BNS today

Il y a une heure, la BNS vient de publier son rapport d’activité dont le contenu a retenu toute mon attention.

Notre Banque Centrale a acquis des devises étrangères, je cite:

“La banque centrale a tout de même acquis des devises pour une contre-valeur de 17,8 milliards de francs en 2011. Les achats ont été conclus “avec un large cercle de contreparties en Suisse et à l’étranger”, selon le rapport d’activité paru jeudi”

Le fonds de stabilisation a rapporté 440 millions de CHF: Le fonds de stabilisation UBS a apporté 440,2 millions à la BNS

Grâce à cette fixation de taux plancher la BNS a réalisé un gain de plus de 13 milliards (contre une perte de plus de 20 l’année précédente), surtout à la hausse des actifs comme l’or notamment.

la banque centrale confirme son retour au bénéfice en 2011

voici deux graphiques du cours de change euro contre franc suisse

Je me permets de vous proposer à nouveau deux articles que j’avais rédigés concernant le bilan de la BNS et aussi sur le fait qu’elle devrait rendre des comptes.

La BNS devra rendre des comptes

Les bilans des banques centrales

Son intervention n’est pas anodine. Pour l’instant le maintien du plancher n’a pas engendré de coûts massifs, mais que se passera-t-il au cas où l’euro se trouve dans de graves turbulences ?

La question est posée et je suppute que même les dirigeants de la BNS ne savent pas ce qu’il pourrait se produire. Devoir acheter des dizaines de milliards d’euros n’est pas à la portée de toute les banques centrales.

N’est pas le FED qui veut !

à lire ici: http://blog.crottaz-finance.ch/?p=7901

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

4 réflexions au sujet de « BNS today »

  • 8 mars 2012 à 16 h 42 min
    Permalink

    L’euro VA se trouver dans de graves turbulences.

    Jeudi 8 mars 2012 :

    Zone euro : la BCE pessimiste, recul du PIB et inflation attendus en 2012.

    La Banque centrale européenne a revu en baisse jeudi ses prévisions de croissance pour la zone euro, prévoyant un recul de – 0,1 % du PIB en 2012, et un maintien de l’inflation au-dessus de son objectif de moyen terme de 2 %.

    Le président de la Banque centrale européenne Mario Draghi a annoncé jeudi que l’institution tablait désormais sur un recul de – 0,1 % du Produit intérieur brut (PIB) de la zone euro en 2012, contre une croissance de + 0,3 % jusqu’ici.

    La BCE table dans le même temps sur une inflation de 2,4 %, supérieure à son objectif de moyen terme, contre 2 % précédemment, notamment en raison des prix de l’énergie.

    La BCE est également plus pessimiste pour 2013, tablant sur une croissance de 1,1 % en 2013 (contre 1,3 % jusqu’à présent) et une inflation de 1,6 % (contre 1,5 %).

    (Dépêche AFP)

  • 9 mars 2012 à 0 h 07 min
    Permalink

    Le site de l’initiative ici:

    http://www.initiative-or.ch/

    Probablement la première fois que je vais signer une initiative dont Oskar Freysinger est l’un des parrains…

  • 9 mars 2012 à 18 h 32 min
    Permalink

    @ Olivier Crottaz

    Sur le 1er graphique, on voit le franc suisse très proche de son niveau plancher.
    Ce niveau peut-il exploser si l’euro s’enfonce à la faveur de la crise grecque ou portugaise ou espagnole ? (enfin, on ne sait plus…)

Les commentaires sont fermés.