Correction importante à venir sur les marchés principaux

Plusieurs fois dans mes billets je me suis avancé sur la possible (probable) correction à venir.

Le timing me fait défaut depuis un bon moment.

Les injections monétaires et taux d’intérêts négatifs tronquent complétement le jeu !

Je veux juste rendre attentif que je sens que nous ne sommes pas loin d’un top de marché important.

Quelques indicateurs qui me font penser cela.

Le graphique du Nasdaq

et son P/E élevé à nouveau

Les shorts sur le SP500 sont au plus bas depuis 2000

Un signal de Hindenburg est apparu (le premier depuis février 2020)

Les technos chinoises ont ramassé un bouillon dernièrement (indicateur avancé ?)

Le P/E du Sp500 est au plus haut comme en 2000 et les taux à 10 ans du gouvernement au plus bas

Happy Investing (or selling)

   Envoyer l'article en PDF   

5 réflexions au sujet de « Correction importante à venir sur les marchés principaux »

  • 24 août 2021 à 15 h 41 min
    Permalink

    Bien vu, mais comme tu notes…. c’est difficile a savoir exactement quand il va tomber, donc éviter d’être investi a 100% c’est quelque chose a suivre.

  • 24 août 2021 à 15 h 48 min
    Permalink

    Bonjour Olivier.
    Je n’ai jamais étudié tous ces indicateurs de marché. Merci de l’avoir fait pour moi. Mais mon sentiment est malgré tout
    ldentique. Attendons Jackson hole pour connaître les annonces de la FED sur un tapering possible.
    J’ai fait de bons progrès pour la lecture depuis mon avc !

  • 24 août 2021 à 22 h 57 min
    Permalink

    Bien sûr. Je me souviens qu’avant l’éclatement de crises précédentes, les banques offraient des prêts hypothécaires en précisant :”on vous mets 40’000.- de plus pour vous acheter une nouvelle voiture”. Et les après-crise où les banques disaient : “c’est fini et ni ni. Plus jamais de 1er rang au-delà de 60 % de la valeur du gage”. Le problème, avec la socialisation du capitalisme, c’est que ce ne sont plus les particuliers qui sont les opérateurs, mais les fonds (d’investissement, de prévoyance, de provision d’assurances). Réputés impossible à mettre en faillite et souvent non fiscalisés, contrairement aux particuliers. Alors pourquoi voir les cours tomber ? Ils sont déjà tombés, puisque la masse de monnaie en circulation a augmenté. Si cette masse augmente, la valeur des biens baisse dans la même proportion. Une hausse de leur cours ne fait que compenser cette dévaluation de l’unité qui sert à en fixer la valeur. Si celà est vrai, il n’y aura pas de baisse fracassante. Mais un érosion de la valeur des monnaies. Le CHF compris, mais moins que les autres. Comme d’hab. !
    Amitiés
    Yaroslav

  • 26 août 2021 à 13 h 13 min
    Permalink

    Bonjour,
    Je suis d’accord que les indices sont hauts, idem sur le marché immobilier. Sauf que le Covid m’a surtout fait comprendre qu’il est difficile d’anticiper avec les nouveaux entrants (banques centrales, politiques et autres joyeusetés qui faussent les règles du jeu…). Les résidences secondaires se sont par exemple arrachées en France (alors que les biens étaient en vente parfois depuis 7 ans voire plus…). Le marché boursier ? Covid ? Même pas peur. Le peu de correction a presque disparu aussitôt. On devrait plus parler de promotion sur quelques titres…
    Ainsi, je voulais placer 40 000 euros cet été. Mais mettre cette somme sur un marché historiquement haut me laisse perplexe. Rien mettre, aussi car le marché peut continuer encore longtemps dans cette direction. Donc, au final, j’ai mis une position de 6 000 euros sur les titres présentant de bon fondamentaux. Je ne compte pas investir plus pour 2021 à moins que les soldes se présentent enfin. Ce serait une grand bonheur !
    Mais, c’est possible que je risque d’attendre peut-être dix ans… voire plus avant une éventuelle correction qui ne se présente pas.
    Encore félicitation pour votre site d’une grande objectivité et rigueur.
    Cordialement,
    Yann

  • 26 août 2021 à 17 h 52 min
    Permalink

    Leitmotiv version Veillet : on a besoin de mauvaises nouvelles pour continuer à monter :

    https://www.investir.ch/2021/08/avec-tout-ce-quon-anticipe-pour-vendredi-je-crois-que-je-vais-prendre-conge/

    https://www.youtube.com/watch?v=7g06Gk2p3vA&t=390s

    Pas faux, le but étant de continuer encore, encore et encore à acheter du temps. Mr Veillet parle aussi de rumeurs d’un possible crack à venir (vidéo).

    Et toujours avec sa même touche d’humour. Alors si vous ne voulez pas finir en méchoui les jours suivant le prochain crack, ne soyez pas ‘moutonnier’ … Tout est là, COVID ou pas.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *