”, a-t-elle ajouté.

    Le ministre Uros Cufer, ancien analyste du principal institut bancaire du pays Nova Ljubljanska Banka (NLB), dispose “de bonnes connaissances en la matière”.

    http://www.lesechos.fr/entreprises-secteurs/finance-marches/actu/afp-00510106-slovenie-le-premier-ministre-exclut-une-demande-d-aide-internationale-553120.php

  • 27 mars 2013 à 17 h 06 min
    Permalink

    gare à ceux qui possèdent plus de 100000 euro …..

  • 28 mars 2013 à 6 h 53 min
    Permalink

    Le Portugal n’était que le troisième domino.

    Nous savons maintenant que les dominos européens vont continuer à tomber, les uns après les autres.

    Tous les Etats européens qui ont un secteur bancaire hypertrophié vont subir le sort de Chypre.

    1- D’abord, il y a eu la Grèce.
    2- Ensuite, il y a eu l’Irlande.
    3- Ensuite, le Portugal.
    4- Ensuite, l’Espagne.
    5- Ensuite, Chypre.
    6- Demain, ce sera le tour de la Slovénie.
    7- Après-demain, ce sera Malte, puis le Luxembourg, puis le Royaume-Uni, puis l’Italie …

    Jeudi 28 mars 2013 :

    Voici les dernières nouvelles du sixième domino : la Slovénie.

    Slovénie : un conseiller du FMI pressenti pour diriger la Banque centrale.

    Un conseiller du Fonds monétaire international (FMI), Bostjan Jazbec, est pressenti par les autorités slovènes pour prendre la tête de la Banque centrale, alors que le secteur bancaire est au bord de l’implosion faisant ainsi de la Slovénie un pays candidat à une aide d’urgence de l’Union européenne.

    http://www.romandie.com/news/n/_Slovenie_un_conseiller_du_FMI_pressenti_pour_diriger_la_Banque_centrale76280320130038.asp?

  • 28 mars 2013 à 9 h 23 min
    Permalink

    Oui, bon. La garantie des dépôts est peut être jouable pour une petite banque genre Laiki ou NLB, mais je suis curieux de voir la garantie de dépôt jouer lors de la faillite de collosses comme CA, BNP ou Deutsche Bank (sans même parler des conséquences qu’aurait la faillite d’une banque géante, mon petit doigt me dit que ce serait un véritable trou noir…)

  • 29 mars 2013 à 4 h 03 min
    Permalink

    “Je vous jure le monde marche sur la tête, suis scandalisé ! Les politiques font n’importe quoi ! Et le peuple laisse faire !”

    Cher Monsieur Crottaz,

    À force d’avoir peur d’être Winkelried, il ne reste plus qu’à pleurer en regardant “Le dernier Samouraï” ou “Coeur vaillant” …

Les commentaires sont fermés.