Qu’est-il arrivé à l’or ?

Je serai un peu plus absent ces temps pour des raisons familiales. Je suis quand même tombé sur un article intéressant

source : https://theirrelevantinvestor.com/2021/02/26/what-happened-to-gold/

Si vous alliez dans un laboratoire pour construire un optimiseur de prix de l’or, vous aurez besoin de d’une certain nombre de choses :

  • Un dollar en baisse
  • Perspectives d’inflation à la hausse
  • Impression d’argent
  • Des bilans de banques centrales en expansion
  • Des déficits budgétaires qui augmentent
  • De l’agitation politique

Toutes ces choses étaient en place au cours des derniers mois, et pourtant l’or a fait le contraire de ce que vous vous attendiez à ce qu’il fasse. Il est en baisse de 9 % au cours des 6 derniers mois, et il est inférieur de 15 % à ses sommets d’août.

L’or pourrait se rallier sur l’un des éléments que j’ai mentionnés. Les six étaient même en place en même temps. mais l’or n’a pas pu s’écarter de son chemin baissier.

Le dollar est proche de ses plus bas niveaux pluriannuels, et l’or ne peut pas se en tirer un bénéfice..

Les anticipations d’inflation sur 5 ans sont à leur plus haut niveau en 5 ans, et l’or ne peut pas se redresser.

L’impression d’argent se fait à un rythme sans précédent, et l’or ne peut pas faire de rally.

Le bilan de la banque centrale augmente également à un rythme sans précédent, et l’or ne peut pas se redresser.

Le déficit augmente…

…comme notre dette vis-à-dire le PIB…

…ainsi que l’écart entre nos dépenses et nos revenus. Et l’or ne peut toujours pas faire de rally.

On dit que l’or se porte bien lorsqu’il y a des troubles politiques. Eh bien, le jour de la profanation du Capitole, l’or a chuté de près de 2 %. Deux jours plus tard, il a chuté de plus de 3 %.

Les derniers mois ont été la tempête parfaite pour l’or. Mais même avec le vent à l’arrière, il a coulé au fond de l’océan.

Que s’est-il passé ?

J’ai quelques idées. Nous avons toujours dit que l’or marche au rythme de son propre tambour. Peut-être que les histoires que nous avons attribuées à ses mouvements de prix n’étaient que cela. Peut-être que l’or peut monter et descendre et évoluer latéralement dans n’importe quel environnement de marché. Ou peut-être que l’or, malgré sa hausse de météorite parallèlement à l’inflation dans les années 1970, ne protège-t-il pas vraiment contre l’inflation ?

Voici Peter Bernstein, de The Power of Gold :

Le coût de la vie a doublé de 1980 à 1999 – un taux d’inflation annuel d’environ 3,5 % – mais le prix de l’or a chuté d’environ 60 %. En janvier 1980, une once d’or pourrait acheter un panier de biens et de services d’une valeur de 850 $. En 1999, le même panier coûterait cinq onces d’or.

L’idée que l’or protège contre le déclin de la monnaie papier ou l’avilissement du dollar est une très bonne histoire, qui a intuitivement du sens pour tout le monde. Mais peut-être que ce n’est tout simplement pas vrai ?

Et si Bitcoin était vraiment le nouvel or ? Stanley Druckenmiller, l’un des meilleurs macro traders de tous les temps, pense que c’est une possibilité. Paul Tudor Jones, un autre macro-investisseur légendaire est dans le même bateau.

Le 6 janvier, le jour où le Capitole a été pris d’assaut, le Bitcoin a brillé, pas l’or. Le premier a gagné 9 % ce jour-là tandis que le second a chuté de 2 %.

Ou peut-être que je me fais des histoires. Peut-être que l’or recule juste avant sa prochaine étape plus hausse. C’est certainement une possibilité.

Je suppose que le temps dira si l’or est cassé, ou s’il ne fait que reprendre son souffle.

