Vidéo: Pièces à conviction – Banque Pasche (filiale Crédit Mutuel CIC)

Je vais me remettre à publier des articles prochainement.

En attendant, voici une vidéo (merci Robert) qui montre que l’évasion fiscale de France était aussi (et surtout) organisée depuis l’intérieur du pays.

Cela me rappelle un article que j’avais écrit qui dénonçait une cabale contre la Suisse

http://blog.crottaz-finance.ch/ubs-600-milliards-et-merci-myret-zaki/

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Les taux hypothécaires depuis 1850 (mise à jour 18 août 2015)

evol tx hypo depuis 1850 au 18.8.2015

Petite mise à jour des taux hypothécaires à taux variables

 

intérêt hypothécaire competiteurs CH

Et une petite liste des taux proposés par les banques en Suisse pour un bien en Suisse financé en CHF

Rappel: Les Suisses sont extrêmement endettés personnellement (privé)

Les suisses assis sur une montage de dettes

http://www.gbnews.ch/economie/economie-suisse/lendettement-2-les-suisses-de-plus-en-plus-endettes-une-realite

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Les billets sont garantis par de l’or…..mon oeil ! (mise à jour 2015)

Le 29 mai 2009, je vous avais écrit un article sur cette fameuse couverture or des billets.

Il est grand temps de faire une mise à jour suite à tous les développements 2015 dont l’abandon du taux plancher sous la pression.

Abandon que je vous avais annoncé le jour même de la fixation de cette hérésie de taux plancher dans mon article: « La BNS devra rendre des comptes » (et ce n’est pas fini, foi de Crottaz ! (j’aurai pu écrire « foie de Crottaz », tellement le bilan de la BNS est indigeste))

Revenons à nos moutons.

Je vais vous montrer la couverture or de nos billets de banques en vous produisant tout simplement les chiffres et tableaux de la BNS (Banque Nationale Suisse).

Tout d’abord le montant en or de la BNS

bilan bns 2014

Soit 1040 tonnes d’or qui représentent 38’612.4 milliards fin mars 2015

Quelle est la quantité de billets en circulation ?

billet et comptes à vue 2015

Et l’explication « fumeuse » de la croissance ! (à oui la fameuse croissance….on est en déflation en Suisse ! ) la BNS veut dire la croissance du bilan ?

circulation billets de banques ch en 2014

 

Si je sais bien lire 66.897 milliards en billets pour 38 milliards d’or, soit une couverture or de 57.71% des billets en circulation.

Mais le propos ne s’arrête pas là car il faut tenir compte des autres « billets » qui physiquement pourraient être réclamés. Les comptes à vue (crédit etc.) et des comptes épargnes qui ne figurent pas dans le tableau précédent.

Voici donc le total de ce qui est appelé masse monétaire M3….. et sa merveilleuse évolution

agregat monetaire mars 2015

Toutes données peuvent être compulsées ici: annrep_2014_komplett.fr

Si on prend l’extrême, soit 958.546 milliards cela offre une couverture or de 4.02%……..je défaille ! (38.612 milliards en or pour une M3 de 958.546 milliards de CHF)

J’ajoute en plus que la BNS a augmenté son exposition en actions à 18% du bilan soit 100 milliards de CHF en actions, ce qui correspond à 13’000 CHF par habitant (pas par contribuable!)

reserves de devises et titres en CHF BNS

On comprend pourquoi certains titres n’arrêtent pas de monter…

Zerohedge l’a bien mentionné, la BNS possède plus de 1.1 milliards de USD dans Apple (entre autres)

Vous trouverez les détails ici: http://www.zerohedge.com/news/2015-05-07/guess-who-owns-11-billion-apple-stock

Soit vous pensez que les banques centrales ont tout pouvoir (et achetez les titres qu’elles achètent, soit vous pensez que cela ne peut aller à l’infini)

 

C’est l’histoire d’un type qui se demande combien font 2+2.

