BNS: Questions et réponses ?

Chers lecteurs,

j’ai reçu plusieurs courriels me demandant mon avis sur l’action de la BNS (maintes fois répétés sur mon blog) et surtout sur les conséquences.

Ici deux exemples auxquels je réponds, mais tout d’abord la dernière vidéo du téléjournal suisse du 13 août dernier.

Voici deux  messages reçus:

A) Bonjour, j’aurais beaucoup de plaisir à avoir votre avis cher Olivier. Les avis des différents intervenants sur ce blog sont bien évidement aussi les bienvenus.

Vous avez publié de nombreux articles concernant les actions de la BNS pour maintenir le cours EUR/CHF. Vous êtes très critiques (et vous n’êtes pas le seul). Mais de mémoire, vous rester toujours assez vague concernant les conséquences, pertes gigantesques ou autres fonds propres négatifs.

Hier soir, au TJ de 19h30 un économiste est intervenu pour donner son avis (ndlr: voir ci-dessus)

Selon lui, ce n’est pas un souci, la BNS a investi dans les “bons” bonds allemands, finlandais, etc.

Ma question est donc:

Que penser de son intervention? Est-elle sincère? Est-elle fondée? Pour lui, sous-entendu, la BNS ne risque rien à agir de la sorte et il semble assez catégorique…

Ou bien, c’est-ce de la propagande déguisé de nos chers politicards et autre journalistes de gauche travaillant à la TSR ?

B) Bonsoir Olivier,
Défendre sa monnaie à n’importe quel prix, accumuler des euros, ..
La BNS ne force-t-elle pas l’entrée dans la zone euro ? Qu’en pense les suisses ?
Bonne soirée

Ah ça fait vraiment plaisir ! De bonnes questions ! Ai-je les bonnes réponses ? Seul l’avenir nous le dira ! Voici ce que je pense (je l’ai déjà écrit dans plusieurs billets et même pour une de mes idées, on m’a écrit que c’était impossible….voyons cela)

Tout d’abord un lien avec tous mes articles au sujet de le BNS: http://blog.crottaz-finance.ch/?tag=bns

Certains articles contiennent une partie de la réponse à la question A: “La BNS devra rendre des comptes” qui contient des références historiques et “n’est pas la FED qui veut

A) L’intervention est sincère, bien que très risquée (trop ?) et l’accumulation d’euros (même placés en bons du trésor allemands) est un risque pour le pays comme expliqué dans les deux articles cités précédemment. On nous soutient que c’est pour notre bien et qu’affaiblir le CHF est la solution. On a sauvé la Suisse face à une envolée du franc suisse, mais on ne sauvera pas la Suisse si la zone euro part en sucette. Croyez-vous que les allemands vont éternellement soutenir tout cet édifice ? Ils le disent, mais le feront-ils ? L’opinion publique allemande commence à s’énerver. Que va-t-il se passer si l’Allemagne (dont le taux d’endettement est élevé je vous le rappelle) perd son AAA. Je pense que le pari de la BNS est d’affaiblir le CHF et de placer en Allemagne en se disant que si la zone euro saute, la BNS se retrouvera avec des bons allemands en Deutsche Mark (au pire). je pense que personne ne sait vraiment ce qui peut arriver. En ce qui me concerne, je regarde toujours l’histoire (qui doit nous servir de guide) et cette dernière nous montre que les peg et floor ne fonctionne pas !

B) Effectivement j’avais mentionné cette possibilité (mais on m’avait rétorqué que la théorie du complot). Il se pourrait qu’un jour pour cause de catastrophe monétaire que le conseil fédéral annonce au peuple qu’avec les 2’000 milliards d’euros en caisse de la BNS, l’adoption de l’euro devient le seul moyen de survie ! Le peuple a toujours refusé l’euro, ce sera un moyen de le mettre devant le fait accompli.

D’après certains la BNS est une annxe de la BCE

et d’autres profitent de la force du franc: Ceux qui profitent toujours de la force du franc

En conséquence, nul ne sait ce qui peut advenir de la Suisse, de la BNS et de son franc avec la stratégie du jour.

Il me vient juste une seule question: Comment la BNS se débarrassera-t-elle de tous ces euros en cas de besoin ?

 

   Envoyer l'article en PDF