La croissance contre la valeur

Pour faire suite à mon article précédent parlant de la valeur par rapport au prix, voici un état des lieux comparatifs sur les marchés boursiers entre les titres de croissances et les titres de valeur.

De mon côté, j’ai toujours préféré (à tort ?) la valeur à la croissance. Cela m’a évité de prendre des bouillons, mais j’ai aussi raté de fortes hausses. Sur le long terme, cela m’a permis de réaliser des gains intéressants, même si ceux-ci ont pris ou prennent (encore aujourd’hui) plus de temps qu’escompté.

Il existe des périodes où les titres de valeurs battent les titres de croissance et vice-versa. Sur le graphique suivant, il est assez facile de constater que la croissance l’a largement emporté durant les années 1990-2000, puis à l’éclatement de la bulle techno ce sont les titres de valeurs qui ont mieux performé. Depuis fin 2008, les titres dit de croissance sont en constante sur-performances par rapport aux titres de valeur. La dernière hausse me semble extrêmement forte et j’y vois peut-être une opportunité de vendre la croissance pour acheter la valeur (enfin ! car depuis 11 ans c’est long !)

D’après le graphique suivant, nous nous trouvons à des écarts jamais vus pour les titres de croissances par rapport aux titres de valeurs.

Malgré la grande correction boursière de COVID-mars, l’écart a continué en 2020.

Mais pour la première fois depuis 20 ans la corrélation entre la valeur et la croissance est proche de zéro.

Il semble que les flux de fonds sortent de la croissance et se dirigent vers la valeur.

Voici un comparatif de rendement annuel historique entre croissance et valeur. Le dernier bâton montre que la croissance a fait une poussée historique cette année 2020.

La valeur – quant à elle – a effectué le pire mouvement depuis les années 30

En 3 ans, la valeur a rendu 20 ans de gains !

Happy Value Investing

   Envoyer l'article en PDF   

Les indices / ETFs juniors ne le sont pas vraiment

Les deux ETF Miniers les plus connus sont le GDX et le GDXJ (Vaneck). Ces ETFS – de tailles respectables – sont composés de minières. Le GDX avec de grands producteurs et les GDXJ soi-disant avec des juniors. Nous allons voir plus bas que ce n’est pas vraiment le cas pour ce dernier et que comparer une société junior au GDXJ n’est pas tout à fait correct. (merci à Heinz pour l’idée de cet article)

Voici les deux “fact sheets”

Lire la suite

Gold Supply and Demand : Analysis for the 1st quarter 2020

Central Banks (China, Russia and some other small) have been buying gold. The net balance started to be positive from 2010

Unfortunately for the European and North American “tax payers”, their Central banks did not purchase any gold ounces

Lire la suite

Volatile Markets, prices out of the Braket

Volatile Markets, prices out of the Braket

Last week, the US market (DOW JONES) ended with a loss of around 10% (minus 10%) on the week despite a Friday rebound of +10%.

When panic takes over the market and the investors, things you have never be able to imagine can happen. Unexpected events can also be a huge pricing surprise for unprepared products managers.

Today, I would like to mention the mining sector, which despite the”good” behavior of gold (only lost 10% from the top) went totally crazy.

Crazy pricing and moves occured

Incidentally (or not), $GDX is trading at over 7% below NAV, biggest discount on record.

If you are wondering what happened to GDX, GDXJ, NUGT, and JNUG last week. Look no further than an epic panic that it caused a breakdown in the arbitrage mechanism that is meant to price the ETFs relative to the underlying equities, which then led to a incredible mispricing in NUGT and JNUG.

What is NUGT and how it works ? https://www.investopedia.com/articles/investing/042315/how-gold-miners-bull-3x-nugt-etf-works.asp

3x leverage can cause huge damage. Look Friday – 46% (but as said above there was a mispricing !)

After hours it looks like the market is trying to re-price it correctly

Same story for the JNUG (also 3x leverage bull)

Also trying to balance the ETF price after hours….

The major point I would like to mention is the difference between the paper gold price and the physical gold price !

It looks like if you want a physical delivery it is becoming more and more difficult and also with a huge premium ! Premiums for the purchase of physical gold and silver 10-30% over spot futures prices. The physical market may be breaking free of the paper market, finally!

Next week will be really interesting, especially with all bad news from the closure of borders in Europe and a lot or restrictions due to the spread of COVID19.

The massive injections by the FED, ECB etc. can continue to lead to market craziness but do not forget. Money creation will bring a huge support to gold on the long run.

Physical gold is the only direct way to own gold. Eventually mining shares (direct holding as shareholder and final owner) is an indirect way to hold physical gold. This is not the case for mining ETF’s or gold ETF without physical gold behind and no physical delivery options.

   Envoyer l'article en PDF   

Gestion passive ! Gestion soumise ?

Depuis des lustres, les caisses de pension, les portfolios managers ne jurent que par la gestion passive.

L’idée (noble) est – qu’à la fin – les risques pris en se détachant des indices par une gestion active n’apportent pas le supplément de rendement escompté (appelé alpha).

En conséquence, on a assisté à des mouvements de capitaux ENORMES de la gestion active vers la gestion indicielle passive.

 

On économise aussi des frais de gestion et du personnel…sauf qu’à force de vouloir minimiser le risque on en prend de plus en plus. Pourquoi ?

Parce que même si vous détenez le plus beau des titres avec la meilleure gestion, le plus beau management, mais qu’il fait partie d’un indice, si la correction s’enclenche et que les “investisseurs” allègent les positions, ils vendront les indices !

Et par ricochet ou effet domino, tous les titres de l’indices (bon ou mauvais, bas ou haut).

Je pense donc qu’aujourd’hui, il faut fuir les indices et les modes et investir hors marchés standards.

 

   Envoyer l'article en PDF   

Le cours de l’or en CHF depuis le début du 20ème siècle

Chiffres arrêtés à fin janvier 2013

kilo or en chf debut siècle

 

en LOG

kilo or en chf debut siècle loga

 

Pour revenir sur mon avis que l’or (et les mines) sont sur-vendues, j’ajoute – comme argument – la quantité importante de sortie de fonds des ETF en Février (on dirait comme un sell-off) (source Barclays)

etf outflow

Et les actions des politiques (de tous bords) au sujet de l’or

609xNxa-history-of-gold-confiscation-609_jpg_pagespeed_ic_IwbXe3j7Zi

source :http://www.mining.com/a-history-of-gold-confiscation-infographic-3281/

Combien d’onces faut-il pour se payer le Dow Jones (source Long wave)

dow gold longwave

et quelques articles intéressants: Gold’s next bull run before year’s end: GATA director Ed Steer

John Paulson’s gold fund dove 18% in February

Council website illustrates the story of gold

 

 

   Envoyer l'article en PDF