Vidéo: France: Où vont vos impôts et quelle est la charge du paiement de la dette ?

Voilà un début de réponse…..On sait désormais où il faut couper drastiquement (à mon avis)

Un article sur la hausse dans les collectivités locales:

http://www.challenges.fr/infographies/20130918.CHA4421/conseils-generaux-regionaux-communes-les-effectifs-des-fonctionnaires-territoriaux-s-envolent.html

Le paiment de l’intérêt de la dette ne fait que d’augmenter alors que les taux baissent. Imaginez quand les taux vont monter.

Au Japon actuellement, ce paiement est à 25% des recettes.

   Envoyer l'article en PDF   

3 réflexions au sujet de « Vidéo: France: Où vont vos impôts et quelle est la charge du paiement de la dette ? »

  • 25 septembre 2013 à 19 h 22 min
    Permalink

    Le jour où les politiques français seront compétents (au lieu d’être carrieriste…)…

  • 26 septembre 2013 à 11 h 18 min
    Permalink

    Une réduction dans la hausse tendentielle. Eumh. Plus je pédale moins vite, moins j’avence plus fort. Tycer : des politiciens compétents, en un mot ? Il est vrai que si on commence à exiger la compétence en politique, on vise l’impossible. La règle d’or on la trouve dans les pays du nord et en Italie. Dans les pays du nord, on parle de personnel politique. On ne met pas les politiciens au dessus des gens, mais à leur service. En Italie, comme dans un nombre croissant de pays, comme jadis en Union Soviétique on considère la politique comme une sorte de machine bizzarre sur laquelle il ne faut pas compter. L’Etat qui a tendance à nourrir de planqués, est en faillite de ses tâches. Les fonctionnaires qui font leur travail avec conscience baissent les bras car ils sont mal vus par la légion de tire-aux-culs nourris par l’Etat. La tendence est désormais la suivante : on payera pour la sécurité en recourant aux services de compagnie privées (super-concierges), l’éducation se fera en école privés et en ce qui concerne les hopitaux, on apportera les médicaments, la nourriture et dans certains cas, on donnera même un “encourragement au médecin”. La fonction publique est corruptible à cause d’une hiérarchie démissionnaire et celle-ci est démissionnaire, parce qu’à sa tête il y a des politiciens plus intéressés à tirer un profit personnel de leurs positions que de servir un état dont les services ne répondent de toute façon plus aux commandes. Libre au citoyen de se lamenter, mais il me paraît sain dans ce contexte de remettre en cause la mère de cette corruption : le flux massif d’argent remis à l’Etant dans la croyance béate qu’il vous le rendra sous forme de prestations publiques. Les seules prestations qui se font remarquer sont celles qui génèrent des ressources : radars, etc. Dans ce cas, M. le Ministre à la belle cravate, aux beaux discours, laissez-moi mon argent. Je suis majeur et vacciné et vu ce que vous en faite j’ai l’intime conviction que j’en ferai assurément un meilleur usage que vous.

  • 12 octobre 2013 à 12 h 28 min
    Permalink

    Le reportage est fallacieux, malgré son air critique :

    L’IR rapporte 50 milliards par an.
    Les intérêts de la dette sont du même ordre de grandeur (2000 milliars par 2,5% = 50 milliars).

    Et avec ce dogme absurde d’emprunt au privé, quand la France sera attaquée, cela va empirer et diverger :
    – un taux de 5% implique 100 milliards d’intérêts qui s’ajoutent à la dette
    – je préfère ne pas faire un graphique pour voir l’effet cumulatif d’emballement à 15 ans…

    Si je fais une erreur de raisonnement dites moi, mais ça me semble inévitable…

Les commentaires sont fermés.