Gold is up, but mining stocks are lagging and it will not last

In a normal situation (I mean historical), mining stocks should overperform gold when the underlying (metal) is raising.

In a gold bull market the gold shares are leading and now they are lagging. Something is wrong, terribly wrong.

I just took the GDX ETF, and the HUI and compared them to the gold price.

from the beginning of the year, stocks are really lagging

On a 3 years period, it is exactly the same.

Lire la suite

Vendez le SP500 et allez sur les mines d’or maintenant

Vendez le SP500 et allez sur les mines d’or maintenant

Souvent les graphiques en disent plus que 1’000 mots.

1 – Le poids des 5 plus grandes sociétés du SP500 est aujourd’hui à un record.

2 – Le cas Apple (AAPL) (à mon humble avis) montre la totale exubérance du marché des actions. La capitalisation boursière de cette société est identique à la taille totale du marché australien des actions !

3 -La capitalisation d’Apple est aussi plus grande que l’entier du secteur de l’énergie

4 – L’évolution du cours de bourse d’Apple est complètement dé-corrélé de l’évolution des bénéfices de la société !

5 – Du côté du marché, personne ne semble réellement inquiet. Les indices grimpent chaque jour plus haut. Un indicateur important, le très connu PUT / CALL ratio touche des niveaux très bas. Cela signifie que personne n’a peur et que tout le monde est positif sur la future hausse du marché.

6 – Le nombre de “bears” qui voient la chute du SP500 est au plus bas.

7 – Le VIX (indice de la volatilité) est aussi vers ses plus bas niveaux.

J’entends des analystes, des bloggeurs qui s’attendent à une continuation de la hausse du marché en disant à qui veut bien l’entendre que les “pessimistes vont être décimés”.

8 – La valorisation du marché américains. : Prices / ventes estimées et les bénéfices sont vers les plus hauts. Les P/E semblent chers (source Shiller)

9 – Finalement le SP500 / BEAVIT est au même niveau d’avant l’explosion de la bulle internet de 2000.

10- Les taux d’intérêt peuvent être aussi le déclencheur de la prochaine chute du marché.

Tout ce qui précède me dit que ça ne sent pas très bon, que quelque chose couve. Cela me pousse à chercher une place pour investir son argent.

L’or est au bord d’un fantastique come-back après sa grande chute depuis les hauts de 2011 (1900 USD) jusqu’aux bas de 2015 (1050 USD ). L’or est le sous-jacent des actions minières et je désire montrer la sous-évaluation de ce secteur.

A – Pour commencer, l’or a toujours conservé son pouvoir d’achat contre toutes les monnaies.

B – L’or n’a baissé que 4 fois sur les 20 dernières années.

C – Les actions minières comparées au SP500 sont bon marchés.

D – Les actions minières ont touché le fonds.

E – Les actions minières juniors sont meilleur marché que les séniors

En résumé, Je pense qu’il est temps de quitter l’entier du marché standard et de plonger dans le secteur minier. Vous pouvez trouver différentes catégories de sociétés, les producteurs (moins de risque mais rendement espéré moins grand) mais elle ont déjà répondu à la dernière hausse de l’or, les développeurs (risqué mais avec un potentiel de gain important spécialement quand le projet est dans une juridiction de qualité et que le projet a reçu un permis) et finalement les explorateurs (très haut risque, mais aussi énorme potentiel de gain).

J’ai identifié un titre minier avec un grand potentiel. Si vous voulez en savoir plus contactez-moi ici : Contact

Happy Investing et n’oubliez pas de lire mon “disclaimer”

   Envoyer l'article en PDF   

Sell the SP500 and Go for GOLD mines now

Sell the SP500 and Go for GOLD mines now

Very often graphs are telling you more than 1,000 words.

1 – The weighting of the 5 major SP500 stocks is today at a record level.

2 – The Apple, AAPL case (imho) is showing the total exuberance of the stock market. The market capitalization of this company is now the equivalent of the entire Australian stock market !

3 – Apple Market cap is also bigger than the entire energy sector

4 – Price evolution of Apple is de-correlated with its earnings, leaving the gravity !

5 – On the market side, nobody seems really worried. Indexes are climbing every day higher. The very relevant indicator, the well-known PUT / CALL ratio is hitting a very low level. It means nobody has fear and everybody is positive on the future market raise.

