La presse, les médias veulent que la Suisse plie !

Pas un matin où l’on entend, lit, parle de la fin du secret bancaire et surtout de l’échange automatique d’information.

Les journalistes bien-pensants nous bombardent avec des intervenants (sans opposition/contradicteurs) des vraies vérités vraies, des théories de bas étages sans aucun fondement, etc. Ils sont tout autant extrémistes que ceux qu’ils dénoncent. Ce qui m’attriste et me révolte, c’est que c’est univoque.

Les émissions de radio/ TV nous interrogent/ invitent des spécialistes (soi-disant spécialistes,  d’ONG inconnues) sans aucun contradicteur, c’est trop simple et facile.

Aujourd’hui la majorité des journalistes (j’en ai fait la malencontreuse expérience avec une qui avait déformé mes propos pour faire du sensationnel), ne bougent plus leurs fesses de leurs chaises. Ils prennent le téléphone, pompent sur internet et j’en passe.

Ils se caressent le nombril et ça leur fait du bien !

Ces spécialistes avancent des âneries sans nom,  comme  faire croire – au commun des mortels – que tous les trusts sont des véhicules opaques, alors que certains trust sont tout à fait transparents et reconnus pas les autorités fiscales.

Faire aussi croire que les fraudeurs vont mettre désormais leur argent en Afrique (Ghana, Botswana et l’île de d’Anjouan), que le monde entier triche, faire de amalgames et faire croire que certains partis sont plus propre (Un banquier suisse est prêt à donner le nom des autres copains de M.Cahuzac, ici:http://www.economiematin.fr/mobile/article.php?id=4812. j’en salive d’avance !)

Ces intervenants/journalistes cherchent un bouc émissaire à la faillite de leur système. Celui de toujours ponctionner plus les contribuables, toujours dépenser plus au travers de l’Etat et aussi se voiler la face puisque (très souvent) l’évasion fiscale (que je ne défends pas ici, je précise) découle de banques/établissements du pays lui-même.

Un exemple magnifique dans un pays voisin:

http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/bnp-la-banque-qui-excelle-dans-l-art-de-l-evasion-fiscale_293382.html

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/industrie-financiere/20120417trib000693965/evasion-fiscale-bnp-paribas-et-societe-generale-s-expliquent.html

Petit traité d’un montage financier en toute discrétion: http://www.tdg.ch/economie/petit-traite-montage-financier-discretion/story/25853443

Le document de la BNP expliquant comment créer une société offshore en toute discrétion: http://www.huffingtonpost.fr/2013/04/04/evasion-fiscale-bnp-offshore-iles-caimans_n_3015264.html?view=print

 

Heureusement pour la Suisse, il y a quelques personnes pour s’offusquer, dont notamment Myret Zaki dans cet article: http://www.bilan.ch/editoriaux/mz/ubs-france-parlons-en (je cite: “Si UBS était responsable de 3% des montants évadés de France chaque année, qui fait sortir les 97% restants?” alors M. Peillon on en répond pas  ?)

Pour revenir sur la cabale organisée contre la Suisse, elle l’est même parfois depuis l’intérieur: En voilà quelques exemples (criant de scandales)

  1. le-journal-du-matin_20130527_La lutte contre les paradis fiscaux est-elle perdue d’avance (l’invitée: http://www.liberation.fr/economie/2013/05/22/mathilde-dupre-les-paradis-en-enfer_904863)

l'europe vuet que la suisse plie

 

Un résumé faites comme je dis, mais pas comme je fais:

Paradis-Fiscaux

 

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF