And If the USA would only have 311 tons of Gold left ?

I have read a lot of articles about the real US Gold holdings. Ron Paul tried to audit the reserves without success.

In the following article (dutch):http://marketupdate.nl/nieuws/goud-en-zilvermarkt/analyse-china-waardeert-goudreserve-naar-marktwaarde/?utm_source=investment_insider&utm_medium=email&utm_campaign=188_ii_52672&kbtr=52672.12671.916b

it is said that the Gold reserves are taken at market price by the banks of China, Russia and ECB.

It means they all consider that Gold is a currency !

eurosystem-reserves-gold-v2

 

russian-reserves-1999-2015

 

china_gold_forex

 

china_reserve_assets

Except USA which keep on valuating that “commodity” at 42.22 $ an ounce.

What does it mean ?

  1. They are cautious on the futur evolution of gold price and keep the price in their accounting at an historical low “pruchase price”
  2. They prefer to keep it low so they have a leverage in their accounting to find hidden reserve
  3. They do not have the gold any longer or much less than they say

In fact, I would bet for the third proposal.

May be there is a way how to calculated how many tons they have left.

Take the idea if USA would have valued gold at market price, they would have 8’100 tons at 1’100 USD an ounce.

Now they valuate the golde reserves at 42.22 $ an ounce

It means 1’100 / 42.22 which is around 26 ratio.

So 8’100 tons of gold through 26 ratio is 311 tons of gold at market price.

This article is unrelated to any existing names, names of organizations, or individual names.

Except if you can prove the opposite !

 

J’ai lu beaucoup d’articles sur la détention d’or des Etats-Unis d’Amérique. Ron Paul a essayé de faire un audit des réserves, sans succès.

Dans l’article suivant (hollandais) : http://marketupdate.nl/nieuws/goud-en-zilvermarkt/analyse-china-waardeert-goudreserve-naar-marktwaarde/?utm_source=investment_insider&utm_medium=email&utm_campaign=188_ii_52672&kbtr=52672.12671.916b

il est dit que les réserves d’or sont calculées au prix du marché par les Banques de Chine, de Russie et la BCE.

Cela signifie que tous considèrent l’or comme une monnaie !

eurosystem-reserves-gold-v2

 

russian-reserves-1999-2015

 

china_gold_forex

 

china_reserve_assets

Sauf les USA qui continuent à valoriser la “commodité” à 42..22 $ l’once.

Qu’est ce que cela peut donc signifier ?

  1. Qu’ils sont prudent sur l’évolution futures du prix de l’or et gardent le prix dans leur comptabilité à un prix historiquement bas correspondant “au prix d’achat”
  2. Qu’ils préfèrent garder le prix bas pour ainsi avoir du levier pour dissoudre des réserves latentes cachées.
  3. Qu’ils n’ont plus l’or ou beaucoup moins qu’ils ne veulent bien le dire

En fait, je penche pour la troisième proposition

Il y a peut-être une manière de calculer combien de tonnes il leur reste.

Prenons l’idée que les USA avaient valorisé leur or au prix du marché, ils auraient 8’100 tonnes  au prix de 1’100 USD l’once.

Aujourd’hui, ils valorisent les onces à 42.22 USD

Cela signifie 1100 / 42.22  soit environ un ratio de 26

Ainsi 8’100 tonnes divisées par 26 donnent 311 tonnes d’or au prix du marché.

Ce billet est une oeuvre de pure fiction. Par conséquent toute ressemblance avec des situations réelles ou avec des personnes existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.

Sauf si vous me prouvez le contraire !

 

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

La BNS renoue instantanément avec les bénéfices

C’est ce que nous dit le Blick: Nationalbank macht schon wieder Gewinn

Car d’après l’article, la BNS a gagné 20 milliards de CHF (dont 10 sur la hausse du cours de l’or), a acheté des euros à 1.12, qu’elle possède aussi des réserves dans d’autres devises (USD), de l’or et que par la baisse du franc suisse, les réserves de devises sont montées (189 milliards).

Soit, j’en prends acte, c’est dès lors génial cette stratégie. C’est limite du délit d’initié (ou Front Running). On achète lourdement des euros à 1.12 et on lance une O.P.A. sur l’euro à 1.2.

Je suis aussi d’accord qu’une hausse soit “comptablement parlant” enregistrée sur quelques jours, mais qu’en est-il des euros acheté à 1.43 et 1.40 ? Ah oui j’oubliais! On remet les compteurs à zéro tous les trimestres. On agit comme les sociétés cotées en bourse avec un trimestre bénéficiaire à 10 millions – qu’on applaudit – oubliant au passage les 10 trimestres déficitaires à 100 millions.

Revenons à notre mouton BNS (qui ne se laissera pas tondre)

J’ai été catastrophé par la fixation du plancher à 1.2 pour les raisons que j’ai évoquées ici: “La BNS devra rendre des comptes” . Mais je ne suis pas aussi borné que cela et je vais essayer de prendre du recul.

  • Certains pensent que la BNS fait une très bonne affaire en achetant de l’euro et de le placer dans des obligations allemandes et françaises (car pour mémoire le Portugal, l’Irlande ne figurent plus sur la liste des investissements recommandés). L’article: SNB kauft nur deutsche und französische Anleihen. Si Je comprends bien cet article, on achète une dette qui est de meilleur qualité en pensant que malgré le fait que l’émetteur soient lourdement engagé sur la mauvaise qualité, cela n’aura pas d’impact. Personne n’envisage d’effet domino? Tiens cela me rappelle le subprime ou l’exemple pris par Konrad Hummler qui parlait de mélanger les qualités de saucisses médiocres avec la bonne saucisses de Saint-Gall en espérant avoir une bonne saucisse en finalité.
  • D’autres pensent que la BNS a agit avec grande intelligence et qu’elle est en train de revendre les euros qu’elle a acheté. L’idée est que le prix moyen des euros à 1,43, puis 1,40, puis, puis..on obtient un cours d’achat moyen à 1.2 et que la BNS est en train de vendre pour s’en sortir. Elle annoncera par la suite ne plus soutenir le plancher. Cela relève plus de la stratégie d’un trader plutôt que celle d’une banque centrale, j’ai de la peine à y croire.
  • D’autres encore pensent que c’est pure folie: Unlimited Spelled Backwards Is Zimbabwe et que la BNS va devoir dépenser 200 milliards: Swiss May Spend 200 Billion Euros on Peg, BMO Says (alors que nous ne détenons que 1040 tonnes d’or soit 55 milliards de CHF) ou que c’est suicidaire: swiss-move

L’avenir nous dira donc si c’est un coup de génie, un coup monté ou un coup pour se faire démonter.

Je me demande de plus en plus s’il ne faut pas acheter du dollar…..mais là aussi je doute.

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF