Vaccin trouvé ! Le monde est sauvé !

Ce jour les marchés sont à la fête, le vilain Covid19 va trépasser grace au vaccin de la multinationale Pfizer.

Juste après cette annonce – qui fait littéralement bondir les indices – le Dr Fauci s’empresse de dire que Moderna va aussi avoir son vaccin (normal Fauci est actionnaire de Moderna).

Et les matières premières défensives chutent fortement. L’or et l’argent sont tabassés.

Lire la suite

Wirecard, vous êtes viré !

Aujourd’hui énorme rebond de Wirecard depuis les abysses (short covering ou technique ?)

Le Financial Time a sorti un bel article sur l’histoire de cette société https://www.ft.com/content/284fb1ad-ddc0-45df-a075-0709b36868db

(cela me fait repenser à mon article sur Enron avec les recommendations des analystes super positives ! https://www.crottaz-finance.ch/blog/histoire-boursiere-enron/

Voici la traduction libre de l’article du Financial Time via google

Wirecard: la chronologie

Lire la suite

Le CDAX et le SMI ont perdu 20 ans

Le CDAX et le SMI ont perdu 20 ans

Comme à mon (humble) habitude, j’aime regarder les évolutions sur de longues périodes. Les graphiques à long terme sont souvent révélateurs.

Voici le SMI et le CDAX sur de longues périodes. On se retrouve au même niveau que 1999.

Je ne connais pas encore les dégâts sur les caisses de pensions, ni sur notre Banque Nationale Suisse, je m’y attèlerai dès avril.

Certains vont me dire que je ne tiens pas compte des dividendes. Pour mémoire il y a des frottements tels que les frais, les impôts etc. (et l’inflation)

   Envoyer l'article en PDF   

S&P 500, des signaux inquiétants

S&P 500, des signaux inquiétants

Comme vous le savez, j’adore les graphiques, car ceux-ci sont souvent assez parlants.

Le marché américain bat records sur records et la volatilité reste au plus bas. Toujours pas d’inquiétude ! Par contre une légère divergence car le VIX fait des bas plus hauts alors que le S&P 500 continue son envolée.

Graphique 2 : Nouveau record concernant la taille des positions faisant le pari d’une baisse de la volatilité sur le SP500

Graphique 3 : L’indicateur qui me fait le plus “soucis” pour le marché américain est le ratio PUT/CALL. Ce dernier est au plus bas.

Graphique 4 : Il faut aussi tenir compte de l’emprunt pour financer les achat des actions et là surprise ! Les achats sur marge baissent, ce qui est plutôt positif pour le marché. Le “deleveraging” est en cours

Graphique 5 : 95% des sociétés ont reporté des bénéfices en baisse (GAAP) de 6% cette dernière année. c’est la plus grande baisse depuis le T4 de 2015.


En conclusion, nous ne sommes pas à l’abri d’une correction comme celle de fin 2018 voire plus importante.

   Envoyer l'article en PDF