#silversqueeze 2 : Le retour de bâton

Comme mentionné dans mon article précédent (silversqueeze) nous avons assisté à des achats massifs de silver, notamment physique.

Les primes se sont littéralement envolées, tout comme le cours du silver papier.

Comme on peut le remarquer la hause de 25 à environ 30 a tété rapide, mais la chute derrière aussi.

Il est probable que les Wallstreetbets et Robinhood traders ont participé à la hausse tout comme à la baisse.

Je me permets de montrer quelques actions silver pour comprendre la volatilité

On peut ainsi bien se rendre compte de la hausse puis de la chute.

La conclusion est donc que les joueurs se sont fait un peu griller ! OUI MAIS !

Ce qui précède est une vue à court terme et le silver papier c’est bien joli, mais ça ne brille pas comme le physique !

Pourquoi vous dis-je cela ? Parce qu’il semble que les primes restent toujours très élevées sur le physique et les chiffres sur lesquels que suis tombés, m’ont fait littéralement bondir de ma chaise.

Tout d’abord pour commencer voici le cours des pièces silver (34 et 37 USD sans la TVA à la vente sur un site suisse) :

Vous connaissez certainement l’ETF SLV (Ishare Silver Trust de Blackrock). Si tel n’est pas le cas voici (cliquez sur l’image pour avoir le “factsheet”):

Il arrive – dans la vie de cet ETF – qu’il ne cote pas exactement sa valeur d’inventaire nette (NAV en anglais), affichant une prime ou une décote.

On peut aussi lire dans le factsheet une phrase assez remarquable : “The iShares® Silver Trust (the ‘Trust’) seeks to reflect generally the performance of the price of silver”.

Generally ! Je note.

Où votre bon serviteur veut-il en venir ?

Il veut vous avertir que la hausse du silver ne fait probablement que commencer et mes arguments sont :

  • 1- Ce ne sont que des onces papiers qui ont mis le cours électronique en recul par rapport au plus haut
  • 2- Les primes pour le physique sont toujours importantes
  • 3- Ce qui suit va vous renseigner

Tout d’abord au Comex (New York Commodities Exchange) on peut suivre le comportement du silver open interest/ inventory par rapport au prix du silver

L’Open Interest (OI) est de 839 millions d’onces contre un inventaire de seulement 399 millions d’onces. L’OI est donc de 2,1x l’inventaire. Les hauts du prix du silver apparaissent quand l’OI monte plus que l’inventaire. Aujourd’hui nous assistons au contraire…sous entendu….le silver est en bas ! (source : @Garretgoggin)

Je reviens sur mon SLV d’une taille de 17 milliards de bons de dollars américains (au 5 février 2021).

Le 2 février dernier le SLV annonce avoir ajouté 110’000’000 (oui 110 millions) d’onces de silver en trois jours ( ce qui est impossible). Oui c’est possible comptablement, mais impossible physiquement car :

Le total annoncé est donc de 3’414 tonnes en trois jours, ce qui correspond à environ 110 millions d’onces, soit 10% de l’offre mondiale. Ceci ne concerne que le SLV ! Techniquement le SLV a créé depuis le 28 janvier 118’450’000 parts pour ces 100 millions d’onces ce qui correspond à 73% de l’inventaire au Comex.

Soit je suis totalement stupide, voire naif soit : “Houston we’ve got a problem”

Il va falloir beaucoup de camion

Pour terminer, Butlerresearch (https://www.butlerresearch.com payant) annonce que les 4 vendeurs à découvert sur le silver (dont la fameuse JP Morgan) ont ajouté 6’672 shorts (33,4 millions d’onces) à une position existante de 65’262 (326 mios d’onces).

Ils auraient ajouté 10% à leur positions shorts : (source : https://www.cftc.gov/dea/options/other_sof.htm)

Et ce qui arrive, sous nos yeux ébahis, se déroule aussi dans les autres ETF comme celui de Sprott (le SPLV)

Avec le témoignage d’un ancien de Sprott : “Quand j’étais chez Sprott, nous avions parfois des commandes de métaux trop longues à livrer. On nous a régulièrement promis qu’elles arriveraient dans un mois seulement pour découvrir un mois plus tard qu’il était promis d’être livré le mois prochain.”, il possible de comprendre ce qui se produit.

En conclusion de ce long article :

  • N’achetez des ETF que s’ils possèdent le physique 100% (audité)
  • Les actions silver (malgré les mouvements volatiles sont probablement au début d’une hausse)
  • Le short squeeze n’est pas terminé et risque de revenir très bientôt, malgré les tentatives de “silver paper short”

Je vous renvoie à mon disclaimer sur les investissements

Happy Investing

   Envoyer l'article en PDF   

10 réflexions au sujet de « #silversqueeze 2 : Le retour de bâton »

  • 7 février 2021 à 17 h 23 min
    Permalink

    Je suis un lecteur assidu des posts de @Crottaz, mais là c’est du haut vol (sous-entendu ‘de grande envergure’). Bien argumenté, bien documenté, une énigme à résoudre dans un suspense en crescendo.

