BNS : Vous prendrez bien un petit dernier pour la route ?

Ce matin dans les journaux (dont le 20 minutes) on peut lire :

“La BNS a acheté encore pour 11 milliards de devises étrangères au troisième trimestre 2020” https://www.20min.ch/fr/story/la-bns-a-achete-pour-11-milliards-de-devises-au-troisieme-trimestre-435844478875

Le bilan de la BNS au 30 septembre était de 975 milliards de CHF.

Comme le PIB est d’environ 630 – 650 milliards de CHF, le BNS possède un bilan de plus de 150% du PIB Suisse.

Ces calculs tiennent la fameuse route si le PIB ne chute pas

Les postes du bilan montre une exposition de 35% au USD et 40% à l’EUR

Et 20% en actions (source : BNS)

Dont 115 milliards de CHF dans des actions américaines

source : https://sec.report/Document/0001582202-20-000005/

Allez encore un petit dernier pour la route !

   Envoyer l'article en PDF   

13 réflexions au sujet de « BNS : Vous prendrez bien un petit dernier pour la route ? »

  • 31 décembre 2020 à 12 h 09 min
    Permalink

    Et après ils vienent nous dire tout sérieusement qu’ils ne manipulent pas la devise !

  • 31 décembre 2020 à 13 h 19 min
    Permalink

    C’est un tout petit rien, Madame la Marquise: de mars à août la BNS en a fabriqué bien davantage (133 milliards de CHF) pour ses achats de devises.

  • 31 décembre 2020 à 14 h 35 min
    Permalink

    Une année record d’achats et de bilan encore plus atrophié en 2020 ? Attendez 2021 … Pour ceux qui la critique, la BNS a 1) toutes les faîtières de l’économie qui la soutient 2) les lobbys économiques au parlement et une majorité de parlementaires de droite et même du PS, sauvegarde des places de travail oblige) qui la soutient dans ses programmes d’achats de devises. Cela fait en fait un sacré paquet de monde qui ont du pouvoir et qu’il va falloir convaincre du contraire. Bonne chance pour déplacer le curseur du dogme. Cervantès, où es-tu?

    Vous nous critiquez ? “Les chiens aboient, la caravane passe” qu’ils pensent au siège de la BNS avec le dédain de circonstance.

    Allez, on est le 31 et je vous invite à un moment de détente bien populaire avec “Louis de Funès en 101 répliques” https://www.youtube.com/watch?v=mEZR-BvCDWI&feature=emb_rel_end

    Naturellement, toute ressemblance avec le personnel et dirigeants de la BNS, les décideurs politiques et les autorités à Berne est totalement fortuit.

    On s’entend prochainement pour casser à nouveau du sucre sur la tête de notre Chère Banque Nationale, et soyons fiers de faire partie de la caste des ‘enfants égarés’ (comme disent les suisses allemands conservateurs à propos des romands).

  • 31 décembre 2020 à 17 h 38 min
    Permalink

    Evidemment, le petit franc suisse, il n’y en a pas pour tout le monde. C’est ça, avoir sa propre monnaie, sans contrôle des changes. Le CHF se trouve en concurrence avec ces mastodontes que sont le dollar et l’euro. Et la valeur du CHF ne cesse de baisser, comme n’importe quelle monnaie, sauf qu’il baisse moins vite que les autres. Ce qui donne l’impression qu’il monte. Mais ce n’est qu’une impression ! En réalité, on sait bien que la monnaie est un simple instrument d’échange et qu’elle n’a aucune valeur intrinsèque. Ceux qui la thésaurisent, sous forme physique ou en compte, doivent savoir qu’ils ne peuvent qu’être perdant. En achetant des monnaies étrangères contre des francs suisse, la BNS fait une très mauvaise affaire. Ceci explique qu’elle se défait ensuite de la monnaie étrangère pour acheter des valeurs (actions). Somme toute, pourquoi pas ? Il n’y a que les politiciens qui croient que l’émission de monnaie stimule l’économie. C’est comme lorsque l’on souffle sur le feu : les flames grandissent momentanément, mais le bois brûle d’autant plus vite : plus chaud maintenant, mais retour du froid plus tôt que prévu. Car la vraie valeur, ce n’est pas le souffle, mais le bois.

  • 31 décembre 2020 à 18 h 56 min
    Permalink

    Est-ce que l’hôte de ce site aurait quelqurs actions forestières à proposer 🙂 ?

  • 5 janvier 2021 à 12 h 13 min
    Permalink

    🙂

    cétait en rapport avec “Car la vraie valeur, ce n’est pas le souffle, mais le bois.”

    Merci néanmoins !

  • 8 janvier 2021 à 10 h 20 min
    Permalink

    divisé par le bilan c’est ? 2% de performance….

    Attention à la chute !

    imaginons une baisse de 10% (hausse des taux, perte sur obligations, chute des marchés actions. ce sera 100 milliards de pertes

    mais bon tout le monde s’en fout et trouve la stratégie de la BNS super et safe. Only time will tell

  • 8 janvier 2021 à 10 h 53 min
    Permalink

    … et cette semaine sur RTS (infrarouge) lors d’une discussion entre le Président Suisse G. Parmelin et Pierre Yves Maillard, ce dernier disait que la BNS devrait faire davantage pour baisser le CHF afin d’aider l’exportation …..

    Comme si la bonne santé d’un pays dépendait exclusivement des exportations !?

    Mais bon dans son communiqué la BNS se “targue” de plus-value de 13 milliards sur les positions en monnaies étrangères … ce qui lui donne une sorte d’auto-satisfaction ou d’auto-légitimation dans cette stratégie d’achat de monnaies étrangères …

  • 9 janvier 2021 à 20 h 59 min
    Permalink

    Je pense avoir mis la main sur un des plus virulents pourfendeur du système bancaire mondial et des banques centrales :

    https://www.youtube.com/watch?v=22d6tRXxVeg&feature=emb_logo

    Ne riez pas. En rire serait sous-estimer, l’Histoire nous l’a déjà prouvé à plusieurs reprises. Trump part mais le trumpisme est né pour rester. La plus grosse erreur serait d’en faire Mr Trump un martyr mais Mme Pelosi n’a toujours pas percuté (25ème amendement).

    Il parle aussi du rôle non négligeable de la Suisse.

Les commentaires sont fermés.