OPA (au Canada) mode d’emploi

Un lecteur m’a demandé comment se passait une OPA , comment (techniquement) cela pouvait se dérouler et quelles étaient les implications

J’y ai répondu comme suit:

 

L’OPA peut être de deux ordres

1) Hostile

2) Amicale

 

Techniquement parlant, il est plus intelligent pour l’éventuel acheteur de prendre une position actions avant de lancer l’OPA.

En effet, les actions déjà acquises le sont à un cours plus bas que celui de l’OPA et au cas où une sur-enchère arrive (qui emporterait la mise), il y aura un gain pour la société qui aurait lancé la première tentative sur ses premiers achats.

 

En général, la société qui acquiert accumule 9,9% du capital (pas besoin de s’annoncer avant 10% au Canada, je crois 5% au USA)) et trouve un bloc de plusieurs pourcents et annonce au marché son intention avec le prix proposé.

 

1) Hostile: des chances d’aboutir si le capital est disséminé et l’offre intéressante, mais en général pas l’aval du Conseil d’administration. Peut s’en suivre un combat et le CA peut essayer de trouver un chevalier blanc

 

2) Amicale le CA appuie l’achat. Négociation déjà faite et approuvée par les dirigeantsavec valorisation pour les actionnaires.

Deux exemples de titres (OPA) ci-dessous:

on voit le volume en augmentation et finalement le prix monte.

S’il s’agit de titres plus petits, l’accumulation peut faire monter le cours fortement (surtout si titre sous valorisé), voire de multiples.

 

Probe Mines daily chart 20.1.15

 

Talisman Energy daily chart 16.12.14

Et un article sur 6 titres qui pourrait être rachetés !

http://www.smallcappower.com/posts/urge-to-merge-6-gold-juniors-22-04-2015

Happy investing

 

   Envoyer l'article en PDF   

Une réflexion au sujet de « OPA (au Canada) mode d’emploi »

  • 6 mai 2015 à 8 h 21 min
    Permalink

    Merci pour ces informations très claires ! C’est intéressant.
    Au plaisir de vous lire.

Les commentaires sont fermés.