Vidéo : Interview de crise avec Jean-Dominique Michel

Cette vidéo date de quelques jours, j’ai eu (enfin) le temps de la regarder et je trouve cette analyse pertinente.

Source : https://www.athle.ch/2020/04/26/covid-19-a-ne-pas-manquer-notre-interview-de-crise-avec-jean-dominique-michel/

Le site de M.Michel : https://jdmichel.ch

Le blog deM.Michel : http://jdmichel.blog.tdg.ch

A-t-il été censuré par médiapart ? https://paris-match.ch/jean-dominique-michel-et-covid-19-le-moment-de-prendre-des-risques/

Peut-être certaines vérités dérangent….notamment les conflits d’intérêts mondiaux

   Envoyer l'article en PDF   

PIB et évolution(s) des marchés

Comme vous l’avez certainement lu, les PIBs des pays sont en fortes contractions au premier trimestre 2020 (janvier- mars). Les mois d’avril, mai ne figurent pas (encore) dans ces statistiques.

Le PIB de la France

Celui de l’Espagne

Lire la suite

La BNS en position de faiblesse.

Voilà bien longtemps que je n’ai écrit sur la BNS et son bilan démesuré.

La publication, ce jour, des résultats de la BNS pour le premier trimestre 2020 m’a fait l’ effet d’une piqure de rappel.

LA BNS perd 38,2 milliards (UBS avait anticipé 30 milliards)

Lire la suite

L’écart augmente entre le cours spot de l’or et les futures

L’écart augmente entre le cours spot de l’or et les futures

On constate aujourd’hui 50 USD de différence.

Pourquoi ?

Il y a plusieurs facteurs qui entre en ligne de compte :

  • La demande est plus forte que l’offre (ceci malgré que la Russie et La Chine ont stoppé leurs achats (momentanément ?)
  • Les mines ferment à cause du Covid19 (chute de production)
  • Les avions ne volent plus beaucoup et l’or physique peine a être livré
  • Les injections monétaires colossales des pays dans l’économie affaiblissent les monnaies et les investisseurs se ruent sur les métaux.
  • Les raffineries ferment comme déjà mentionné dans un article précédent (elles semblent réouvrir de manière légère)
  • Les intervenants ont peur, alors ils achètent le “safe haven”
  • Les produits (ETF) sur l’or ne livre pas l’or en finalité et les investisseurs s’en rendent enfin compte. Il y a plus (+) d’or papier en circulation que d’or physique

Cette situation risque de probablement de durer et le l’écart augmenter. Aurons-nous un jour un cours physique complètement décorrélé du cours papier ?

   Envoyer l'article en PDF   

Coronavirus les leçons de Hong-Kong que l’Europe n’a pas retenues

Une vidéo que certains ont déjà vue me fait penser que nos gouvernements européens ont bien du retard!!!

De cette vidéo, on peut tirer quelques enseignements. 1 – Les masques sont efficaces (même si certains politiques (notamment français) ont dit pendant des semaines le contraire). 2 – Les hong-kongais ne portent quasi pas de gants ! Normal me direz-vous, comme ils portent des masques le virus ne se propage pas (ou peu).

Les chiffres concernant Hong-Kong sont éloquents : 6830 habitants/km2. Ce chiffre peut même avoisiner les 50.000 habitants au kilomètre carré dans certains quartiers.

Lire la suite

Y’a-t-il un capitaine à bord ?

Y’a-t-il un capitaine à bord ?

C’est dans les tempêtes qu’on reconnait les bons capitaines. Actuellement, j’ai plutôt l’impression qu’on a affaire à des officiers de salons.

Pourquoi ai-je écris ce qui précède ?

Parce c’est comme le Titanic cette histoire de Virus, personne n’y croit, ce n’est pas grave, c’est une grippette ! On continue de danser sur le pont alors que l’eau rentre de toute part.

Les gens sortent s’amusent et ne se rendent pas compte qu’ils vont contaminer d’autres plus fragiles. C’est l’égoïsme le plus total.

Le TJ suisse ne fait d’ailleurs rien pour montrer que ce virus est dangereux. Au contraire, on produit un reportage sur des gens qui vont bien malgré le fait qu’ils sont porteur du COVID19, c’est une honte !

Je suis allé sur les chaines italiennes. On y voit des médecins qui appellent au secours et des jeunes sous respirateur. Désormais, certains pays commencent enfin à prendre des mesures, annulation de l’entrée sur le territoire (USA), annulation de toutes les opérations prévue (UK), etc.