6 – The number of “bears” seeing the fall of the SP500 is also at a low level

7 – The VIX index (volatility) is also at one of its lowest level

I am hearing analysts, people, bloggers expecting a continuation of the market rally and telling to whom who want to hear that “the pessimists will be decimated”.

8 – The US stock market valuation. Prices to estimated sales and estimated earnings are topping. P/E seems expensive (source Shiller)

9 – Finally the SP500 EV / EBITDA is at the same level than when the 2000 bubble exploded

10- Interest rates history can be also a trigger of the next stock market fall

All of above, is telling me it is smelling not good at all and something is cooking. It is pushing me to find another place where to put the money.

Gold is on the verge of a fantastic coming back up after its big fall from its top of 2011 (1900 USD) to its 2015 low (1050 USD). Gold is the underlying for mining shares and I would like to point the undervaluation of this sector.

A – First of all Gold has always kept its purchasing power against all the currencies

B – Gold has only been down 4 of past 20 years

C – Mining stocks compared to SP500 and vs Gold are cheap

D – Gold Miners are bottoming

E – Gold Mining Juniors are much cheaper than Seniors

As a global summary, I think it is time to leave the entire regular market to plunge into the mining sector. You can find different categories of companies, Producers (less risk but lower reward and also some stocks already responded to the last gold increase), developers (risky but big reward ahead especially when the project is in a safe jurisdiction and with a permit) and finally explorers (high risk and huge reward but also big losses).

I have identified a gold stock with a huge potential. If you want to know more about it you can contact me here : Contact

You also can read all my english articles here : https://www.crottaz-finance.ch/blog/category/english/

Happy Investing and please do not forget to read my disclaimer

   Envoyer l'article en PDF   

The time for mines has come

The time for mines has come

Gold has been in a consolidation phase for months

I recommended to buy gold in 2015 (around 1050 USD/oz) and again in 2017 (around 1300 USD/oz) see graph below and links to the articles (google translated)

October 15 article c’est parti mon goldy and August 17 c’est reparti mon goldy

For the time being, the price of the underlying raised and some producers too (the quality one’s with low extraction costs).

For example Agnico eagle (EAM) (10 years graph)

The other ones are still lagging because they did not release profits yet (it is coming but they release only one quarter (Q3) with gold above 1300).

For example Iamgold et Argonaut

Today, the market is facing some end year sellings in Canada (tax loss) which put some pressure one the stock prices (as usual every year) but if -like in 2018) the sellings are a bit in calendar advance, it will possible to see a potential end year rally.

Anyway ! 2020 will be the year of the mining sector ! The companies are making a lot of money and saving a big amount of cash (margins increasing) and are going to make acquisitions (it has already started as you can notice these days)

St-Barbara buying Atlantic Gold for 490 millions https://www.mining-journal.com/gold-and-silver-news/news/1367879/st-barbara-completes-atlantic-takeover

Osisko acquiring Barkerville : https://www.juniorminingnetwork.com/junior-miner-news/press-releases/350-tsx/or/70005-osisko-gold-royalties-completes-acquisition-of-barkerville-gold-mines.html

Kirkland Lake buying Detour Gold pour 3.7 billions: https://www.mining.com/kirkland-lake-buying-detour-gold-in-stock-deal-worth-3-7-billion/

RedLake takenover by Australians (Evolution Mining for 375 millions) https://evolutionmining.com.au/red-lake-acquisition/

Continental Gold by the chinese Zijin pour 1.4 billion : https://www.reuters.com/article/us-china-mining-zijin/chinas-zijin-mining-to-buy-canadas-continental-gold-for-about-1-billion-idUSKBN1Y617H

This morning Edeavour bidding Centamin (1.9 billions ) https://www.proactiveinvestors.co.uk/companies/news/908347/endeavour-mining-proposes-merger-with-centamin-908347.html

For juniors (explorer et developpers) the time has come or is really close. We are witness of acquistions by big caps, but the mid tiers companies have also to remplace their ressources or reserves.

I am adding interesting graphs

Juniors miners lagging seniors miners

Barron’s index divided by the price of gold is showing the huge undervaluation of mining companies

And finally the mining secteur has to catch up its lateness regarding the SP500 !!

