Short squeeze et tous aux abris ?

Short squeeze et tous aux abris ?

Il y a quelques jours, je vous ai proposé de vendre le SP500. Je continue de le prôner surtout que – désormais – le coronavirus est entré dans la danse et va faire ralentir l’économie mondiale de manière forte. D’après Goldman Sachs, Morgan Stanley et consorts, un ralentissement mondial de l’ordre de 0,4% va se faire sentir. Votre humble serviteur pense qu’il sera bien plus élevé : https://www.cnbc.com/2020/01/31/goldman-sachs-coronavirus-to-weigh-on-us-economic-growth-this-quarter.html et https://www.reuters.com/article/us-china-health-economy-morgan-stanley/morgan-stanley-warns-coronavirus-could-drag-on-global-chinese-gdp-growth-idUSKBN1ZS27P

Je me permets aussi de relativiser la croissance chinoise et le mythe que la Chine va sauver le monde avec sa croissance. Le PIB chinois est en baisse constante depuis bientôt 10 ans.

La semaine passée un événement s’est produit. La capitalisation boursière de Tesla a explosé suite a de bons résultats (d’après certains analystes alors que d’autres pensent que les comptes sont arrangés et les promesses de ventes exagérées). Cette hausse est surtout le résultat d’un “short squeeze” (liquidation forcée des positions à découvert) car Tesla, Apple et Microsoft sont les titres les plus vendus à découvert en janvier 2020 : https://money.usnews.com/investing/stock-market-news/articles/most-shorted-stocks. On ne peut que constater ce que cela a généré sur leurs cours et les pertes (1.5 milliards de USD) par les shorts : https://www.cnbc.com/2020/01/30/tesla-shorts-lose-more-than-1-billion-as-stock-surges-on-earnings.html

Je me suis intéressé aussi au SP500 et au poids des plus grandes sociétés de l’indice.

A ce jour, les 5 plus grandes sociétés du SP500 affichent un poids jamais vu de 17.5% de l’indice (les 5 sont des “technologiques”) et 28% pour les 10 plus grandes. Leurs hausses ont entraîné l’indice à la hausse.

Au sujet du SP500, que s’est -il passé avant le correction et quelle a été la durée de la hausse ?

Et surtout ce qui m’inquiète, c’est la valorisation des actions de l’indice.

Depuis 10 ans les actions (SP500) ont battu à plate couture les autres investissements.

En conséquence, il me semble que la hausse du SP500 est terminée pour un moment. Only time will tell

   Envoyer l'article en PDF   

Les attentats seront une bonne excuse pour vous interdire encore et toujours le cash

On le voit en France, c’est:  “Mort au Cash”

Avant, il était possible de payer en cash jusqu’à certains montants.

Par exemple, avant  le 1er septembre, c’était 3’000 Euros, depuis cette date ce n’est plus que 1’000 euros.

http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2015/06/27/97002-20150627FILWWW00021-payer-en-espece-interdit-au-dela-de-1000-euros.php

Je pense que la volonté de contrôler le cash (qui est un bien privée je le rappelle) par le gouvernement est telle que tout événement pour aller en ce sens sera utilisé pour être encore plus coercitif !

La réorganisation du monde : vers la fin de l’argent liquide – Par Liliane Held-Khawam

Le JT du 23 novembre dernier vous en informe (cliquez l’image)

On veut votre bien ne l’oubliez pas.

Peut-être que cette lecteure pourrait intéresser les lecteurs:

Propaganda, comment manipuler l’opinion en démocratie:

propaganda

Sur Amazon: http://www.amazon.fr/Propaganda-Normand-Baillargeon/dp/2355220018

et en téléchargement libre: ICI (PDF)

les chapitres:

Sommaire

Préface

1. Organiser le chaos

2. La nouvelle propagande

3. Les nouveaux propagandistes

4. La psychologie des relations publiques

5. L’entreprise et le grand public

6. La propagande et l’autorite publique

7. La propagande et les activites feminines

8. La propagande au service de l’education

9. La propagande et les oeuvres sociales

10. L’art et la science

11. Les mecanismes de la propagande

 

 

   Envoyer l'article en PDF   

Le Bail-in devient à la mode dans le monde entier ! (le cash est roi, mais pas sur les comptes bancaires)

Le Canada est en train de mettre en place une possibilité pour les banques de faire des bail(s)-in(s) si cette banque est en difficulté.

ENFIN !

Enfin on nous montre la vérité que les dirigeants politiques essaient de cacher.

Ils promettent  de protéger les épargnants, mais pas tous à la même enseigne (en saigne…) et sous certaines conditions.

La majorité sera protégée (les personnes qui ont peu d’argent), ainsi on s’assure du soutien de cette même majorité pour prendre l’argent aux fortunés. Tellement facile !

Mais on ne se rend pas compte que les fortunés vont mettre les voiles, se déplacer dans d’autres contrées plus ou moins lointaines, moins coercitives et laisseront (sans regret) derrière eux les spoliateurs qui mourront à petit feu.

On oublie souvent (et loin de moi l’idée de défendre l’argent sale) que les fortunes sont souvent le fruit d’un travail et que ces fortunes donnent du travail, créée des emplois et….accessoirement paient des impôts

Je rappelle par exemple que dans le canton de Vaud:

14% des contribuables vaudois déclarent CHF 100’000 et plus de revenu imposable, ces 14% paient la moitié de l’impôt sur le revenu.

Voici donc pour le Canada (encore en discussion)

http://silverdoctors.com/canada-includes-bail-in-provision-for-systemically-important-banks-in-2013-budget/

et le pdf p 160:

plan canada 2013 p 160

source: budget 2013

MORT AU CASH

En conséquence, Il ne faut pas avoir de cash sur les comptes.

Pour l’instant (je dis bien pour l’instant), les titres ne sont pas dans les bilans des banques (je parle pour la Suisse et le Canada) et ne sont pas sujets à saisie. Jusqu’à quand ?

Savez-vous que la Suisse s’y est aussi mise en catimini ?

Les politiciens et les organes de contrôles (FINMA, etc.) ont laissé les banques grossir, faire n’importe quoi pendant des années et maintenant ils proposent cette solution.  Pathétique !

Quelques liens :

http://www.swlegal.ch/Publications/Newsletter/2013-02-Loss-Absorption-and-Bail-in-for-Swiss-Bank.aspx en PDF français SW_Newsletter_Feb13_French

http://www.economist.com/node/15392186 en PDF: from bail out to bail in

http://business.time.com/2013/03/28/with-cyprus-bail-in-europe-bids-adieu-to-too-big-to-fail/ en PDF: With Cyprus Bail-In, Europe Bids Adieu to ‘Too Big to Fail’

 

 

   Envoyer l'article en PDF