Il demande à son médecin à l’occasion. Ce dernier répond: « Je pense connaître la réponse, mais il va falloir que je demande l’avis de mes confrères ».

Notre homme se tourne alors vers un mathématicien et lui pose la même question. Le savant lui répond 3,9 périodique.

La réponse ne le satisfait pas. En désespoir de cause, il contacte un économiste et un comptable. Combien font 2+2 ?

L’économiste: « D’après mes tables environ 4, mais je vous dirai dans quelques temps pourquoi la réponse que je vous fournis est fausse. »

Le comptable: « Dîtes moi combien vous voudriez que ça fasse ! »

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Audio/vidéo: La visite en Suisse du président François Hollande se déroule dans un climat propice au « french bashing » (RTS)

Ce matin, un débat des plus intéressants entre la vision suisse (décentralisée) et le vision française (centralisatrice).

Etant suisse, je ne peux qu’être d’accord avec l’interlocuteur qui prend position pour mon pays.

Ma patrie n’est pas parfaite, c’est sûr, mais à retenir

1) Responsabilisation individuelle

2) Décentralisation (aux cantons)

 

Un grand débat ! (aux intervenants merci de rester courtois)

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

La Suisse championne du monde des taux négatifs

Ce matin la presse en parle:

La Suisse emprunte à 10 ans à un rendement négatif

C’est quand même hallucinant de voir que des personnes (ou institutions) placent leur argent à 10 ans avec un taux NEGATIF

Cela signifie qu’ils paient pour déposer leur argent durant 10 ans ! C’est complétement DEBILE

J’ajoute qu’en plus ils doivent supporter les coûts (frais de transactions, droits de garde) d’un tel investissement et qu’on empêche le retrait cash de milliards

La courbe des taux en Suisse se déplace vers le bas de manière quasi parallèle depuis une année.

La question est quand cela va-t-il s’arrêter ?

CCJDsIcUsAEBDJ5

structure des taux suisses dans le temps

indice prix cons suisse 8-4-2015

source: communiqué de presse: http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/news/medienmitteilungen.Document.193165.pdf

Avec des croissances aussi faibles et en ralentissement, je ne vois pas comment les taux pourraient remonter.

En comparaison internationale, les allemands et français proposent aussi des taux négatifs sur un certain nombre d’échéances

structure des taux comparaison internationale

Comme je vous l’ai dit plusieurs fois, nous sommes en déflation et les chiffres qui sortent sont mauvais, mais personne ne semble s’en inquiéter. Les marchés des actions montent sans cesse alors que nous sommes dans une situation pire qu’avant 2008. (merci à Chalres Sannat): http://www.economiematin.fr/news-situation-etats-unis-crise-economique-graphique-sannat

 

Pour en revenir aux taux, j’ai une explication (qui vaut ce qu’elle vaut).

Je vous la livre en mille (billets de) : Les caisses des pensions

En effet, nos chères caisses de pensions doivent investir

  1. Le cash qui rentre des cotisations (tous les mois)
  2. Une grande partie des fonds dans les obligations libellées en CHF
  3. Dans des obligations avec une notation élevée

Les caisses de pensions doivent faire face à un grande problème, à savoir comment générer du revenu pour servir des rentes alors qu’on leur donne un rendement négatif. Pour mémoire, un taux d’intérêt positif doit être octroyé sur la part obligatoire (c’est la loi). La part sur-obligatoire -quant à elle – peut subir un intérêt négatif.

Je rappelle aussi que les caisses de pensions on transféré le risque aux assurées depuis des années en passant de la primauté des prestations à la primauté des cotisations. pour mémoire: prévoyance posez-vous les bonnes questions

En 2009 déjà, je vous avais parlé que les Etats feraient tout pour trouver des financement: David Vincent les a vus !

et votre retraite à taux zéro: votre retraite placé à un taux 0% et prévoyance négative c’est possible

 

 

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Engagements financiers bruts et déficits des administrations publiques en % du PIB (prévision 2015)

engagement financiers et deficit ou excédents etats est 2015

Il est ainsi assez facile de visualiser les bons et les mauvais élèves.

