Vidéo: La dette française s’accroît au rythme de 3 000 euros par seconde

no comment

 

Ah oui si:

 

 

Et on oublie les promesses de retraites….

 

Total plus de 4’900 milliards

 

http://www.contrepoints.org/2013/05/29/125990-4-923-milliards-de-dette-pour-la-France

 

L’écart, plus de 3 000 milliards d’euros, correspond au montant des engagements hors bilan de l’État calculés par la Cour des comptes.

L’essentiel de ces engagements (1 679 milliards d’euros) est lié aux retraites des fonctionnaires.

 

c’est cuit !

   Envoyer l'article en PDF   

5 réflexions au sujet de « Vidéo: La dette française s’accroît au rythme de 3 000 euros par seconde »

  • 19 septembre 2013 à 19 h 26 min
    Permalink

    Le point de non-retour . Que faire de nos petites économies durement gagnées ?

  • 19 septembre 2013 à 23 h 00 min
    Permalink

    Rappel : tout ce qui est excessif est insignifiant (Talleyrand – qui était loin d’être un sot).

  • 21 septembre 2013 à 9 h 38 min
    Permalink

    L’Italie vient encore de revoir à la baisse ses prévisions économiques.

    Le PIB de l’Italie baissera de 1,7 % en 2013.

    La dette publique de l’Italie atteindra 132,9 % du PIB en 2013.

    Lisez cet article :

    Le gouvernement italien a annoncé vendredi avoir revu à la baisse ses prévisions économiques pour cette année et l’an prochain, mais s’est engagé à maintenir son déficit sous le seuil de 3%.

    Rome prévoit désormais une contraction de 1,7% du produit intérieur brut (PIB) cette année, contre une baisse de 1,3% attendue jusqu’à présent. En 2014, l’économie devrait renouer avec la croissance mais celle-ci devrait être de 1,0% seulement, contre 1,3% dans les prévisions précédentes, publiées en avril.

    Le gouvernement a annoncé peu après une hausse des prévisions de déficit, désormais attendu à 2,5% du PIB en 2014 contre 1,8% précédemment, et de dette, annoncée à 132,9% du PIB cette année et à 132,8% l’an prochain, contre respectivement 130,4% et 129% auparavant.

    http://fr.reuters.com/article/businessNews/idFRPAE98J02G20130920

  • 24 septembre 2013 à 5 h 28 min
    Permalink

    A propos de la dette publique de l’Allemagne :

    Le journal économique Handelsblatt a fait ses comptes : 7000 milliards d’euros en tout.

    Lisez cet article :

    L’énorme dette cachée de l’Allemagne : 7000 milliards d’euros en tout.

    “La vérité”, titre le Handelsblatt, qui coupe court à la présumée parcimonie de l’Etat allemand, des chiffres faramineux à l’appui. Officiellement, la dette allemande en 2011 est de 2 000 milliards d’euros. Mais ce n’est qu’une demi-vérité, car la majeure partie des dépenses prévues pour les retraités, les malades et les personnes dépendantes ne sont pas inclues dans le calcul.

    D’après des nouveaux chiffres, la véritable dette se chiffre en 5 000 milliards d’euros supplémentaires. L’Allemagne serait donc endettée à hauteur de 185 % de son produit intérieur brut, et non pas 83 % comme officiellement annoncé.

    Par comparaison, la dette grecque devrait être de 186% du PIB en 2012, et la dette italienne est actuellement de 120%. Le seuil critique au-delà duquel la dette écrase la croissance est de 90%. Depuis son arrivée au pouvoir en 2005, Angela Merkel, “a créé autant de nouvelles dettes que tous les chanceliers des quatre dernières décennies réunis”, remarque l’économiste en chef du quotidien économique.

    “Ces 7 000 milliards d’euros sont un chèque sans provision que nous avons signé et que nos enfants et petits-enfants devront payer.”

    http://www.presseurop.eu/fr/content/news-brief-cover/981331-l-enorme-dette-cachee-de-l-allemagne

  • 24 septembre 2013 à 8 h 52 min
    Permalink

    La comptabilité au niveau des états est compliquée à suivre.De plus, je pense qu’il convient de rajouter l’endettement privé qui grève lui aussi les perspectives économiques futures.Quant au hors bilan, il s’agit simplement de promesses futures qui peuvent être résiliées d’un simple trait de plume.N’oublions pas que le rapport du cor indique comme hypothèse la plus sombre une croissance de 1.5 % et un chomage à 7.5 %.Si nous n’obtenons pas ce score en france, tout notre système social s’effondre et alors le hors bilan …..

Les commentaires sont fermés.