CRB index is at the lowest level

Here is a long term chart (1914 – today)of the CRB Index (end of month) (LOG).

It represents a basket of 19 different commodities. Agricultural products and energy account for 80% of it and metals 20%.

We are approaching a major low so the end of the commodities bear market. Low prices are destroying supplies so when the current recession/depression will end, this index will start a new bull market.
Time to put commodities producers on your radar so you know in advance what to buy when it will be time to do so.

Elliott Wave Analysis (made by one of my closest friend Mr H., thanks to him)

Happy Investing

   Envoyer l'article en PDF   

Jancovici : CO2 ou PIB, il faut choisir

Cette intervention de Jean-Marc Jancovici à Sciences Po du 29/08/2019 est à écouter attentivement. La croissance infinie est totalement impossible. Démonstration énergétique sans faille.

Les politiques, rois des promesses, les journalistes ne disent pas la vérité.

Tout y est !

son site : https://jancovici.com

Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marc_Jancovici

   Envoyer l'article en PDF   

Commodities have never been so cheap

A graph appeared to me recently and I would like to share it with you. The S&P GSCI commodity index divided by the SP500.What We can see :

a) Commodities are a gift at this price (relatively of course)

b) SP500 index is too expensive.

Propably the truth is in the middle.

Please note that the GSCI index is mainly composed by energy and the metals are only representing less than 10%..

About Metals, a noticable fact is that – in the US – almost all the mining stocks (92%) are hitting their 52 weeks lows.

BGMI index (Barron’s) compared to gold is also at a lowest level ever.

It means that the mining stocks are really undevalued and when the sector will turn (please read my former articles on sentiments and technical https://www.crottaz-finance.ch/blog/sentiments-measures-bottoming-on-gold/ and  https://www.crottaz-finance.ch/blog/gold-after-the-measures-of-sentiments-here-is-the-technical-view/ the stocks increase could be violent.

Happy investing and patience !

 

 

   Envoyer l'article en PDF   

Les commodités n’ont jamais été si “bon marché”

Un graphique m’est apparu récemment et je désire vous le partager. Il s’agit de l’indice des commodités S&P GSCI divisé par le SP500.Le constat est que:

a) soit les commodités sont un cadeau à ce prix (relativement bien sûr)

b) soit les SP500 est trop cher. Il se peut que la vérité soit au milieu.

A noter que l’indice GSCI est majoritairement composé d’Energie et que les métaux ne représentent que moins de 10%.

Pour parler des métaux, un fait remarquable est qu’aux Etats-Unis, presque tous les titres miniers (92%) sont tombés au plus bas des 52 dernières semaines.

L’indice minier BGMI du Barron’s par rapport à l’or est au plus bas.

Cela signifie que les titres miniers sont vraiment sous-évalués au possible et qu’en cas de retournement (voir mes derniers articles sur les sentiments https://www.crottaz-finance.ch/blog/mesures-de-sentiments-au-plus-bas-sur-lor/ et https://www.crottaz-finance.ch/blog/or-metal-apres-les-mesures-de-sentiments-voici-la-technique/ leur hausse pourrait être très violente.

Happy investing et surtout patience !

 

 

   Envoyer l'article en PDF   

Mesures de sentiments au plus bas sur l’or

Il existe plusieurs indicateurs de sentiment(s) et ceux-ci sont très souvent précurseurs de mouvements lorsque ces sentiments sont à des niveaux extrêmes.

Par exemple, lorsque plus 85% des intervenants sont positifs (bulls) sur un sous-jacents tel que par exemple le dollar américain, le dollar baisse par la suite.

Actuellement, on assiste à un niveau extrêmement pessimiste sur le future de l’or (argent etc.), ce qui me fait dire que le métal ne va pas allez beaucoup plus bas et même rebondir fortement. Il ne peut plus tellement y avoir de vendeurs, la majorité ayant vendu ou pris des positions à la baisse.

Le DSI (daily sentiment Index : http://www.trade-futures.com/dsireport.php)

Actuellement voici les niveaux (8 % de bulls sur le gold….(92% de négatifs))

Les Elliottists :

(vagues d’Elliott : https://www.investopedia.com/articles/technical/111401.asp)

Il n’y a jamais eu autant de positions à découvert (shorts) sur l’or (Managed Money)

En plus, on peut aussi ajouter que le ratio SP GSCI / SP500 est au plus bas, ce qui montre une actuelle zone d’achat des matières premières (l’indice est composé comme suit : https://fr.wikipedia.org/wiki/S%26P_GSCI)

Pour revenir à l’or, le GLD SPDR https://en.wikipedia.org/wiki/SPDR_Gold_Shares montre une zone d’achat.