Quoi qu’il en soit, vous ne pouvez pas vous empêcher de remarquer à quel point ce récent déclin est inhabituel compte tenu du fait que l’or n’a pas évolué vers le haut alors que tout disait qu’il devrait le faire.

   Envoyer l'article en PDF   

19 réflexions au sujet de « Qu’est-il arrivé à l’or ? »

  • 28 février 2021 à 20 h 06 min
    Permalink

    Merci pour la démonstration.

    “Et si le Bitcoin était vraiment le nouvel or ?” : pour que le BTC prenne la place de l’or en terme de ‘valeur refuge’, il faut d’abord que son cours se stabilise et soit ‘lisible’, c’est trop tôt. Il peut régulièrement perdre ou gagner 10% en 24 à 48h. Imaginez l’or prendre un écart de 20% (de -10% à +10%) en 48h !

    Sinon et comme déjà relevé à plusieurs reprises sur d’autres commentaires, il n’y a plus de logique ou du moins il va falloir s’adapter à une nouvelle ‘logique’ et ma foi ceux qui ne l’ont pas encore intégrés … bye bye.

    Il faut relativiser le cours actuel de l’or qui n’est pas dans une situation anémique, peut être est-il ‘freiné’ dans sa logique potentielle de hausse, mais il n’est pas tombé non plus à 300$ l’once (aux oubliettes). Vous imaginez les grandes BC revendre leurs stocks dévalués d’or pour acheter des cryptos (‘maison’ et externes), on y est pas encore. Après-demain peut-être.

    “Comment est calculé le cours de l’or ?”

    https://www.loretlargent.info/cours-de-lor/comment-calcul-cours-or/25335/

  • 28 février 2021 à 21 h 22 min
    Permalink

    Bonjour Olivier, et PDC.
    Les rendements sur les obligation 10 ans et 30 ans US grimpent. Ces obligations deviennent plus intéressantes que l’or.

  • 28 février 2021 à 23 h 28 min
    Permalink

    Entendu Cher Olivier, mais que dire du rôle plus que douteux de la Fed dans le controle du prix de l or à travers l’emission d’or papier, utilisant les grandes banques d’affaires et controlant ainsi ce metal qui refleterait bien trop la faillite du systeme, si le dollar pouvait reellement etre mesuré à la vraie valeur de la relique barbare?

  • 1 mars 2021 à 10 h 04 min
    Permalink

    @Milou : d’après ce que je lis ça et là, la situation des taux qui ont augmentés n’est que temporaire. En revanche, les stratégistes de l’UBS prévoient prochainement une dévaluation du $. Donc si l’or ne compense pas cette future dévaluation, cela sera la double peine pour les détenteurs d’or si de surcroît il y a en parallèle une augmentation locale de l’inflation. C’est typiquement là que joue le rôle de l’or comme valeur refuge. Si le cours de l’or devait stagner ou baisser alors que l’inflation augmente, cela deviendra préoccupant voire même un ressort serait cassé. Powell et Yellen ne sont pas des nihilistes mais actuellement ils ont (temporairement ?) perdu de leur aura et crédibilité vis-à-vis de la communauté des investisseurs US.

    Concernant l’augmentation des taux :

    “Warren Buffet parle. Fuyez les obligations, ne pariez pas contre l’Amérique !!!”

    https://insolentiae.com/warren-buffet-parle-fuyez-les-obligations-ne-pariez-pas-contre-lamerique-ledito-de-charles-sannat/

    Concernant l’inflation :

    “Bourse. L’Europe tremble avec les craintes sur l’inflation”

    https://insolentiae.com/bourse-leurope-finit-la-semaine-en-baisse-avec-les-craintes-sur-linflation/

    J’avais déjà lu vendredi l’article de Reuters. Donc, pour faire bref, non seulement il y a une gigantesque masse d’argent qui circule déjà et on additionne en sus le futur plan de relance de Mr Biden (1’900 MM$) tout en rajoutant celui de Bruxelles/Francfort (750 MM€ ?), et après la communauté des investisseurs, qui au passage en a bien profité jusqu’à présent, s’étonne d’une augmentation de l’inflation ? Drôle de réaction de la part des investisseurs, ou peut-être faudrait-il éditer un nouveau ‘La finance pour les Nuls’ exprès pour eux. Je m’achèterai un exemplaire même si je ne suis pas un spécialiste de la finance, je tâcherai de comprendre la nouvelle définition du mot ‘logique’.

