La caisse de pension de la ville de Lausanne dans tous ses Etats !

Voilà Irma Crottaz a encore frappé !

Dans mes précédents articles je vous parlais des problèmes de la caisse de pension de Lausanne:

Je sais je prêche dans le désert !

Lecteurs, donnez-moi un peu d’espoir ! Arrêtez de voter avec les pieds !

Pour mémoire:

article du 12 janvier 2009. Ponzi, Madoff, Pensions, Etat, même combat

article du 20 janvier 2011: Prévoyance Lausannoise, retraites en péril

article du 15 décembre 2011: La Ville de Lausanne bientôt en Faillite ?

article du 4 avril 2012: Les comptes de la ville de Lausanne dans le rouge à cause des retraites

 

Pas plus tard qu’hier notre géant vert (écologiste) a encore fait la une au sujet de la gestion calamiteuse de la caisse de pension de la ville de Lausanne.

voilà l’article (avec audio): http://www.rts.ch/info/regions/vaud/4017773-lausanne-doit-debourser-plus-de-180-millions-pour-sa-caisse-de-pensions.html

Je note un passage inquiétant de l’article de swissinfo qui alimente encore plus mon article de ce matin:

Génération “un peu sacrifiée”

“Ce système est appliqué depuis les années 90 dans le canton de Fribourg et il est utilisé par les entreprises dites progressistes”, a fait valoir Daniel Brélaz. Ses effets se feront sentir progressivement, les droits acquis étant préservés.

En clair, les employés qui sont proches de la retraite seront très peu touchés. Les nouveaux collaborateurs et ceux qui entreront ces prochaines années à l’administration communale seront les plus concernés. Daniel Brélaz parle d’une “génération un peu sacrifiée” même si les conditions de retraites restent “excellentes”.

Donc si je comprends bien, les nouveaux (jeunes) sont sacrifiés sur l’autel de l’ancienneté (les vieux), quelle tristesse !

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

2 réflexions au sujet de « La caisse de pension de la ville de Lausanne dans tous ses Etats ! »

  • 25 mai 2012 à 19 h 21 min
    Permalink

    Lu dans le Figaro le palmarès des villes les plus endettées de France. Marseille en peloton tête avec 2 milliards de dettes. Loin derrière Lausanne ! Sauf que Marseille, c’est 8 fois la population de Lausanne… et que Lausanne, avec la caisse de pension, c’est 3 milliards et non 2, plus la suite des travaux pharaoniques (élargissement du grand pont, liaison supplémentaire vers Renens. Face à Lausanne, Los Angeles n’a qu’a bien se tenir… ! La question que n’importe quel crétin se pose est la suivante : où est passé l’argent de la caisse de pension ? Autrement dit, qui a piqué dans la caisse et sous quel habillage ?

  • 28 mai 2012 à 7 h 48 min
    Permalink

    Le malheur pour la ville de Lausanne c’est d’avoir comme syndic le légendaire Brélaz (sic) qui hier soir à la RTS marmonnait quelques mots incompréhensibles sur la question des surtaxes de l’eau et de l’électricité.
    Arrogant et méprisant comme à l’accoutumée il est grand temps qu’il dégage.

Les commentaires sont fermés.