6 réflexions au sujet de « Vidéo: Quel avenir pour l’euro ? (ARTE 26 mai 2015) »

  • 2 juin 2015 à 21 h 45 min
    Permalink

    Bonjour Olivier.

    Pas pu ouvrir cette vidéo !!

  • 3 juin 2015 à 0 h 57 min
    Permalink

    1 Euro 1 franc 1 dollar. De toute façon la « force du franc suisse », qui vient de marquer une hausse de 16 % par rapport au marché mondial n’est pas une menace pour l’économie suisse. La baisse des exports de 2 % seulement est d’abord liée à la récession internationale qui repointe son nez. Et puis il y a une seule conviction a avoir : c’est que la réduction des dettes privées et publiques n’a qu’un exutoire possible : L’INFLATION, plutôt larvée que brutale, qui échappe aux statisticiens et donc aux banquiers centraux-fous. Et cette inflation sera plus forte à l’étranger qu’en Suisse parce que la balance des payements est plus déficitaire à l’étranger qu’en Suisse. Ce qui fait que la hausse du franc va être rattrapée sur deux à trois ans. Je parle de la vraie inflation. Pas celle des statistiques et autres clubs de technocrates-menteurs. Alors l’Euro peut bien baisser de 50 % sur, disons, 5 ans : il suffit que le café croissant passe de 3.5 à 7 Euros. Exprimé en CHF, il sera au même niveau de prix. Evidemment la zone du mark n’est pas contente face à la zone hispano-fraco-italo-grecque. C’est comme ça quand on veut marier la belette avec le petit lapin. Les florentins étaient banquiers comme les templiers. Les templiers ont été détruits à la bataille de Grünwald. Pas les florentins, dont certains on fait florès en Suisse. Avec l’Euro, le vertueux paye pour le fantasque. S’il veut cesser de payer pour les autres, alors ou bien il exclut les autres, ou bien il s’exclut lui-même. Finalement l’Euro pourrait devenir la monnaie unique… allemande, après que les autres pays l’aient quitté. On a reproché à la Suisse de pirater le Monde depuis l’extérieur. Mais la Belgique et le Luxembourg, qui recueillent les plus grand nombre de milliardaires après Londres font bien plus en piratant la communauté internationale depuis l’intérieur. N’oublions pas en effet que l’Euro apporte une anonymat dans les flux de monnaie inespéré pour les criminels-blanchisseurs. Avant, il fallait changer, ce qui conduisait à se faire remarquer, sauf à rester en dollars. Ija Ricci va en prison et Ijo Escobar se marre.

  • 6 juin 2015 à 18 h 03 min
    Permalink

    Bonjour,

    Le lien de la vidéo ne marche pas.

  • 7 juin 2015 à 22 h 26 min
    Permalink

    Vlad,l’inflation n’est pas le seul exutoire possible face au record absolu actuel de dettes publiques et privées… il y a le défaut de paiement, des intérêts d’abord, puis du principal… et le phénomène, qui a a déjà commencé, devrait prendre de l’ampleur dans les mois qui viennent, débiteurs privés ou publics, états … car les banques centrales, malgré des Q.E. historiques ont été impuissantes à relancer l’inflation, à commencer par celle des matières premières et du pétrole… c’est pas de la vraie déflation ça ! et la déflation va gagner du terrain.La profonde dépression qui s’annonce devrait profiter au dollar.

  • 8 juin 2015 à 10 h 27 min
    Permalink

    oui le lien fonctionne, je viens de cliquer dessus.
    c’est parfois très lent !

  • 10 juin 2015 à 11 h 46 min
    Permalink

    L’avenir est simple à comprendre et probablement cette année: Dévalorisation de toutes les monnaies: €, $. £, Yen, etc. même la livre turque! Car tous les pays du monde devront financer la faillite de la Federal Bank actuelle, mais cachée. Tout s’explique quand les banques centrales cherchent à tout prix(au sen réel ou figuré) de faire disparaître toute monnaie pour « virtualiser » toutes les monnaies par une valeur virtuelle mondiale qui se met en place: cartes de crédit pour faibles montants, softwares de paiement en ligne sur téléphone portable pour faibles montants comme les parking horodateurs, administrations, Caisses-Maladie, Assurances, banques (évidemment…), etc., et supermarchés. Bref, tout est fait pour que les spéculateurs à « effet levier » des banques privatisent les bénéfices et mutualisent les pertes auprès des contribuables corvéables à souhait! C’est le nouvel esclavagisme! Tout cela ira très vite et sans votre avis. Si vous avez la mémoire, relisez mes commentaires sur ce site: tout s’est produit comme je le disais ou comme Olivier le suggérait. Je ne suis pas « voyant » mais j’ai les yeux ouverts. N’en déplaise aux « moutons » de la finance et des prix Nobel. Les banquiers centraux raisonnent avec leur âge (50-60 ans en moyenne) avec des schémas dépassés et qui n’ont jamais prouvé leur efficacité bien au contraire. Le système est pourri, il faut le changer et c’est urgent.
    Voilà une longue vidéo. Prenez le temps de la comprendre (plus d’une heure) : Dette, crise, chômage : qui crée l’argent ? https://www.youtube.com/watch?v=syAkdb_TDyo
    Une citation de Léon Tolstoï : « L’argent ne représente qu’une nouvelle forme d’esclavage impersonnel à la place de l’ancien esclavage personnel. »

Les commentaires sont fermés.