Acheter ou fusionner plutôt que de travailler ?

C’est en forgeant qu’on devient forgeron dit la maxime. Dans le secteur minier aujourd’hui ce n’est (actuellement) plus le cas. Pourquoi ?

Parce que forer, découvrir, développer coûte plus cher (ou est moins rentable) que de s’emparer d’actifs sous valorisés.

En effet, la chute des actions minières offrent des opportunités incroyables pour ceux qui ont 1) des moyens 2) un actif aussi sous valorisé à adjoindre pour des synergies / économies de coûts 3) du courage

Les coûts d’acquisitions sont aujourd’hui plus bas que les coûts d’exploration

La dernières fois que ce cas de figure est apparu, c’était en 2015…suivez mon regard :
https://www.crottaz-finance.ch/blog/lor-et-les-mines-cest-parti-mon-goldy/

Aujourd’hui, encore plus qu’en 2015, le P/E des minières est très attractif

Sachant désormais qu’acquérir ou fusionner est une meilleure affaire que forer, à quel prix doivent être payées les onces à acheter ?

Les grandes sociétés font face à des coûts importants pour remplacer leurs onces (214 USD en moyenne)

Parce que les découvertes sont de plus en plus rares et difficiles à trouver.

Les budgets dévolus à la découverte sont en baisse depuis le pic de 2012

Les coûts des onces découvertes restent élevés

En conclusion, les coûts d’acquisition des onces restent meilleurs marchés que de forer.

Comme vous pouvez le constater, les graphiques ci-dessus couvrent des périodes de 2008 à 2017. Avec la hausse important de l’or depuis juin 2019, les sociétés productrices minières vont annoncer des bénéfices pour le troisième trimestre, augmenter leur cash et recouvrer du courage pour se lancer dans des acquisitions / fusions.

Source des graphiques :
https://www.dollarcollapse.com/katusa-junior-gold-miners-buying-binge/ (juillet 2018)

https://www.kitco.com/news/2018-10-08/Short-Sellers-Beware-Gold-Must-Go-Higher-Edelson-Institute.html (octobre 2019)

   Envoyer l'article en PDF   

Combien d’or papier pour de l’or réel ?

Comme souvent évoqué sur ce blog, la monnaie fiducaire et les écritures scripturales permettent de faire tout et n’importe quoi (à court terme je le rappelle aussi, car tout a une fin)

Aujourd’hui sur le COMEX les stocks d’or sont à un niveau des plus bas.

 

comex warehouse 2015

Le levier est à 1 pour 300 désormais (ou 300 onces en papier pour 1 once réelle)

http://www.silverdoctors.com/bullion-bank-leverage-soars-to-near-3001/

http://www.tfmetalsreport.com/blog/7170/comex-bank-run-scotia-mocatta

http://www.tfmetalsreport.com/blog/7241/futures-market-fraud

http://harveyorganblog.com/2015/11/03/nov-3another-2-98-tonnes-leaves-the-gldin-the-past-3-days-8-04-tonnes-have-leftcomex-dealer-registered-gold-down-to-only-4-7-tonnes-gold-open-interest-does-not-fall-much-with-the-raid-yesterday/

 

Comment est-ce que cela va se terminer ?

 

Combien de temps encore cela peut-il durer ?

 

J’ai ma petite idée

 

   Envoyer l'article en PDF   

Le cours de l’or en CHF depuis le début du 20ème siècle

Chiffres arrêtés à fin janvier 2013

kilo or en chf debut siècle

 

en LOG

kilo or en chf debut siècle loga

 

Pour revenir sur mon avis que l’or (et les mines) sont sur-vendues, j’ajoute – comme argument – la quantité importante de sortie de fonds des ETF en Février (on dirait comme un sell-off) (source Barclays)

etf outflow

Et les actions des politiques (de tous bords) au sujet de l’or

609xNxa-history-of-gold-confiscation-609_jpg_pagespeed_ic_IwbXe3j7Zi

source :http://www.mining.com/a-history-of-gold-confiscation-infographic-3281/

Combien d’onces faut-il pour se payer le Dow Jones (source Long wave)

dow gold longwave

et quelques articles intéressants: Gold’s next bull run before year’s end: GATA director Ed Steer

John Paulson’s gold fund dove 18% in February

Council website illustrates the story of gold

 

 

   Envoyer l'article en PDF