Quand je lis les prévisions de l’OCDE de déficits de 3.1% pour la France, de gros doutes m’envahissent…

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

La Suisse le détonateur ?

Loin de moi l’idée de vouloir faire de la politique et de tomber dans l’émotionnel, c’est pour cela que j’ai attendu avant d’écrire cet article.

Dans ce billet, je ne m’exprime pas sur le résultat du vote ( le oui ou le non), je parle juste de démocratie et de réactions des pays qui nous entourent.

Comme j’ai déjà plusieurs fois mentionné, Nigel Farage, Hugh Hendry, etc.  dénoncent l’Etat (providence) et le fait que les peuples sont asservis. Je vais me fendre d’un billet sur les réactions aux votations.

Nigel Farage est à nouveau intervenu sur un plateau

ainsi que les graphiques (vu sur ZH) qui montrent que suite à l’incompétence (et l’arrogance) des dirigeants européens, des banquiers etc. Les extrêmes montent en puissance. Les élections européennes seront chaudes en mai 2014.

20131029_chaos

 

Pour revenir sur la votation du 9 février qui a divisé et divise encore la Suisse, il me vient quelques remarques. Les votants ont exprimé un ras le bol par rapport à l’insécurité notamment. La Suisse n’est absolument pas un pays raciste, c’est d’ailleurs le pays qui accueille le plus d’étrangers (en % de sa population). Contrairement à ce que dénoncent les députés européens notamment, le Suisse est très ouvert, mais il n’aime pas qu’on lui raconte des salades. Schengen devait apporter 8’000 migrants par année (promesses, promesses), il y a en aujourd’hui 80’000. L’initiative veut réduire (on parle de réduire à 45’000), mais je vous laisse lire le document:

argumentaire-f

Certains eurocrates se permettent de dire que la démocratie ce n’est pas bien, car le peuple est bête… (c’est scandaleux, car ce sont des élus et les élus sont les mandataires du peuple et ces mêmes mandataires semblent l’oublier.  Ils oublient aussi comment ils sont payés et quelle est leur mission, mais c’est un autre débat)


Cette femme aime la dictature.

Quant à Arnaud Montebourg,  il fait fort : Pour Arnaud Montebourg, le vote suisse est du « lepénisme en vrai »

Ceci m’inspire deux citations:

Passer pour un idiot aux yeux d’un imbécile est une volupté de fin gourmet. de Georges Courteline issue de La Philosophie de Georges Courteline

Rien n’est plus jouissif à un pas con que d’être pris pour un con par un con. » Frédéric Dard

Heureusement Angela Merkel a beaucoup mieux compris que rien ne sert de jeter de l’huile sur le feu: http://www.rts.ch/info/suisse/5622334-l-allemagne-prone-des-solutions-raisonnables-entre-la-suisse-et-l-ue.html

Qui va acheter les grosses berlines allemandes ??

Monsieur Hervé Juvin résume très bien

Tout comme Eric Zemmour


http://video.lefigaro.fr/figaro/chroniqueurs/eric-zemmour/1953969673001/

Réflexions d’un Français après le vote suisse sur les quotas d’immigration: http://libertarien.overblog.com/2014/02/r%C3%A9fl%C3%A9xions-d-un-fran%C3%A7ais-apr%C3%A8s-le-vote-suisse-sur-les-quotas-d-immigration.html

Fillion  récupère l’histoire…Je propose depuis des mois le même système

Sondage du Figaro..Etes vous favorables aux quotes d’immigration (je vous laisse découvrir le résultat): http://www.lefigaro.fr/politique/2014/02/10/01002-20140210QCMWWW00102-immigration-etes-vous-favorable-a-l-idee-d-instaurer-des-quotas-en-france.php

Le plus « drôle dans tout cela, c’est que le Liechtenstein  (avec la bénédiction de l’UE) a imposé des quotas d’immigration (on croit rêver !)

