Engagements financiers bruts et déficits des administrations publiques en % du PIB (prévision 2015)

engagement financiers et deficit ou excédents etats est 2015

Il est ainsi assez facile de visualiser les bons et les mauvais élèves.

Quand je lis les prévisions de l’OCDE de déficits de 3.1% pour la France, de gros doutes m’envahissent…

   Envoyer l'article en PDF   

Taux européens, la grande détente

Ce matin les agences de notation relèvent leurs notes sur l’Espagne et la Grèce.

La Grèce et l’Espagne obtiennent un relèvement de leur note

Il y a bien longtemps que je n’ai produit les graphiques des taux à 10 ans et grande surprise…

 

L’Espagne emprunte quasiment au même taux que les USA  (à 0.5% près)

spain generic 10 years 23-5-2014

us generic 10 years 23-5-14

 

Et la Grèce

greece 10 years generic 23-5-14

 

LE TED Spread

Macrotrends.org_TED_Spread_Historical_ChartLes taux semblent démontrer qu’il n’y a aucune crainte quant à l’évolution futur des marchés.

Le VIX est en bas, tout va bien madame la marquise.

On se dirait juste avant 2008.

Alors que les dettes n’ont fait que d’augmenter ! Allez comprendre !

Un jour (demain ? après-demain ? dans des des années ?) , nous regarderons cela en nous disant que c’était évident et que cela ne pouvait pas durer.

Tout ce que nous voyons comme prix est une vue tronquée.

Les taux hyper bas, les injections monétaires, les bilans de banques centrales et les endettements exercent une distorsion sur les prix.

Tout va très bien madame la marquise…..paraît-il

 

 

   Envoyer l'article en PDF   

Brésil en feu

Je vous avait annoncé en 2011 le feu au Brésil…

Dans cet article: Braise-île ?

et vous avais retrouvé la vidéo qui avait engendré cette vision

Brésil: La recette du miracle

Dans cette vidéo, on voit la bulle de crédit et la lutte des classe…

Je vous mets aussi une autre vidéo qui montre que le malheur des uns fait le bonheur des autres (russes en autres) en Espagne

   Envoyer l'article en PDF   

Vidéo: RTS: La pauvreté en Europe

Crise en Italie: le pouvoir d’achat diminue de manière drastique

 

France: la crise touche principalement les femmes qui tombent plus vite dans la précarité

 

L’Europe face à la crise: l’Allemagne recrute des jeunes “cerveaux” dans toute l’Europe

 

Grèce: l’extension de la pauvreté est un des symptômes de la crise qui frappe le pays

 

Le Portugal, plongé dans une crise profonde, connaît une vague d’émigration inédite depuis quarante ans

La crise conduit des milliers d’Espagnols au chômage à quitter les villes pour aller travailler dans les champs

   Envoyer l'article en PDF   

Revue de Presse: La BNS

La BNS annonce ce matin un bénéfice sur 3 mois de près de 6 milliards !

Bénéfice en hausse pour la Banque nationale suisse

communiqué officiel ici: http://www.snb.ch/fr/mmr/reference/pre_20111031/source/pre_20111031.fr.pdf

et d’après certains économistes c’est très courageux: La BNS a été extrêmement courageuse, selon Charles Wyplosz (mais il a y des risques !)

et Jean-Pierre Chevallier applaudit en faisant remarquer

1) qu’il s’était trompé sur un poste de la BNS: http://www.jpchevallier.com/article-bns-franc-et-87259565.html

2) en admirant le tour de passe-passe de la BNS: http://www.jpchevallier.com/article-bns-bravo-les-artistes-87651264.html

Tout cela c’est bien et me rassure quelque peu, mais…

Pour l’instant la BNS ne s’est pas vraiment frotté à ce fameux plancher et n’est pas dû défendre les 1,20 chf pour 1 euro.

Si l’euro part en vrille à cause de dissentions dans la zone euro, que va-t-il se passer ?

La court allemande va se pencher sur la légalité de la décision d’augmenter le fonds de soutien: UPDATE 2-German court suspends parliament’s bailout committee

Les Tchèques voudraient sortir de l’euro par référendum: http://euobserver.com/843/114118

Les CDS ne servent-ils à rien ? (une assurance payées pour rien ?): Greece Default Swaps Failure to Trigger Casts Doubt on Contracts as Hedge

5 millions de chômeurs en Espagne: spanish unemployment 21,5%

Je pense que la BNS va relever le plancher car les pressions sont de plus en plus grandes au sujet du franc toujours trop fort: L’OMS songe à délocaliser une partie du personnel, franc fort oblige: http://www.24heures.ch/actu/suisse/franc-fort-oblige-oms-delocaliser-partie-personnel-2011-10-27

Je continue de dire que vouloir fixer un plancher est une erreur, mais effectivement que faire d’autres ? Il reste encore une marge de manoeuvre de 45 milliards à la BNS et afficher des fonds propres négatifs ne fait pas peur à la BNS.

Pour l’instant, je dois dire chapeau ! (vous voyez je suis aussi parfois en admiration)

face je gagne, pile tu perds (pour combien de temps ?)

 

   Envoyer l'article en PDF