I am following very closely the mining sector and the companies which can be taken over and I strongly recommend to do so (do not hesitate to contact me : here)

All my english articles : https://www.crottaz-finance.ch/blog/category/english/

Happy Investing

   Envoyer l'article en PDF   

Il est venu le temps des mines

Il est venu le temps des mines

L’or est dans une phase de consolidation depuis plusieurs mois

Pour mémoire, j’avais recommandé l’or en 2015 (vers 1050) et encore une fois en 2017 (vers 1300), voir graphique attaché et les articles ci-après

Les articles d’octobre 2015 c’est parti mon goldy et d’août 2017 c’est reparti mon goldy

Pour l’instant le cours du sous-jacent est monté et quelques producteurs aussi (ceux de qualité qui avaient des coûts d’extractions bas).

Par exemple Agnico Eagle (AEM) (graphique sur 10 ans)

Les autres par contre sont toujours à la traine car n’ont pas encore annoncé des bénéfices (ça va venir car il n’y a eu qu’un trimestre reporté (T3) avec l’or au-dessus de 1300)

par exemple Iamgold et Argonaut

Actuellement, le marché subit de ventes (tax loss) de fin d’année au Canada qui met un peu de pression sur les cours (comme chaque fin d’année), mais si – comme en 2018 – les ventes se présentent en avance, il est possible d’assister un rallye de fin d’année.

De toute manière, 2020 sera l’année du secteur minier. En effet, les sociétés sont en train d’emmagasiner du cash (les marges augmentent) et vont faire des acquisitions (qui ont commencé comme on peut le voir ces jours)

St-Barbara qui rachète Atlantic Gold pour 490 millionshttps://www.mining-journal.com/gold-and-silver-news/news/1367879/st-barbara-completes-atlantic-takeover

Osisko rachète Barkerville : https://www.juniorminingnetwork.com/junior-miner-news/press-releases/350-tsx/or/70005-osisko-gold-royalties-completes-acquisition-of-barkerville-gold-mines.html

Kirkland Lake achète Detour Gold pour 3.7 milliards : https://www.mining.com/kirkland-lake-buying-detour-gold-in-stock-deal-worth-3-7-billion/

RedLake qui se fait racheter par des australiens (Evolution Mining pour 375 millions) https://evolutionmining.com.au/red-lake-acquisition/

Continental Gold est acheté par le chinois Zijin pour 1.4 millard : https://www.reuters.com/article/us-china-mining-zijin/chinas-zijin-mining-to-buy-canadas-continental-gold-for-about-1-billion-idUSKBN1Y617H

Ce matin Edeavour lance une opa sur Centamin (1.9 milliard) https://www.proactiveinvestors.co.uk/companies/news/908347/endeavour-mining-proposes-merger-with-centamin-908347.html

Quant aux juniors (explorer et developers) leur heure arrive tout soudain. On assiste a des acquisitions par des grandes sociétés, mais les sociétés de tailles moyennes appelées mid-tiers doivent aussi remplacer leurs réserves et leurs ressources.

Je me permets de joindre quelques graphiques parlants :

Le retard des titres miniers juniors par rapport au seniors

Le ratio indice minier Barron’s divisé par le prix de l’or. Les actions ont beaucoup de retard

Et que l’indice minier est en énorme retard sur le SP500

je suis de près le marché et les sociétés qui pourraient être cibles de convoitises et je conseille de faire de même.

Happy Investing

   Envoyer l'article en PDF   

Acheter ou fusionner plutôt que de travailler ?

C’est en forgeant qu’on devient forgeron dit la maxime. Dans le secteur minier aujourd’hui ce n’est (actuellement) plus le cas. Pourquoi ?

Parce que forer, découvrir, développer coûte plus cher (ou est moins rentable) que de s’emparer d’actifs sous valorisés.

En effet, la chute des actions minières offrent des opportunités incroyables pour ceux qui ont 1) des moyens 2) un actif aussi sous valorisé à adjoindre pour des synergies / économies de coûts 3) du courage

Les coûts d’acquisitions sont aujourd’hui plus bas que les coûts d’exploration

La dernières fois que ce cas de figure est apparu, c’était en 2015…suivez mon regard :
https://www.crottaz-finance.ch/blog/lor-et-les-mines-cest-parti-mon-goldy/

Aujourd’hui, encore plus qu’en 2015, le P/E des minières est très attractif

Sachant désormais qu’acquérir ou fusionner est une meilleure affaire que forer, à quel prix doivent être payées les onces à acheter ?

Les grandes sociétés font face à des coûts importants pour remplacer leurs onces (214 USD en moyenne)

Parce que les découvertes sont de plus en plus rares et difficiles à trouver.