  • 1 mars 2021 à 16 h 28 min
    Permalink

    L’hôte de ces lieux serait-il en train de virer sa cutie et abandonner son indefectible support à l’or métal ? Serait-ce un signal d’achat contrariant ?! :))

    Je rigole – je partage l’essentiel des opinions d’Olivier sur l’or et il est indéniable qu’il y a actuellement une confluence de facteurs qui devraient le faire monter. C’est troublant… et je n’ai pas beaucoup plus d’explications. Cela dit comme “fonds de panier” d’un portefeuille ça reste toujours valide. Essayez de troquer un jambon contre un bitcoin durant l’a prochaine panne mondiale d’internet :))

  • 1 mars 2021 à 17 h 45 min
    Permalink

    Messieurs,

    Tout d’abord un grand merci à Olivier pour continuer d’animer ce groupe de discussion et de nous apporter des éclairages originaux.

    Cela fait des années que je suis avec curiosité les points soulevés sur cette plateforme et les échanges quelquefois nourris qui s’en suivent.

    Mais revenons au sujet du jour, qui me fait réagir pour la première fois, sujet récurrent, voire de prédilection depuis des années, soit l’or, voire les mines d’or.

    En effet, en tant qu’investisseur, j’ai vraiment beaucoup de difficulté à comprendre pourquoi l’or reste, depuis des années, un sujet de discussion et d’investissement.

    Si en tant qu’investisseur nous cherchons à obtenir de la performance, pourquoi s’intéresser à un véhicule d’investissement obsolète et des plus contre-performants depuis des décennies ?

    N’avez-vous pas l’impression que les discussions d’investisseurs en phase avec le monde d’aujourd’hui, et surtout de demain, devraient se focaliser sur les véhicules d’investissement liés à la digitalisation, la numérisation, l’intelligence artificielle, les greentech, les fintech (yc blockchain et cryptomonnaies), aux changements géo-économico-politiques (yc puissances émergentes), aux matières premières et énergies du futur, etc, ainsi que l’intégration des taux négatifs dans les modèles économiques et la MPT, p.ex. ?

    En un mot, ne devrions-nous pas nous concentrer sur les marchés des actions, qui restent depuis des décennies les investissements les plus performants (malgré des krachs et un certain nombre de réflexions récurrentes, depuis des décennies, sur la surévaluation des marchés, tel le cassandre Marc Faber qui a tort depuis des années…je suis retombé sur son intervention à la foire de la finance à Zürich, en février 2016 et ses prévisions…pathétique)

    D’avance je remercie ceux qui m’apporteront un éclairage sur l’intérêt de discuter de l’or.

  • 1 mars 2021 à 19 h 10 min
    Permalink

    un autre élément joue contre l’or: à moyen terme beaucoup d’autres investissements promettent d’apporter plus de rendement, au premier rang desquels les actions. C’est aussi cela qui fait quitter l’investissement en or.
    Il est temps, grand temps, de revendre les Barrick Gold et autres actions minières, pour ceux qui ne l’ont pas encore fait. Faut-il ponctuer cette phrase avec un simple point ou un point d’interrogation?…
    Quant à TML…

  • 1 mars 2021 à 21 h 03 min
    Permalink

    @Guy : intéressant de partager votre expérience.

    Mais que se passe-t-il donc ici depuis 48h ?? De ceux qui croyaient dur comme fer (!) à l’or et ses mines … Certains qui suivaient avec intérêt et loyalement les conseils et analyses de @Crottaz sortent aujourd’hui du bois pour afficher leurs doutes, déception voire une déprime polie sur la relique barbare multi millénaire ?