En conclusion, le rebond de l’or (et de l’argent) ne sont pas si loin.

 

Happy Investing

   Envoyer l'article en PDF   

Les taux négatifs feront de gros dégats

Tout d’abord quelques chiffres

suisse infl tx 20-11-2015

Inflation suisse (ou plutôt déflation): -1.4%

Les taux:

tx suisse 20-11-2015

 

Ce qui produit la courbe des taux suivante:

courbe taux chf 20-11-2015

Et l’évolution du taux CHF à 2 ans:

suisse tx 2 ans 20-11-2015

La première réflexion qui me vient est que si les taux futurs sont le reflet des anticipations actuelles de taux courts dans deux ans, cela reviendrait à dire que les taux courts dans deux ans seront à -0.9%.

Voilà bientôt un an que la BNS agit en appliquant un taux négatif à court terme de -0.75% et l’impact désiré (à savoir un affaiblissement du CHF, notamment contre Euro) tarde à déployer ses effets.

La BNS pénalise même les retraites, car les caisses de pensions subissent aussi les effets du taux négatif.

C’est un impôt déguisé et comme je l’ai écrit depuis bientôt 5 ans, la BNS devra rendre des comptes.

Aujourd’hui un article qui fustige la politique de la BNS: Un vent de révolte contre la politique de la BNS

La BNS est à la solde des autres banques centrales ne favorisant que la finance et je le prouverai tout à l’heure.

La Banque Nationale Suisse est totalement coincée entre des taux négatifs qu’elle ne peut encore trop baisser au grand risque de voir toutes les banques les répercuter et un bilan démesuré dont elle ne peut liquider les positions sans subir un effet négatif et faire subir un impact au marché financier.

Je m’explique:

Au cas où la BNS baisserait encore le taux de référence (allez mettons -2%), les banques commerciales devront alors répercuter cette baisse à tous clients (ce qui est le cas déjà de beaucoup de banque privées qui n’octroient pas de prêts hypothécaires sur lesquels les banques commerciales peuvent encore se faire un marge compensatoire).

Lorsque les banques appliqueront le taux négatif de -2%, les clients retireront leurs avoirs et nous assisterons à un magnifique: BANK RUN

Ce serait la fin des banques car – pour mémoire-  les banques créent aussi de l’argent de rien (ex-nihilo) avec les dépôts des clients et ceci avec un levier de 20.

Les liens suivants vous renseignent sur les standards minimaux:

https://www.finma.ch/fr/news/2014/11/aktuell-geaenderte-mindeststandards-20141110

http://www.bis.org/publ/bcbs266.htm

Imaginez donc la panique bancaire en cas de taux encore plus négatifs !

En conséquence, on empêchera probablement les épargnants de retirer à cause du risque systémique. C’est la mort du cash.

Je rappelle l’initiative pour que seule la BNS désormais puisse créer de l’argent et non plus des sociétés privées comme les banques: http://www.rts.ch/info/suisse/7215951-le-monopole-de-la-creation-d-argent-par-la-bns-sera-soumis-au-peuple.html

L’autre problème c’est de savoir comment la BNS va se sortir du guêpier dans lequel elle s’est mise toute seule, à savoir diminuer son bilan en vendant les euros ou les actions etc. sans subir de pertes.

Pour terminer, je peux vous assurer que ce à quoi nous assistons aujourd’hui sur les marchés des prix des divers actifs (notamment des matières premières (au plus bas) et des actifs financiers (au plus hauts) et le fait de l’activité irréfléchie des banques centrales qui provoquent une distorsion des prix.

commo asset move

Monsieur Charles Dereeper nous écrit récemment qu’il a un souci de confiance envers les marchés: http://www.objectifeco.com/riche-rentier/argent/investir/j-ai-un-conseil-a-vous-donner-concernant-vos-placements-sur-les-marches-financiers.html

Je le rejoins, ça ne sent pas bon à cause des interventions de banques centrales.

Tout a une fin, reste à savoir quand.

   Envoyer l'article en PDF