Les budgets dévolus à la découverte sont en baisse depuis le pic de 2012

Les coûts des onces découvertes restent élevés

En conclusion, les coûts d’acquisition des onces restent meilleurs marchés que de forer.

Comme vous pouvez le constater, les graphiques ci-dessus couvrent des périodes de 2008 à 2017. Avec la hausse important de l’or depuis juin 2019, les sociétés productrices minières vont annoncer des bénéfices pour le troisième trimestre, augmenter leur cash et recouvrer du courage pour se lancer dans des acquisitions / fusions.

Source des graphiques :
https://www.dollarcollapse.com/katusa-junior-gold-miners-buying-binge/ (juillet 2018)

https://www.kitco.com/news/2018-10-08/Short-Sellers-Beware-Gold-Must-Go-Higher-Edelson-Institute.html (octobre 2019)

   Envoyer l'article en PDF   

Gold, en hausse ! On attend désormais les mines et du volume

Gold, en hausse ! On attend désormais les mines et du volume

Plusieurs fois ces dernières années, je vous ai recommandé d’acheter de l’or. En octobre 2015, quand l’or tapait les 1050 USD :https://www.crottaz-finance.ch/blog/lor-et-les-mines-cest-parti-mon-goldy/ ) et en août 2017 vers 1300 USD
https://www.crottaz-finance.ch/blog/cest-parti-goldy-cest-reparti-goldy/ comme on peut le constater sur le graphiques ci-après c’était approprié.

Je vous laisse aussi relire tous les articles concernant l’or et les mines ici, il y a quantité de graphiques intéressants sur la production d’or etc.
https://www.crottaz-finance.ch/blog/tag/gold/

Le propos du jour est de comprendre pourquoi je me suis trompé sur les mines (actions), car force est de constater qu’à ce jour l’or est monté mais que les minières n’ont dans l’ensemble pas suivi. On le constate sur le graphique suivant. L’or monte mais les indices HUI et XAU sont à la traîne. Pourquoi ?

Les indices n’ont pas pas encore rattrapé l’or dans sa hausse malgré que ces derniers intègrent des productrices (qui montent quand même). Cela signifie que ce sont les productrices qui commence le mouvement. Elles seront probablement suivies par ruissellement par les développeurs et pour finir par les explorateurs. Il va falloir attendre les prochains résultats semestriels pour constater un retour aux bénéfices pour certains producteurs car l’or n’a commencé à grimper au dessus de 1300 qu’à fin juin. On constate des entrées de fonds dans les ETFs (800 millions d’USD) ainsi que des investisseurs très connus comme Eric Sprott (milliardaire) qui investi 160 millions dans des projets miniers.

L’or en termes réels se comporte extrêmement bien et bat désormais même Warren Buffet

La production future d’or est anticipée en baisse

Par contre, il est à noter que l’or n’est que peu utilisé industriellement.

En conséquence, je m’attends (le timing toujours le timing) à une forte hausse des mines dans les prochains trimestres, des fusions et des acquisitions. Happy Investing

   Envoyer l'article en PDF   

Qui est sur ou sous-évalué ?

En octobre 2015, je vous avais poussé un cri d’achat dans mon article : c’est parti mon goldy. L’or avait touché un bas vers 1050 USD l’once et les commentaires négatifs s’accumulaient. Force est de constater que c’était un bon appel à l’achat. En août 2017, je me suis permis de repousser un cri : c’est reparti mon goldy

Voici le graphique montrant à quel moment j’ai recommandé d’acheter de l’or

Le propos du jour est que – malheureusement pour les investisseurs en actions – les titres (actions) miniers n’ont pas beaucoup réagit à la hausse du sous-jacent or. Pour l’instant, car je n’ai pas de doutes au sujet de la finalité du mouvement car 100 USD de hausse sur le sous-jacent métal engendre un énorme impact sur la valeur de l’actif et des bénéfices. Voici les graphiques du GDX et du GDXJ (junior mining)

Suite à la hausse de l’or et la non réaction des actions minières, il s’en suit une grande divergence d’évolution qu’on peut constater dans deux graphiques très parlants.

La Barron’s index divisé par le prix de l’or
Les indices XAU et HUI (miniers) divisés par le cours de l’or

En Conclusion, soit, l’or est trop haut, soit les mines sont (beaucoup) trop basses !