 

 

Les politiques (surtout certains) tremblent ! Eh bien tremblez ! Les référendums vous pendent au nez !

Le vote suisse sur l’immigration est une « mauvaise nouvelle pour l’Europe

http://www.lefigaro.fr/politique/2014/02/10/01002-20140210ARTFIG00074-les-politiques-francais-preoccupes-par-le-vote-suisse.php

Les Européens voudraient davantage freiner l’immigration que les Suisses

59% des Français favorables à une restriction des conditions de circulation et d’installation des Européens dans le cadre des accords de Schengen: http://www.atlantico.fr/decryptage/59-francais-favorables-restriction-conditions-circulation-et-installation-europeens-dans-cadre-accords-schengen-jerome-fourquet-982672.html#bXsmdIXDFGxVJG7e.99

La Suisse a allumé la mèche, l’UE a peur

Je prie les intervenants d’être courtois dans leurs commentaires. Merci d’avance.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

300 milliards d’épargne pour sauver UBS et Credit Suisse ?

La FINMA vient de publier un article sur le « too-big-to-fail » potentiel de l’UBS et du Credit Suisse

Ces deux grandes banques (comme je l’ai souvent soulevé) ont un poids tel en Suisse qu’un défaut serait un véritable Tsunami.

Inside Paradeplatz en parle dans son édito (en Allemand) (utilisez un traducteur internet ça rend assez bien): http://insideparadeplatz.ch/2013/08/08/300-milliarden-spargelder-fuer-ubs-cs-rettung/

Le Financial time en parle aussi

article original: Swiss bank creditors face bail-in risk

traduit: les creanciers des banques face à un risque de bail-in

 

En lisant entre les lignes, on y voit bien que les dépôts de plus CHF 100’000.- auprès des banques concernées dans le scénario catastrophe, vont passer à la caisse.

bank_coin_collector_big_game_2-thumb-468x624-54666

Par ailleurs, je me permets de vous remettre une partie d’un billet que j’avais écrit en avril 2013 sur une loi votée en 2012 (et dont personne ne parle et n’a parlé) qui permet de faire aussi un bail-in en Suisse.

Je me cite:

 

« MORT AU CASH

En conséquence, Il ne faut pas avoir de cash sur les comptes.

Pour l’instant (je dis bien pour l’instant), les titres ne sont pas dans les bilans des banques (je parle pour la Suisse et le Canada) et ne sont pas sujets à saisie. Jusqu’à quand ?

Savez-vous que la Suisse s’y est aussi mise en catimini ?

Les politiciens et les organes de contrôles (FINMA, etc.) ont laissé les banques grossir, faire n’importe quoi pendant des années et maintenant ils proposent cette solution.  Pathétique !

Quelques liens :

http://www.swlegal.ch/Publications/Newsletter/2013-02-Loss-Absorption-and-Bail-in-for-Swiss-Bank.aspx en PDF français SW_Newsletter_Feb13_French

http://www.economist.com/node/15392186 en PDF: from bail out to bail in

http://business.time.com/2013/03/28/with-cyprus-bail-in-europe-bids-adieu-to-too-big-to-fail/ en PDF: With Cyprus Bail-In, Europe Bids Adieu to ‘Too Big to Fail’ »

 

 

Source: Le billet en question: Le Bail-in devient à la mode dans le monde entier ! (le cash est roi, mais pas sur les comptes bancaires)

 

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Vidéo/Audio: Les Suisses vus depuis l’étranger

Une idée de la RTS (émission: Les séries d’été de l’Info)

Voici comment certains pays nous perçoivent (laisser charger le fichier audio)

RTS La Suisse dans le monde vue d’Argentine, 2-8-13

RTS La Suisse dans le monde vue des Etats-Unis, 1-8-13

RTS La Suisse dans le monde vue d’Allemagne, 31-7-13

RTS La Suisse dans le monde vue d’Espagne, 30-7-13

RTS La Suisse dans le monde, la Grande Bretagne, 29-7-13

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

La presse, les médias veulent que la Suisse plie !