    Je ne sais pas ce que vous avez déjeuné mais en tout cas ça booste.

    N’étant pas un pro de la finance et sachant que le ridicule ne tue pas, je me pose deux questions pour enfin TOUT comprendre :

    – “Le total annoncé est donc de 3’414 tonnes en trois jours, ce qui correspond à environ 110 millions d’onces, soit 10% de l’offre mondiale.” : comment cela peut-il être physiquement possible. Peut-on considérer une telle quantité comme une ‘livraison’ normale ? Etait-ce un stock occulte (caché, non déclaré) et si ‘oui’ pourquoi ?

    – Normalement quand une telle quantité arrive sur le marché (peu importe la matière première) en si peu de temps, le prix devrait baisser?
    Peut-être qu’un gros acteur mondial de l’argent (JP Morgan) prend les devants pour ‘désorienter’ (manipuler) un essaim de petits spéculateurs?

    Vous devez avoir une petite idée du pourquoi puisque vous avez si bien décrit le comment.

    Ou peut-être n’ai-je rien compris.

  • 7 février 2021 à 17 h 56 min
    Permalink

    Oui vous avez tout compris

    Le squeeze est toujours « pending » parce que les super gros intervenants n’ont que du papier à offrir.
    Ils ont promis que les demandes seront honorées
    Ce qui sera de toute évidence très difficile.

  • 7 février 2021 à 19 h 59 min
    Permalink

    Merci pour votre retour … Si JP Morgan se fait effectivement aussi squizzer, on entre là dans une nouvelle dimension d’incertitudes, cela vaut la peine d’attendre pour voir.

    Voyons si la SEC mettrait (ou non) son nez dans ce stock pour le moment virtuel ou si la quantité à livrer ne serait inférieure à ce qu’annoncé.

  • 7 février 2021 à 20 h 29 min
    Permalink

    Pour l’instant, la grande banque a réussi à empêcher les petits porteurs d’emmener le Silver beaucoup plus haut. Pour l’instant les petits porteurs perdre, mais pour combien de temps ?

  • 9 février 2021 à 11 h 01 min
    Permalink

    Bonjour,
    Ce message n’a pas de lien avec l’article. Juste un constat qu’on est sur des augmentations très violentes sur les prix des matériaux de construction en France (3 augmentations de 20 % pour les rails de placo, 20 % sur les alarmes, 15 % electroportatifs …).
    Est ce le signe du retour de l’inflation et d’une baisse des actifs immobiliers et mobiliers ?

  • 9 février 2021 à 15 h 22 min
    Permalink

    @Yann

    Sans surprise. Depuis 1 an (et même en fait depuis 2008), les Banques centrales impriment et augmentent les masses monétaires dans le système à coup de millier de milliard, et 2020 c’est stratosphérique! Ceci provoque obligatoirement de l’inflation un jour ou l’autre, voir de l’hyperinflation (que je pense pour bientôt) dans notre contexte actuel.
    Lorsqu’il y a trop de liquidité dans l’économie par rapport « aux besoins réels », les prix prennent l’ascenseur tôt ou tard.

    Le prix des biens et services va continuer d’augmenter. A voir désormais SI et à QUEL MOMENT les salaires/revenus vont suivre pour que l’essai (le pari) des Etats et Banques Centrales soit transformé sans casse.

    En Suisse, depuis l’entrée en vigueur des taux négatifs, l’endettement dans l’immobilier est en constante augmentation avec des taux hypothécaires défiant toute concurrence, il y a eu (et il y a encore) des entrées massives vers le marché de l’immobilier. Les prix des logements ont (donc) augmenté continuellement depuis malgré un taux de vacance (logements inoccupés) en hausse.

  • 10 février 2021 à 17 h 21 min
    Permalink

    Bonjour,

    Voute dîtes N’achetez des ETF que s’ils possèdent le physique 100% (audité)”.
    Est-ce que l’ETF de la Banque Cantonale de Zurich (ZSIL) rentre pour vous dans cette catégorie ?

  • 10 février 2021 à 17 h 37 min
    Permalink

    Oui ils avancent le fait qu’ils sont audités à ce sujet

  • 12 février 2021 à 18 h 56 min
    Permalink

    Donc, s’il y a une hyperinflation, on risque de se trouver avec une baisse des actifs de type immobilier ou action en raison de la hausse du taux d’intérêt si je ne me trompe pas.

  • 13 février 2021 à 14 h 00 min
    Permalink

    @Yann,
    Oui. Si l’inflation perdure les BC n’auront d’autre choix que de relever les taux (au risque de revivre une nouvelle crise de l’endettement) …

    Mais si l’augmentation des taux reste modérée, il est possible que les prix de l’immobilier et des actions continuent de grimper tout de même, surtout si la reprise économique se renforce considérablement et que les salaires viendraient à suivre le pas.

    Et aujourd’hui il y a vraiment beaucoup trop de liquidité dans l’économie par rapport aux besoins réels et ce sera encore d’avantage demain. Il faudrait vraiment une hausse des taux marquée pour contrer efficacement l’inflation à mon avis, et l’hyperinflation demain.

Les commentaires sont fermés.