   Envoyer l'article en PDF   

Les commodités n’ont jamais été si “bon marché”

Un graphique m’est apparu récemment et je désire vous le partager. Il s’agit de l’indice des commodités S&P GSCI divisé par le SP500.Le constat est que:

a) soit les commodités sont un cadeau à ce prix (relativement bien sûr)

b) soit les SP500 est trop cher. Il se peut que la vérité soit au milieu.

A noter que l’indice GSCI est majoritairement composé d’Energie et que les métaux ne représentent que moins de 10%.

Pour parler des métaux, un fait remarquable est qu’aux Etats-Unis, presque tous les titres miniers (92%) sont tombés au plus bas des 52 dernières semaines.

L’indice minier BGMI du Barron’s par rapport à l’or est au plus bas.

Cela signifie que les titres miniers sont vraiment sous-évalués au possible et qu’en cas de retournement (voir mes derniers articles sur les sentiments https://www.crottaz-finance.ch/blog/mesures-de-sentiments-au-plus-bas-sur-lor/ et https://www.crottaz-finance.ch/blog/or-metal-apres-les-mesures-de-sentiments-voici-la-technique/ leur hausse pourrait être très violente.

Happy investing et surtout patience !

 

 

   Envoyer l'article en PDF   

Or métal : Après les mesures de sentiments, voici la technique

Pour faire suite à mon dernier article où je vous montrais que les sentiments positifs sur l’or étaient au plus bas, voici un billet sur la réalité technique.

Comme les sentiments sont au plus bas, les intervenants appliquent donc leurs “feelings” sur le métal et prennent des positions dans le sens de leurs anticipations, ce qui semble assez logique.

Cela se traduit parfois par des exagérations qui provoquent des signaux d’achats ou de ventes.

Cela nous renvoie à des situations passées.

Tout d’abord les graphiques:

Les hedges funds qui sont passés shorts….

Ensuite le COT (commitment of traders) (short aussi)

Tout est expliqué ici: http://www.broker-forex.fr/cot-report.php

Et les non-commerciaux qui passent aussi en zone négative

et en comparaison avec l’évolution du GLD (SPDR Gold Shares) ETF sur l’or : https://en.wikipedia.org/wiki/SPDR_Gold_Shares

et surtout le pourcentage de “bulls” sur les mines

En conclusion – et si l’histoire doit nous servir de guide – la dernière fois que les shorts nets sur l’or était de sortie, ce fût en 2001 et que s’est-il passé sur le métal précieux ?

 

Happy Investing

   Envoyer l'article en PDF   

Le chemin de vie d’une mine (or, argent, etc.)

 

Voici le carnet de route de la vie d’une mine, depuis la découverte jusqu’à la construction.

1 cible sur 1000 sera profitable

1 sur 3’333 deviendra de classe mondiale

etc.

On remarque donc qu’il faut de la patience et investir beaucoup d’argent, car forer n’est pas la seule composante.

Il faut aussi réaliser beaucoup de calculs et d’investissements pour obtenir le permis

   Envoyer l'article en PDF   

Les mines vont suivre la hausse du cours de l’or et ce pourrait être violent

 

Cher lecteurs,

dans un de mes précédent articles, j’avais lancé un cri d’achat sur l’or.

C’était à mi-octobre 2015 et le cours de l’or cotait aux environs de 1050 USD: http://www.crottaz-finance.ch/blog/lor-et-les-mines-cest-parti-mon-goldy/

Depuis ce moment le cours de l’or s’est apprécié de 280 USD pour une performance de +26%, les mines ont suivi le mouvement.

En ce début d’année 2018, quelque chose de bizarre se passe :

Une grande dé-corrélation entre l’évolution du prix de l’or et celui des mines.

Je n’ai pas d’explication, mais probablement que les mines ne sont que du papier et qu’il est possible que les investisseurs ne comprennent pas vraiment cette industrie. Pour le moment le secteur semble mort, mais:

Lire la suite

Mines will follow gold price increase and it could be violent

Dear readers,

In one of my past articles, I launched a screaming buy on gold.

It was mid October 2015 and gold price was quoting around 1050 $: http://www.crottaz-finance.ch/blog/lor-et-les-mines-cest-parti-mon-goldy/ (sorry only in french but fell free to use an internet translator, it works well)

From that period, the gold rallied 280 $ for a performance of +26%, mines followed the move.

This year 2018 something strange happened.

