Vidéo: Le Bail-in est prêt

Je suis tombé sur cette vidéo (merci Stef)

Les politiques ne réfléchissent pas….ou mal.

Si tout le monde est au courant, que va-t-il se passer ?

Les épargnants vont retirer leur argent des “bad banks” ce qui aura pour effet d’accentuer les difficultés de ces mêmes bad banks.

 

Je vous en avait déjà parlé le 2 avril de cette année: Le Bail-in devient à la mode dans le monde entier ! (le cash est roi, mais pas sur les comptes bancaires)

   Envoyer l'article en PDF   

13 réflexions au sujet de « Vidéo: Le Bail-in est prêt »

  • 25 juin 2013 à 12 h 08 min
    Permalink

    Il faut acheter des actions de constructeur de coffres-forts…

    Ou créer une entreprise blindée pour mettre tout cet argent en lieu sûr !

  • 25 juin 2013 à 13 h 44 min
    Permalink

    @Olivier
    qui dit” Les politiques ne réfléchissent pas…ou mal.”

    Certes certes mais les priorités de ceux-ci ne sont pas nécessairement celles attendues par de futurs épargnants dépossédés.
    “On ne peut être au four et au moulin” dit le dicton populaire.
    C’est profondément humain 🙂 … heureux homme!

    à défaut d’une empathie prononcée avec l’article de la Constitution sur Le droit à la propriété et à la jouissance des fruits de son travail, le ministre de l’économie et des finances français Pierre Moscovici bientôt sexagénaire reconnait être passionné par sa vie sentimentale dans la célèbre revue Voici auprès de sa jeune concubine Marie-Charline Pacquot 25 ans.

  • 25 juin 2013 à 13 h 54 min
    Permalink

    Bonjour,
    merci pour la vidéo sur le Bail-in et en général pour votre blog. J’y ai trouvé des nombreuses infos sur le Canada, France, etc. pourriez-vous m’indiquer les liens disponibles sur votre site qui concernent spécifiquement la Suisse et la régulation du Bail-in (…http://www.parlament.ch/f/suche/pages/geschaefte.aspx?gesch_id=20113857).
    Merci encore et bonne journée!

  • 25 juin 2013 à 15 h 09 min
    Permalink

    Le mondialisme et la complexité des échanges, font que les choses sont de plus en plus régies par des spécialistes et leurs organisations. Mais ces derniers travaillent d’abord pour eux-mêmes et créent une distorsion dans la gestion, laquelle n’a plus pour objectif premier de servir nos pays.
    Ce sont des serviteurs qui se servent et manipulent.
    L’individu est de plus en plus éloigné du pouvoir et le pouvoir est de plus en plus abstrait. Les leaders simulent s’inquiéter d’événements ou de drames particuliers, mais ils le font pour leur image.
    La France ressemble toujours plus à un ballon de foot dans la cours d’une récrée. Elle va là où le hasard du coup de pied la dirige. Et ce que l’on voit : c’est de l’incohérence et de l’incompétence.
    La nature de l’homme est d’accroître son pouvoir de toutes les façons et notamment par des courts-circuit.
    L’Homme trichera donc toujours et les citoyens seront toujours les dindons de la farce des puissants ; c’est-à-dire, de ceux qui parviennent au sommet d’une pyramide.
    De Gaulle, c’était une exception qui ne magouillait pas pour lui-même, mais pour la France ; à l’encontre de temps de leaders.
    La seule solution, c’est le retour à de petits états partout dans le monde. C’est eux qui ramèneront un peu de cohérence, d’humilité et de réalisme dans nos gouvernements; à l’image de ce qu’il se passe dans les pays nordiques.

  • 25 juin 2013 à 15 h 43 min
    Permalink

    bjr
    ceci a attire mon intention
    les compte des contrats derives ne sont pas concerne par cette mesure ” merci goldman”?

  • 25 juin 2013 à 15 h 47 min
    Permalink

    Merci Olivier.

    Nous allons donc retirer nos économies des banques, si ce n’est déjà fait. Il se pourrait que l’on assiste à des bank run, sous peu !

  • 25 juin 2013 à 17 h 05 min
    Permalink

    On comprend très bien que l’Allemagne ne veuille pas “garantir” les dépôts de toute l’UE, y compris des bad banks du Club Med et autres PIIGS.

  • 25 juin 2013 à 21 h 42 min
    Permalink

    @Zerte
    merci!

  • 25 juin 2013 à 23 h 00 min
    Permalink

    @Martinet

    Oui mais de toute façon ça va finir dans le sang : si on pique leur argent aux classes moyennes dans tous les pays européens… ça va être un carnage social.

  • 26 juin 2013 à 14 h 42 min
    Permalink

    @ Virgile

    Qui est-ce qui pique qqch ici? Les gens ont alloué un crédit (regardez sur vos extraits de compte, c’est marqué “crédit” et “débit”, pas “dépôt”) à à une banque peu sûre, à eux d’en assumer les conséquences et pas au contribuable, surtout pas au contribuable d’un autre pays. Écoutez les audios mis sur le web par la presse irlandaise où les banquiers irlandais en faillite se gaussent des Allemands qui sont prêts à payer et comment ils en abusent le maximum possible. Et ce ne sont certainement pas les seuls et ce n’est pas fini. La garantie d’État, c’est la garantie de l’abus systématique et généralisé.

Les commentaires sont fermés.