Une réflexion au sujet de « Vidéo: 140 ans d’histoire monétaire en 10 minutes (en anglais) »

  • 30 août 2013 à 11 h 47 min
    Permalink

    Il est constant que la monnaie n’est pas un bon placement du tout. Le décalage entre l’or et la monnaie est inéluctable. La croissance de la quantité d’or ne suit pas la croissance des produits et services offerts sur la planète. Elle lui est inférieure. L’or ne peut donc que s’apprécier. Au même titre qu’une oeuvre d’art majeure, les terrains, des actions nestlé, etc. La monnaie est un très mauvais investissement à un second titre : le progrès fait baisser les coûts de production. Normalement, les prix des produits devraient baisser. Or, ils ne baissent pas, ce qui provoque une dévalutation de l’unité monétaire à l’aulne de la baisse de coûts; une inflation plate. En ce sens que la monnaie détenue représente une part de la production totale sans cesse inférieure. Sa valeur relative baisse. La crise que nous vivons est autre chose : les banquiers ont cru que les collectivités étaient des débiteurs infaillibles jusqu’au jour où la croissance des couvertures sociales ont conduit à un emballement de l’endettement public, les dépenses n’étant de loin plus couvertes par les recettes fiscales ou régaliennes. Cette catégorie de débiteur est devenue un risque à l’aulne de l’imprudence des banquiers. L’Etat détenant la clé de l’émission de monnaie, il a renfloué les banquiers dans une certaine mesure. En fait, il aurait été plus simple et moins coûteux que les Etats financent directement leur dépenses avec la monnaie qu’ils émettent. Les banquiers n’auraient pas été impliqués et auraient continé à financer les entreprises prétendument “à risque”.

Les commentaires sont fermés.