Le but est de limiter le pic de contamination et d’étaler la contamination sur le temps. Pour cela il faudrait interdire les sorties, les discothèques etc..

Le but est d’aplatir la courbe : https://www.sciencesetavenir.fr/sante/aplatir-la-courbe-l-enjeu-des-prochains-jours_142336

“Most people don’t believe something can happen until it already has. That’s not stupidity or weakness, that’s just human nature.” 
― Max Brooks

   Envoyer l'article en PDF   

Il y a encore beaucoup de place pour la baisse des marchés actions

Il y a encore beaucoup de place pour la baisse des marchés actions

On me demande mon avis sur l’évolution prochaine des marchés suite à une pandémie mondiale. N’étant pas médecin, ni chercheur, je ne peux que constater les faits et essayer d’en tirer des conclusions (plus ou moins justes ou fausses) sur les implications financières du Covid19.

Les faits sont la mise en quarantaine (de 14 jours en général alors que quarantaine veut dire 40 !) de millions de personnes, de villes et que soit 1) les gouvernements sur-réagissent ou 2) sous-réagissent. Je pense que c’est le deuxième cas de figure qui a lieu, pourquoi ?

Parce qu’on nous dit qu’il y a quelques cas en Suisse par exemple (on parle de 8, mais que soudainement : On interdit les manifestations de plus de 1’000 personnes, on va jouer les matches de hockey à huis clos et que la journée de football de première division est tout bonnement annulée ! Le salon de l’automobile est annulé et cela va engendrer des pertes colossales. Ce n’est rien à côté des pertes que vont subir les marchés financiers et surtout les caisses de pensions et accessoirement la BNS !

Les marchés financiers sont donc en phase de petite correction, car comme vous le voyez plus bas, ils étaient en véritable lévitation.

Le Dow Jones sur une année est en légère baisse
Le Dow Jones sur 20 ans est en très forte hausse

Dernièrement, certains avaient tiré la sonnette d’alarme sur la sur-valorisation des actions (dont mon article : https://www.crottaz-finance.ch/blog/short-squeeze-et-tous-aux-abris/ qui mentionne un autre article de ce début d’année : https://www.crottaz-finance.ch/blog/vendez-le-sp500-et-allez-sur-les-mines-dor-maintenant/ ). Désormais, il semble que cela soit parti.

Concernant les métaux précieux, je continue de penser que l’or reste et restera une valeur refuge (même si une correction passagère peut survenir à cause de vente de margin call ou autre). Le cours de l’or semble très bien se tenir. L’argent quant à lui, étant beaucoup plus industriel subit quand même un peu de pression vendeuse.

L’or sur un mois
L’argent sur un mois

Concernant les actions minières, elles sont encore sous-valorisées, mais il se peut qu’elles corrigent aussi à cause de vente en appel de marge” ou de panique (on vend tout sans réflexion). A mon humble avis, elles corrigeront moins ou peu et seront un endroit où les entrées de fonds seront dirigées prochainement surtout si l’or continue sa hausse. Je ne suis pas trop inquiet sur ce secteur.

Concernant les actions dites “standards”, il peut y avoir une énorme correction car les p/e étaient déjà élevés et si la croissance chute, les p/e seront toujours élevés. Une anecdote : Après les grandes corrections, les titres boursiers affichent des p/e de 2 (2 fois les bénéfices) avec des gros dividendes, mais personnes n’en veut.

Les personnes qui pensent que les banquent centrales peuvent tout sauver se trompent grandement, car le flux vendeur peut être gigantesque.

L’élément le plus dramatique à mon avis c’est la dette !!

Avec le ratio dettes/ PIB on sait déjà que les Etats sont fortement endettés et un ralentissement, s’il perdure, va laisser d’énormes traces sur le PIB. La dette (qui est incompressible d’un claquement de doigts) aura un poids plus grand pour un PIB en baisse……moralité le ratio dettes/PIB va s’envoler.

En cas de baisse de 10% du PIB…..la dette de la France passe à 111%.

Un résumé, il peut y avoir un rebond des marchés, mais si rien ne change vraiment ce sera un occasion de vendre les actions standards car la baisse va s’installer durablement. Quant aux minières, ce secteur ne me semble pas devoir subir une énorme correction, toujours à mon humble avis (restons humble toujours face aux marchés).

   Envoyer l'article en PDF