3 réflexions au sujet de « Vidéo: Argentine, mémoire d’un saccage »

  • 26 novembre 2012 à 17 h 40 min
    Permalink

    Poignant et terrifiant.
    Une traduction plus juste en Français est plutôt “Mémoire d’un pillage” ou “Mémoire d’une mise à sac”, car c’est ce que veut montrer le film.

  • 26 novembre 2012 à 18 h 40 min
    Permalink

    Poignant et terrifiant, oui effectivement.Dire le contraire serait effrayant et se rendre complice des escrocs. Je me pose toutefois une question: quel est le vrai rôle de l’état? Est-ce de conserver entre ses mains toutes les valeurs économiques du pays, ou bien est-ce mettre en place la règlementation et la législation nécessaire pour que l’initiative privée puisse se développer harmonieusement et durablement. Pour cela il faut un cadre et des incitations, pas des propriétés de richesse.Dans ce cas ce film ne pose pas les bonnes questions et surtout ne donne pas les bonnes réponses.
    De plus cette vidéo très instructive met bien en vue les limites du système démocratique tel qu’il est conçu de nos jour. A long terme il est évident que grand capital et politique fond collusion, puisque le politique ne peut être élu sans l’argent du grand capital (qui paye commande). N’oublions cependant pas que tout l’occident est moulé dans ce système, dans cette idéologie, qui pousse à l’appât du gain, à sa maximalisation, sans tenir compte de la valeur de l’humain (quelque soit sa classe sociale). Alors ouvrons les yeux et, puisque nous avons cet extraordinaire privilège en Suisse, votons bien et utile.

Les commentaires sont fermés.