Podium pour le #lithium ?

Après vous avoir écrit (en décembre 2020) le billet “Podium pour le Vanadium” : https://www.crottaz-finance.ch/blog/podium-pour-le-vanadium/ dans lequel je vous proposais quelques idées à suivre et vous expliquais ce qu’était le Vanadium et ses implications techniques, voici un petit article sur le lithium.

Juste avant de poursuivre, depuis décembre le cours du vanadium a passé de 25$ à 40$ environ….

La demande de lithium est en constante hausse

Les batteries des véhicules électriques peuvent utiliser le carbonate de lithium ou l’hydroxide de lithium, mais l’industrie parle en général du LCE (lithium Carbonate equivalent) qui contient les deux.

BECs = Battery Electric Vehicle, PHEV =plug-in hybrid electric vehicle

Le prix du lithium a décru depuis 2018 mais semble repartir à la hausse

Les anticipation de George Miller (BMI Benchmark Mineral Intelligence) voient un déficit de LCE de 25’000 tonnes cette années jusqu’en 2022 et une hausse forte de la demande : https://www.resourcesrisingstars.com.au/news-article/huge-lift-battery-graphite-demand-expected)

C’est la Chine qui mène le bal de la production

merci à Heinz pour cette idée d’article.

Happy Investing

   Envoyer l'article en PDF   

Article invité : Les bioplastiques ou le nouvel or brun

Par Philippe Clavien

Tout le monde a sans doute entendu parler du Triangle des Bermudes ou de la mer des Sargasses où les navires disparaissent mystérieusement.

Hormis la légende, qu’en est-il de cette partie de l’Océan Atlantique qui tient son nom d’une algue flottant en immenses plaques parfois très denses, concentrées par le Gulf Stream et capables de piéger des paquebots?

En raison principalement de la pollution et de la déforestation, ces algues se sont mises à pulluler.

On en trouve désormais des quantités phénoménales et croissantes – non seulement dans les Bermudes – mais aussi tout le long de la Floride, dans le Golfe du Mexique et au large du Brésil, notamment.

Elles sont si abondantes que cela pose de sérieux problèmes au tourisme sous les Tropiques.

Et si on pouvait transformer ce fléau en une matière première écologique capable de remplacer le pétrole?

Depuis la découverte du caoutchouc au XVIIe siècle, l’utilisation de polymères d’origine végétale a – peu à peu – fait partie du quotidien des hommes.

Au début du XXe siècle, l’ingénieur chimiste suisse J. E. Brandenberger invente la cellophane, première version moderne de ces bioplastiques.

Henry Ford lui-même utilisait une résine produite à partir du gluten de blé sur ses premières Modèle T. mais l’avènement des hydrocarbures, meilleurs marchés et plus performants, fit tomber ces composites organiques dans l’oubli… jusqu’en 2000!

Pour différentes raisons que nous connaissons bien, l’utilisation du pétrole n’est plus très à la mode et, son prix ne faisant qu’augmenter, les bioplastiques représentent désormais un concurrent très sérieux, avec l’avantage d’être renouvelables et biodégradables, pour la plupart d’entre eux, et un bilan carbone nettement plus favorable. De plus, dans le cas des sargasses, il existe de fabuleux gisements en mer, repérables par satellite, qui sont particulièrement simples à récolter et ne consomment pas de surface terrestre.

Ces plastiques écologiques servent principalement à fabriquer des articles jetables (vaisselle, emballages) mais aussi des meubles, boîtiers, moquettes, intérieurs de véhicules, tuyaux, etc. Les plus récentes recherches prévoient même de les utiliser pour transporter le courant électrique !

Avant tout, quel rapport avec l’investissement?

Plusieurs sociétés se sont spécialisées dans la production de bioplastiques, dont le PHB, le PA11 et le PLA utilisé pour les impressions en 3D, un secteur en pleine démocratisation. Parmi elles, on trouve le géant japonais Sharp (11 mia. d’actifs en USD), le leader sud-américain Braskem (CA de 14 mia. USD), Arkema (CA de 7.9 mia €), ainsi que d’autres entités plus jeunes mais prometteuses telles que Algopack, NaturePlast et Eranova. Coca-Cola s’intéresse pour sa part au développement du PEF, en partenariat avec Avantium. 