A big de-correlation between gold price evolution and mines

I have no explanation, but probably gold mines are paper gold and may be people do not really understand the industry. For the moment the sector looks like dead but:

  • The lack of volume is a good sign for a bottom, all the sellers have gone
  • people are very often selling the shares doing nothing to buy the trendy shares (often overvalued)

Today the mines are quoted with a discount regarding the bullion:

and gold vs mines on a long run show again the de-correlation.

I still think gold is going to continue its rally and will break the resistance (it already broke the down trend) and gold companies are going to release nice profits.

On a technical side:

My thoughts and believes are .

  • gold will continue to raise
  • gold mines have the best leverage as ever to enjoy gold rally
  • The producers are going to move first, then developers.
  • The developers have a higher reward ahead and can make a multiple
  • The producers are facing a decrease of their production and are going to be obliged to acquire high grade developer
  • The political environment is also a very important point

graph issued this article: http://www.kitco.com/news/2018-02-22/Canada-Is-The-New-Top-Mining-Destination-Worldwide-Survey.html

In conclusion; Buy a developer, high grade, good quality, low AISC, in a safe juridiction.

As bargain, I have found a very cheap developer stock reaching all the above points and I keep at your disposal its name

If you would like to contact me to know more about this company, feel free: https://www.crottaz-finance.ch/contact/.

As disclaimer, I have to mention that gold shares can be very volatile.

Happy Investing

   Envoyer l'article en PDF   

On va saigner

Cet article n’arrive pas comme la grêle après la vendange.

On va saigner, dans un avion ou sur le pont d’un bateau, on va saigner à se brûler la peau

La baisse d’hier sur les marché n’est, à mon humble avis, que le début de la forte correction qui s’annonce.

Pourquoi ?

Parce que depuis bien longtemps, je vous écris que les dettes sont trop lourdes que tout le système est basé sur le crédit.

Les gens achètent sans discernement.

des Bitcoins à crédit, des actions à crédit et j’en passe.

la preuve: http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2018/02/05/32001-20180205ARTFIG00277-bitcoins-l-interdiction-d-achat-a-credit-decidee-par-les-banques-arrive-en-europe.php

et le pire de tout, c’est le levier sur le SP500:

Ce graphique résume tout. C’EST PIRE QU’EN 2008 !

En rouge, c’est la “balance” négative des investisseurs.

Lire la suite

Gold vs Mines (english version)

After my french articles “c’est parti mes goldy”

2017: http://www.crottaz-finance.ch/blog/cest-parti-goldy-cest-reparti-goldy/

and end 2015: http://www.crottaz-finance.ch/blog/lor-et-les-mines-cest-parti-mon-goldy/

In which, I was lucky to show low points, I am coming back on gold, the mines and their linked (or not) evolution .

First of all, a graph from  This video (Out end of August, video to listen if you find technical analysis interesting).

The autor is speaking about the next gold increase, it’s only starting.

Back on today’s note

Do we have to own Gold or Mines and do have Mines a Leverage compared to Gold ?

You will find a partial answer in the following graph:

from 1983, owning Mines instead of Gold does not seem to be profitable, especially from 2008, BUT …

A come-back could happen if Gold stays steady or continues its increase (which seems to be the case) and Mines could make a multiple.

And more interesting, the following graph number 2, shows us interesting elements.

Gold beat Mines (in red) from 2008 till 2015 (remember Gold fell from 2011 till 2015) and it is only recently that Mines started to beat Gold again. (probably showing that Mines have a leverage versus Gold (in both ways)).

A more fundamental element: Production Peak seems to have occured in 2015

Conclusion: We have to be invested in Mines when gold is raising in price and the first graph “GOLD vs Mines” is pointing a huge potential for Mines today.

Happy Investing

   Envoyer l'article en PDF   

Gold vs mines

Après mes articles “c’est parti mes goldy”

i2017: http://www.crottaz-finance.ch/blog/cest-parti-goldy-cest-reparti-goldy/

et fin 2015: http://www.crottaz-finance.ch/blog/lor-et-les-mines-cest-parti-mon-goldy/

dans lesquels, j’ai eu le fin nez de signaler des points bas, je me permets de revenir sur l’or, les mines et leur évolution liée (ou pas).

Tout d’abord, un graphique emprunté de cette vidéo (qui est sortie fin août vidéo à écouter si l’analyse technique vous intéresse).

L’auteur pense que nous n’avons rien vu sur la hausse de l’or et que ce n’est qu’un début.