Pas un matin où l’on entend, lit, parle de la fin du secret bancaire et surtout de l’échange automatique d’information.

Les journalistes bien-pensants nous bombardent avec des intervenants (sans opposition/contradicteurs) des vraies vérités vraies, des théories de bas étages sans aucun fondement, etc. Ils sont tout autant extrémistes que ceux qu’ils dénoncent. Ce qui m’attriste et me révolte, c’est que c’est univoque.

Les émissions de radio/ TV nous interrogent/ invitent des spécialistes (soi-disant spécialistes,  d’ONG inconnues) sans aucun contradicteur, c’est trop simple et facile.

Aujourd’hui la majorité des journalistes (j’en ai fait la malencontreuse expérience avec une qui avait déformé mes propos pour faire du sensationnel), ne bougent plus leurs fesses de leurs chaises. Ils prennent le téléphone, pompent sur internet et j’en passe.

Ils se caressent le nombril et ça leur fait du bien !

Ces spécialistes avancent des âneries sans nom,  comme  faire croire – au commun des mortels – que tous les trusts sont des véhicules opaques, alors que certains trust sont tout à fait transparents et reconnus pas les autorités fiscales.

Faire aussi croire que les fraudeurs vont mettre désormais leur argent en Afrique (Ghana, Botswana et l’île de d’Anjouan), que le monde entier triche, faire de amalgames et faire croire que certains partis sont plus propre (Un banquier suisse est prêt à donner le nom des autres copains de M.Cahuzac, ici:http://www.economiematin.fr/mobile/article.php?id=4812. j’en salive d’avance !)

Ces intervenants/journalistes cherchent un bouc émissaire à la faillite de leur système. Celui de toujours ponctionner plus les contribuables, toujours dépenser plus au travers de l’Etat et aussi se voiler la face puisque (très souvent) l’évasion fiscale (que je ne défends pas ici, je précise) découle de banques/établissements du pays lui-même.

Un exemple magnifique dans un pays voisin:

http://lexpansion.lexpress.fr/entreprise/bnp-la-banque-qui-excelle-dans-l-art-de-l-evasion-fiscale_293382.html

http://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/industrie-financiere/20120417trib000693965/evasion-fiscale-bnp-paribas-et-societe-generale-s-expliquent.html

Petit traité d’un montage financier en toute discrétion: http://www.tdg.ch/economie/petit-traite-montage-financier-discretion/story/25853443

Le document de la BNP expliquant comment créer une société offshore en toute discrétion: http://www.huffingtonpost.fr/2013/04/04/evasion-fiscale-bnp-offshore-iles-caimans_n_3015264.html?view=print

 

Heureusement pour la Suisse, il y a quelques personnes pour s’offusquer, dont notamment Myret Zaki dans cet article: http://www.bilan.ch/editoriaux/mz/ubs-france-parlons-en (je cite: « Si UBS était responsable de 3% des montants évadés de France chaque année, qui fait sortir les 97% restants? » alors M. Peillon on en répond pas  ?)

Pour revenir sur la cabale organisée contre la Suisse, elle l’est même parfois depuis l’intérieur: En voilà quelques exemples (criant de scandales)

  1. le-journal-du-matin_20130527_La lutte contre les paradis fiscaux est-elle perdue d’avance (l’invitée: http://www.liberation.fr/economie/2013/05/22/mathilde-dupre-les-paradis-en-enfer_904863)

l'europe vuet que la suisse plie

 

Un résumé faites comme je dis, mais pas comme je fais:

Paradis-Fiscaux

 

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

La BNS possède 70% de son or sur territoire suisse

Enfin une bonne nouvelle ! On ne va pas de voir attendre, comme l’Allemagne, 2020 pour récupérer notre or de « Fort Knock down »

http://www.rts.ch/info/suisse/4854717-la-banque-nationale-stocke-70-de-son-or-en-suisse.html

145950403

70% en Suisse, 20% en Angleterre et 10% au Canada, voilà un excellente nouvelle et je pense que certaines banques centrales ne peuvent pas en dire autant.