Evolution du cours de l’action Arkema depuis son entrée en bourse (intervalles mensuels)

Ce type d’investissement pourrait sans doute trouver sa place dans un portefeuille long terme. Il ne faut bien entendu pas négliger le caractère relativement fluctuant de l’apparition de ces algues et d’autres sources végétales non cultivées mais, au rythme de croissance actuel, Paul Kagamé pourrait bientôt envisager de lever l’interdiction des sacs plastiques au Rwanda…! 

Sources: Bloomberg, La Presse, TradingView, Wikipedia

Merci beaucoup à Philippe de nous avoir donné un éclérage intéressant.

Concernant les investissement, je vous renvoie bien évidemment à mon disclaimer

Happy Investing

   Envoyer l'article en PDF   

#Uranium : Flux de fonds en arrivée

Voilà déjà pas mal de temps que je vous parle de l’uranium.

Dernièrement, les titres sont montés car les ETF URA et URNM ont reçu des souscriptions assez importantes et ont dû acheter des titres dans le marché.

Pour mémoire, voici les deux ETF URA (taille 275 M de USD) et URNM (taille 62 M de USD).

Concernant les titres individuels, je vous laisse regarder dans les ETFs directement pour obtenir une liste.

Concernant les flux de fonds, ils sont donc en augmentation.

et TD anticipe un déficit de production (comme je l’ai souvent évoqué).

ainsi que Cannacord (lien pour l’étude complète : ici)

Pour relire tous mes articles sur l’uranium : https://www.crottaz-finance.ch/blog/tag/uranium/

Je vous renvoie à mon disclaimer sur les investissements

Happy Investing

   Envoyer l'article en PDF   

Podium pour le Vanadium

Il est possible de lire un grand nombre d’article sur le Vanadium et sur le potentiel de ce métal. Mais qu’est-ce ?

Le vanadium est l’élément chimique de numéro atomique 23, de symbole V.

C’est un métal rare, dur et ductile que l’on trouve dans certains minerais. Il est principalement utilisé dans les alliages : Wikipedia

Avant d’aller dans le vanadium industriel, il est à noter qu’en consommer provoque des bienfaits notamment pour le diabète etc. : https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/PalmaresNutriments/Fiche.aspx?doc=vanadium_nu

Revenons au vanadium Industriel. Désormais. Il est utilisé pour les batteries appelées notamment vanadium redox battery (VRB), also known as the vanadium flow battery (VFB) or vanadium redox flow battery (VRFB).

Il semble que cette solution peut être supérieure aux batteries ion : https://energypost.eu/can-vanadium-flow-batteries-beat-li-ion-for-utility-scale-storage/

Lire la suite

De l’uranium physique dans votre portefeuille ?

Plusieurs fois sur ce blog, j’ai écrit des billets concernant l’investissement dans l’uranium (tout en mentionnant à nouveau que ce billet n’est pas à vocation de débattre sur le bien-fondé de ce métal et de son utilisation). Tous les articles sur l’uranium ici : U3O8

Les investissements dans l’uranium dont j’avais parlés suggéraient des achats d’actions (qui possèdent de l’uranium dans le sol, en produisent, en négocient) voire d’ETF (URA) qui est un panier de ces actions actives dans le secteurs de l’uranium.

L’Uranium (le futur) est passé de 24 à 36 USD ces dernières semaines

Le potentiel de remontée est bien là !

Lire la suite

L’uranium dans les starting-blocks

Plusieurs articles sur l’Uranium ont été rédigés sur ce blog au sujet de ce métal si particulier et à propos des sociétés cotées qui en produisent et/ou en détiennent.

Comme souvent le timing est la clé, mais il semble que ce soit enfin parti pour ce métal (si précieux pour nos besoins énergétiques).

Avant d’aller plus loin, je tiens à préciser que ce billet n’est pas à vocation de débattre sur le bien-fondé de ce métal et de son utilisation.

Si vous voulez retrouver les anciens articles du blog sur l’uranium c’est ici :

Lire la suite

Interview de Felix Zulauf

Interview de Felix Zulauf

Voici ci-après la traduction de l’interview de Felix Zulauf dans la NZZ de vendredi (original en allemand : https://themarket.ch/interview/felix-zulauf-wir-haben-die-groessten-exzesse-in-generationen-geschaffen-ld.1792)

INTERVIEW

Felix Zulauf: “Nous avons créé les plus grands excès de générations”

L’investisseur et observateur du marché, Felix W. Zulauf, critique le fait que les banques centrales ont mené une politique monétaire beaucoup trop souple au cours de l’expansion et ont donc favorisé une dette excessive.Mark Dittli04/02/2020, 14h15ÉcoutezN’oubliez pasImpressionPartagez

Lorsque les choses deviennent turbulentes sur les marchés financiers, l’expérience est requise. Felix Zulauf a connu de nombreuses phases de boom et d’accident au cours de ses presque cinquante ans de carrière.