Revenons sur le billet du jour:

Faut-il détenir de l’or ou des mines et est-ce que ces dernières ont un levier par rapport à l’or ?

Un partie de la réponse se trouve dans les graphiques suivants:

Depuis 1983, il ne semble pas que détenir des mines en lieu et place de l’or était profitable, surtout depuis 2008, MAIS…

Un rattrapage pourrait avoir lieu et si l’or se maintient ou continue de remonter – ce qui semble être le cas – et un multiple sur le mines pourrait s’afficher.

Qui plus est, le graphique ci-dessous nous montre des éléments intéressants.

L’or a battu les mines (en rouge) depuis 2008 jusqu’en 2015 (pour rappel l’or a chuté de 2011 à 2015) et ce n’est que récemment que les mines ont recommencé à battre l’or en performance (ce qui tend à démontrer le levier des mines (dans les deux sens)).

Un élément plus fondamental: Le pic de production de l’or semble avoir été touché en 2015

 

Conclusion: il faut être investi dans les mines quand le cours de l’or s’apprécie et le graphique “GOLD vs Mines” indique un énorme potentiel sur les mines.

Happy Investing

   Envoyer l'article en PDF   

C’est parti mon Goldy (c’est en fait reparti mon Goldy)

Le 15 octobre 2015, je vous avait poussé un cri d’achat, que dis-je un hurlement:

L’or et les mines c’est parti mon goldy?

L’or avait fait son plus bas vers 1050 USD

Depuis cette date l’or a progressé de + 250 USD soit environ + 24%

et l’indice des mines juniors (GDXJ) – dont le plus haut historique était de 180 – de 20 à 34 USD (en passant par 54):

En comparant les mines au SP500, ce dernier est super cher.

En conséquence vendre le marché US et acheter des mines semble le coup parfait

Et le ratio gold mining / or est au plus bas (les mines sont faiblement évaluées). La psychologie actuelle est orientée positivement sur le SP500, ce qui, en tant que contrariant, m’encourage à investir ailleurs….sur ce qui n’est pas en odeur de sainteté, l’or et les mines.

Le plus grand gain sera généré sur une mine en pré-production qui va construire son projet (par rapport aux productrices)

Tout en respectant les critères de choix

Qualité de l’actif, risque pays etc.

Actuellement la bataille gronde sur le cours de l’or que a tapé plusieurs fois 1300 sans réussir à franchir ce niveau.

Je pense que ce sera très prochainement le cas (le dollar index montre des signes de faiblesses ou comme ici sont inverse des signes de force)

 

L’avenir nous le dira.

Happy investing

   Envoyer l'article en PDF   

Le ratio mines d’or sur cours de l’or

Je me permets rapidement – en passant – de vous produire un graphique des plus intéressants (à mon humble avis).

 

hui gold ratio 1997 - 2017

En divisant le cours des mines par celui de l’or, on obtient un ratio qui indique si les mines sont chères ou pas.

Ce jour (et il faut tenir compte que les mines d’il y a 20 ans ne sont plus celles d’aujourd’hui (teneur, grades etc.) il semble que nous soyons au même niveau que lorsque le cours de l’or avoisinait les….270 USD l’once.

Ceci me conforte vraiment que les mines ont un bel avenir

L’indice HUI: https://en.wikipedia.org/wiki/HUI_Gold_Index

   Envoyer l'article en PDF   

Franc fort mais encore !

Depuis juste une année le plancher (intenable, je vous l’avais annoncé comme un Nostradamus helvétique) de 1.20 CHF pour un EUR a été abandonné.

L’économie a résisté durant des mois avant de fléchir  en fin d’année. Il semble que le chômage suisse amorce une remontée et il paraît que ce sont les jeunes qui sont touchés

http://www.24heures.ch/suisse/Le-chomage-ne-progresse-guere-depuis-un-an-malgre-le-choc-du-franc-fort/story/17400527

topelement

chiffres chomages 2015

Tout est dans ce document: PRESSEDOK1512_F

(source: seco: http://www.seco.admin.ch/themen/00374/00384/?lang=fr)

Quasi tous les journaux, le parti socialiste, les syndicats, etc. veulent un taux de change à 1.3 CHF/EUR minimum et ce serait à nouveau à la BNS d’agir (cette dernière qui affiche, par ailleurs, un bilan quasiment de la taille du PIB Suisse, qui se trouve bourré de devises étrangères, d’actions et cette même BNS qui a perdu plus de 23 milliards de CHF l’année 2015).