    Attendez :

    – le cours n’est quand même pas à 300 balles l’once (1’832,.. $ aujourd’hui).
    – les besoins de réserve des états et BCs et les besoins de l’industrie sont toujours d’actualité et pour un bon bout de temps. De plus, sa rareté dans le futur fera mécaniquement maintenir voire monter son cours.

    On nous bassine depuis des lustres que l’or est prioritairement une assurance contre le ‘mauvais temps’ et non pas un véhicule spéculatif. A moins que je me trompe.

    Si le cours baisse, vous vendrez et d’autres seront tout contents de passer à l’achat à un moindre prix.

  • 1 mars 2021 à 21 h 29 min
    Permalink

    Bonsoir

    Vendre des Abx qui ont presque perdu 50% depuis le top (40 à 24) et qui fait de gros profits avec un gold même ici bas.
    j’ai un peu de peine.
    Ces sont des actions qui promettent justement des rendements supérieurs

  • 2 mars 2021 à 10 h 34 min
    Permalink

    “La hausse spectaculaire du bitcoin et d’autres devises numériques a poussé de nombreux acteurs du marché à se ruer sur ces actifs. Quelques analystes citent l’utilité du Bitcoin par rapport à l’or et suggèrent que la cryptomonnaie remplacera le métal jaune.

    Cependant, l’action parabolique du prix pourrait être le facteur qui déclenche la prochaine reprise du marché de l’or. Lorsque la gravité frappera les cryptos, le vol de retour vers l’or pourrait pousser le métal précieux vers de nouveaux records.”

    Intéressant ce qu’affirme l’auteur de l’article. L’or peut devenir une ‘ceinture de sécurité’ pour les détenteurs de BTC en cas de ‘coup dur’. Comment ne pas y avoir pensé avant ?

    Il n’y a plus qu’à faire passer le message à l’essaim d’investisseurs en herbe chez Reddit en tant qu’acheteurs potentiels. Elon, envoie vite un tweet. Un achat massif risque de faire monter le cours.

  • 2 mars 2021 à 16 h 26 min
    Permalink

    @PDC
    Pour être clair, je n’ai jamais investi dans l’or (j’ai 61 ans et j’ai pu prendre ma retraite à 60 ans, entre autres grâce à mes investissements en actions). Mon intervention n’a donc rien à voir avec les dernières 48 heures.
    Afin d’éviter tout malentendu, si je lis les inputs et les réflexions d’Olivier, ainsi que les échanges sur cette plateforme, ce n’est pas pour chercher un conseil, mais pour mieux comprendre les acteurs du marché.

    Si je comprends bien, l’or peut (ou doit) être considéré comme une assurance. Dans ce cas, comme toute assurance, c’est un coût et non un investissement pour obtenir de la performance.

    En tant qu’investisseur, personnellement, je ne cherche pas d’assurance, mais des investissements avec un risque/return optimal qui me permet d’obtenir de la performance.

  • 6 mars 2021 à 11 h 45 min
    Permalink

    @Guy,
    Bonjour, je crois que le choix des mots assurance et investissement est toujours mis à l’avantage de l’argumentation que l’on souhaite apporter.
    Une assurance 3ème pilier serait elle un coût ?
    Sinon, je pense que vous avez été un “Actif” dans une période économique formidablement forte au sortir de la guerre. Tout comme les retraites des générations précédentes ont reçu en cadeau une rente AVS qu’il nont pas financé. Les prochains sur la liste n’auront ni l’un ni l’autre, il seront bien obligé de revenir au fondamentaux.

    Par ailleurs, une once d’or permettrait, depuis la nuit des temps, d’acheter une vache. Actuellement, les agriculteurs devraient vendre les leurs pour se placer sur l’or en action.