Lire la suite

Jancovici : CO2 ou PIB, il faut choisir

Cette intervention de Jean-Marc Jancovici à Sciences Po du 29/08/2019 est à écouter attentivement. La croissance infinie est totalement impossible. Démonstration énergétique sans faille.

Les politiques, rois des promesses, les journalistes ne disent pas la vérité.

Tout y est !

son site : https://jancovici.com

Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Marc_Jancovici

   Envoyer l'article en PDF   

L’Uranium bouillonne

Il y a déjà pas mal de temps, je vous avais parlé d’investir dans l’uranium (merci de prendre à nouveau note que ce n’est pas un débat écologique ici et que c’est juste un avis concernant le secteur pour ceux que cela intéresse, merci de respecter ce point)

Je repasse rapidement sur le fait que l’offre et la demande était à flux tendu et que l’offre ne suffisait pas à satisfaire la demande.

ici: https://www.crottaz-finance.ch/blog/pourquoi-luranium-pourrait-monter-et-comment-en-profiter/ (avec les différents véhicules d’investissements)

et ici : https://www.crottaz-finance.ch/blog/luranium-un-futur-boursier-a-jouer/

Dernièrement, le plus grand producteur mondial Cameco a annoncé la fermeture d’une de ses mines car les (anciens) contrats qui permettaient de vendre l’uranium à bon prix arrivent à échéance et que désormais produire se réalise à perte.

Cameco and Areva have decided to suspend McArthur River Mine and Key Lake Mill Operations

En conséquence, la fermeture de cette mine provoque une baisse de 9% de la production mondiale !!!!

Actions =  réaction, le cours de l’uranium a bondi et continue même de monter.

Effectivement la production chute

quelques documents assez complet:

une article: Mine Shutdown Heats Up Uranium Prices – Barron’s

une vue sur le secteur: Doppelseiten_Uran_en

une autre vue avec une liste de sociétés du secteur: haywood uranium comment

 

Happy Investing

   Envoyer l'article en PDF   

Pourquoi l’uranium pourrait monter et comment en profiter !

Comme je vous l’ai mentionné, il y a peu, dans mon article précédent sur l’uranium http://blog.crottaz-finance.ch/luranium-un-futur-boursier-a-jouer/

loin de moi l’idée de prôner le nucléaire ou d’ouvrir débat. Cet article n’est orienté qu’avec une vision d’investissement.

Pour débuter, l’article qui mentionne la construction de 110 nouvelles centrales nucléaires en Chine ne vous a certainement pas échappé.

http://www.rts.ch/info/monde/7173878-la-chine-prevoit-de-construire-110-centrales-nucleaires-d-ici-15-ans.html?rts_source=rss_t

Ce n’est pas parce que la chine va construire en nombre des centrales que c’est l’unique argument qui me fait dire que l’uranium pourrait monter.

Tout d’abord les graphiques du cours de l’Uranium

IMG_6902

IMG_6903

IMG_6904

Lire la suite

L’Uranium un futur boursier à jouer ?

Fukushima tout le monde s’en souvient ! La pollution est toujours là et pour très longtemps (http://www.laradioactivite.com/fr/site/pages/intro.html)

Tchernobyl (1986) on s’en souvient (déjà un peu moins), mais la pollution est toujours là.

Loin de moi l’idée de prôner le nucléaire, mais la consommation d’énergie dans le monde est énorme et ne peut être totalement assurée de manière propre.

Au moment où des centrales nucléaires sont fermées, les pays abandonnant le nucléaire se retourne souvent vers du polluant comme le charbon (centrale à flamme)

A quand le solaire rentable ? A quand l’éolienne rentable ?

En Suisse, plus de la moitié de notre production d’électricité est hydraulique:  http://www.bfe.admin.ch/themen/00490/00491/index.html?lang=fr dont la Grande-Dixence (le plus haut barrage poids du monde) fait partie.

dix

Voici la liste des Barrages en Suisse: https://fr.wikipedia.org/wiki/Liste_des_lacs_de_barrage_de_Suisse

Revenons à nos moutons et aux investissements.

Suite à Fukushima, l’uranium et les actions du secteur ont fortement chutés jusqu’à perdre 90% de leurs valeurs pour certains d’entre elles.

Lire la suite