Mais et c’est le grand MAIS !

On ne parle que des exportations.

regardez aussi les importations et la grande chance avec les prix qui baissent! (voitures etc.)

Parce qu’avoir une monnaie faible c’est aussi un problème:

Le Canada qui a vu sa monnaie chuter (principalement liée au prix du pétrole) tire la langue. Tout est cher !

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2016/01/14/001-dollar-canadien-baisse-importante-sous-70-cents-americains.shtml

http://www.24heures.ch/economie/Les-Canadiens-frappes-par-la-degringolade-de-leur-dollar/story/25741289

Le chou-fleur est désormais hors de prix par exemple.

http://www.romandie.com/news/Canada-les-Canadiens-frappes-de-plein-fouet-par-la-baisse-de/667620.rom

Et comme vous commencer à me connaître..quand tout le monde dit que c’est la catastrophe, je serais plutôt en clin à acheter.

 

Ecoutez cette petite analyse (cliquez sur l’image) (il faut acheter des  mines en CAD cela semble évident)

rad canada

II faut donc plutôt une monnaie forte (mais pas trop) mais cela n’est que mon humble avis

   Envoyer l'article en PDF   

L’or et les mines c’est parti mon goldy?

Au mois de juillet, le jour de la grande baisse de l’or en Asie de plus de 5% et une vente panique à 1’070 USD l’once (aujourd’hui 1185 USD +10.7% sur la période), je vous avais rédigé cet article:

http://blog.crottaz-finance.ch/lor-et-les-mines-dans-tous-leurs-etats/

Cet article est à relire (ainsi que les commentaires !). Ils montraient bien à quel point nous avions touché un bas psychologique (nouveaux objectifs sur l’or à 700 voire 350, hedge funds à découvert et j’en passe).

Certains pensent désormais que c’est l’opportunité d’une vie: (Avec Morgan Stanley devient positif sur les matières premières)

http://www.caseyresearch.com/articles/this-is-a-once-in-a-lifetime-buying-opportunity

Je vous invite à lire cet article: http://seekingalpha.com/instablog/667695-jeb-handwerger/4450096-recent-rally-in-junior-gold-miners-gdxj-just-beginning?isDirectRoadblock=false&uprof=79

Jeb (l’auteur) a recommandé Carlisle il y a des mois et aujourd’hui OPA ! http://www.marketwatch.com/story/alamos-consolidates-ownership-of-lynn-lake-project-with-acquisition-of-carlisle-goldfields-2015-10-15-7173156 bravo à lui !

Je vais regarder ses prochaines recommandations !

Voici l’indice des mines juniors GDXJ dont l’auteur parle

Sur une année (rien de particulier sauf que toujours en baisse (-32% environ))

gdjx 1 y 2015

Le voici sur 3 ans (aie ! -75% environ)

gdxj 3 ans 2015

Sur 5 ans (-82% environ et près de 90% depuis le top)

gdjx 2009-2015

Tout a un prix et je ne crois pas me tromper de beaucoup si je dis que ce à quoi nous avons assisté avec la chute des mines est une mise à mort des titres sans discernement aucun.

Le retour des mines (notamment les juniors) pourrait être violent

Le secteur va renaître de ses cendres et  les mines juniors vont très certainement “surpeformer” l’ensemble du secteur aurifère.

La qualité d’une junior (exploratrice en devenir) c’est:

  1. High grade (haut grade, teneur en or du dépôt. Le grade moyen des mines dans le monde vient de passer au dessous de 1g à la tonne)
  2. Infrastructure (route, train etc.)
  3. Country / Province (le risque politique est important pour l’obtention du permis etc.)
  4. Permitting well advanced (permis en cours proche)
  5. Low Capex (coût de mise en production bas)
  6. Durée de la vie de la mine (plus de 10 ans au moins)
  7. Management de qualité (actionnaire de la société à une hauteur importante)
  8. Le coût de production bas (all-in costs)

Je tiens à disposition (avec les arguments) – de ceux qui le désirent- le nom d’une mine juniors de qualité (qui pourrait aussi finalement se faire racheter…) (info@crottaz-finance.ch)

Happy Investing

NB: je vous renvoie à mon disclaimer concernant les investissements boursiers.

 

   Envoyer l'article en PDF