    Il paraît évident que dans un système à bout de souffle, nos gouvernants cherchent à masquer leur perte de contrôle en manipulant les prix et les statistiques. Ne ferions- nous pas pareil si nous étions à leur place dans un monde fini et pour garder, encore un temps, un peu de crédibilité et de pouvoir ?

  • 17 mars 2021 à 11 h 51 min
    Permalink

    Pour ceux qui ont encore le ‘cul entre deux chaises’ (les hésitants) ou ceux qui ‘foncent sans hésiter’ (les opportunistes réactifs) :

    “Or vs Bitcoin : dans quoi investir ?”

    https://www.loretlargent.info/investissement/or-vs-bitcoin/25512/

    Intéressant de constater que le BTC n’est pas perçu que comme un vecteur de spéculation mais également comme un paravent de sécurité … Comme l’or.

  • 17 mars 2021 à 18 h 20 min
    Permalink

    Effectivement, ce n’est qu’un point de vue. J’en ai déjà lu des plus étayés.

    Il parle d’économie souterraine, et bien elle toujours là. Il parle de drogue, malheureusement toutes politiques de lutte contre la drogue ont échouées jusqu’à présent malgré des dizaines de MM$ investis dans cette lutte. Saviez-vous quel est le plus gros employeur privé de France ? C’est le marché de la drogue avec 200’000 emplois (l’état le sait parfaitement) et personne ne gagne le SMIC. Croyez-vous que cela va s’arrêter, croyez-vous que Mr Macron va envoyer l’armée pour tous les arrêter ? C’est politique, ils ont soit-disant acheté la ‘paix sociale’

    Il parle de prostitution ? Elle est légale dans certains pays, notamment en Suisse et en Allemagne (et j’en oublie un tas d’autres). Dans les pays moins reluisants ou à interdiction par la loi (morale, religieuse, etc.), la prostitution est gérée par les mafias.

    Pourquoi tant braquer les lumières sur le BTC ? C’est minuscule (à peine un peu plus de 1’000 MM$). Pendant ce temps-là, ces mêmes lumières ne sont pas braquées ailleurs sur le monde joli joli de la finance. L’arbre qui cache la forêt en somme. Malgré les discours menaçants de Yellen et Le Maire, la question à se poser c’est pourquoi ils n’ont pas sifflé la fin de la partie. Quelques personnes connaissent l’élément de réponse. Non, cela ne sera pas oublié dans les médias.

    Il y en a qui veulent la mort du BTC (ou des crypto), d’autres veulent la mort de leur chef ou du voisin. Cela sera toujours ainsi. Je ne suis pas un fanatique du BTC et je respecte les autres opinions sur le sujet. Mais faut pas trop tirer sur la corde non plus.

    Quant à la lutte contre la drogue, la prostitution et l’économie souterraine (ceux qui gagnent mais qui ne paient ni taxe ni impôts ni charges sociales), c’est une vaste hypocrisie.

    Ce que je vois de mes propres yeux, c’est que le BTC, promis à une extinction certaine, teste une résistance entre 50 et 55K $. Le reste ce n’est que du bla bla. Le jour où il retombe à 0,001 $ (la valeur au tout début), on avisera.

  • 16 avril 2021 à 18 h 24 min
    Permalink

    Je pense que l’histoire et la meilleure leçon pour le futur du bitcoin.
    Nous sommes au début d’une crise monétaire et comme à chaque fois que la monnaie perd de sa valeur, on lui trouve des substituts … aujourd’hui c’est le bitcoin, a l’époque il y a eu les assignats, et bien d’autres au fil des crises monétaires qui ce sont succédés à différentes époques et à different lieu . Il n’existe qu’une seule et unique valeur capable de conserver du pouvoir d’achat et cette valeur c’est l’or.
    Ils peuvent manipuler son prix avec leur fausse monnaie mais tout cela ne durera pas éternellement. Un jour ou l’autre nous reviendrons à la réalité et ce jour là les gouvernements vont interdire sa détention par des particulier.

Les commentaires sont fermés.