Marché des actions USA des indicateurs inquiétants

Comme je vous l’ai mentionné déjà plusieurs fois, les valorisations sont élevées sur le marché US.

Ces P/E élevés sont certainement le fait d’avoir en face des taux extrêmement bas, voire négatifs.

Cet environnement biaise totalement la valeur des actifs.

Autre conséquence, les investisseurs prennent de plus en plus de risques alors que les titres continuent de monter dans un environnement de baisse des bénéfices.

Ils achètent les titres au plus haut (les technos en exemple ci-après) alors que le momentum global annonce la baisse (advance / decline line). En résumé, ils achètent les grandes capitalisations technos (FOMO = Fear Of Missing Opportunity)

Lire la suite

Le #SP500 : performance en trompe l’oeil.

Les vacances sont terminées et les enfants ont repris le chemin de l’école ce lundi dans la canton de Vaud. Après cette pause estivale me voilà aussi de retour.

Le marché américain des 500 valeurs (le fameux Standard and Poor’s 500) a continué son ascension initiée après la chute de mars.

Malheureusement, la majorité des médias ne parle que de l’indice et non pas des composants de celui-ci. Je vais donc me dévouer pour, comme d’habitude, démontrer que cette hausse de l’indice est très sélective.

En effet, 5 titres sont responsables de cette hausse, le reste des sociétés affichant des performances en moyenne de -6% depuis le début de l’année !

Voici l’article en anglais https://www.cnbc.com/2020/08/06/stocks-rise-after-better-than-expected-jobs-data-what-to-watch-now.html

Je cite dans l’article :

" Ainsi, les cinq premières entreprises dont nous parlons toujours autant et qui sont concentrées dans le S&P sont en hausse de 35% depuis le début de l'année. Si vous prenez les 495 dernières entreprises, en baisse de 6% depuis le début de l'année."

Ou un autre article qui nous informe que le SP500 est au plus haut et que 40 sociétés “value stocks” sont en baisse de 30%

https://247wallst.com/investing/2020/08/24/sp-500-all-time-highs-but-40-value-stocks-still-down-over-30-ytd/

Les bénéfices réels du SP500 chutent, ce qui n’est pas bon signe.

Les titres technologiques sont fortement en hausse et commencent à vraiment être sur-évalués.

Un certain titre qui va intégrer le SP500 bientôt affiche un p/e de plus de 1000. Payer plus de 1’000 x les bénéfices me fait assez peur (Tesla). Cela me rappelle la bulle techno de 2000.

Après le début d’achat de minières (Barrick) par Warren Buffet et sa vente d’actions bancaires, il semble que les ultra-riches sont en train de vendre pour se positionner cash : https://finance.yahoo.com/news/ultra-rich-club-stockpiles-cash-141234659.html

Jusqu’à quel moment est-ce que cela va durer ?

Impossible de le dire, mais il est probable qu’en 1929 on pensait aussi que le marché ne pouvait chuter. En superposant aujourd’hui à 1929, on peut réellement se faire peur. Pour mémoire le marché américain avait chuté de 90%, mais bon cela n’arrivera pas aujourd’hui car tout est différent…..me dit-on.

   Envoyer l'article en PDF   

Histoire(s) de krach

L’Histoire (avec un grand H) nous apprend beaucoup. Il est évident que comparaison n’est pas forcément raison, mais il est parfois de bon ton de comparer les évolutions des marché(s) durant les différentes périodes chahutées et essayer d’anticiper, voire de prévoir l’évolution future de la correction que nous vivons aujourd’hui.

Regardons tout d’abord en arrière.

En 1907 : La panique bancaire américaine : https://fr.wikipedia.org/wiki/Panique_bancaire_américaine_de_1907

Lire la suite