On peut aussi lire dans l’article que la BNS demande de rejeter l’initiative sur l’or.

http://www.initiative-or.ch/index.html

Normal !

La BNS sera muselée et ne pourra pas faire ce qu’elle veut et ne pourra pas jouer au faux monnayeur, créateur de monnaie papier.

Le rôle de la BNS c’est la stabilité des prix. (A tout prix ?)

NB: Les chiffres clés de la BNS fin mars (trimestre) ne sont pas encore sorti, je me réjouis de les parcourir et constater si la BNS a vendu les tonnes d’euros accumulés.

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Le Bail-in devient à la mode dans le monde entier ! (le cash est roi, mais pas sur les comptes bancaires)

Le Canada est en train de mettre en place une possibilité pour les banques de faire des bail(s)-in(s) si cette banque est en difficulté.

ENFIN !

Enfin on nous montre la vérité que les dirigeants politiques essaient de cacher.

Ils promettent  de protéger les épargnants, mais pas tous à la même enseigne (en saigne…) et sous certaines conditions.

La majorité sera protégée (les personnes qui ont peu d’argent), ainsi on s’assure du soutien de cette même majorité pour prendre l’argent aux fortunés. Tellement facile !

Mais on ne se rend pas compte que les fortunés vont mettre les voiles, se déplacer dans d’autres contrées plus ou moins lointaines, moins coercitives et laisseront (sans regret) derrière eux les spoliateurs qui mourront à petit feu.

On oublie souvent (et loin de moi l’idée de défendre l’argent sale) que les fortunes sont souvent le fruit d’un travail et que ces fortunes donnent du travail, créée des emplois et….accessoirement paient des impôts

Je rappelle par exemple que dans le canton de Vaud:

14% des contribuables vaudois déclarent CHF 100’000 et plus de revenu imposable, ces 14% paient la moitié de l’impôt sur le revenu.

Voici donc pour le Canada (encore en discussion)

http://silverdoctors.com/canada-includes-bail-in-provision-for-systemically-important-banks-in-2013-budget/

et le pdf p 160:

plan canada 2013 p 160

source: budget 2013

MORT AU CASH

En conséquence, Il ne faut pas avoir de cash sur les comptes.

Pour l’instant (je dis bien pour l’instant), les titres ne sont pas dans les bilans des banques (je parle pour la Suisse et le Canada) et ne sont pas sujets à saisie. Jusqu’à quand ?

Savez-vous que la Suisse s’y est aussi mise en catimini ?

Les politiciens et les organes de contrôles (FINMA, etc.) ont laissé les banques grossir, faire n’importe quoi pendant des années et maintenant ils proposent cette solution.  Pathétique !

Quelques liens :

http://www.swlegal.ch/Publications/Newsletter/2013-02-Loss-Absorption-and-Bail-in-for-Swiss-Bank.aspx en PDF français SW_Newsletter_Feb13_French

http://www.economist.com/node/15392186 en PDF: from bail out to bail in

http://business.time.com/2013/03/28/with-cyprus-bail-in-europe-bids-adieu-to-too-big-to-fail/ en PDF: With Cyprus Bail-In, Europe Bids Adieu to ‘Too Big to Fail’

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

La Suisse (encore) une démocratie

Le droit d’initiative populaire (ou de référendum) est inscrit et permet au peuple de se prononcer sur des sujets

A ce jour, il manque 2’000 signatures pour une initiative en cours « Sauvez l’or de la Suisse »

On n’en parle qu’en Suisse Allemande (étonnant !)

Je me propose d’en faire échos et que les personnes qui trouvent important que le peuple se prononce, impriment et signent immédiatement ce document. Le délai est très court, 20 mars. (Attention, un feuille par commune)

Voici l’article en allemand qui y fait référence: http://www.20min.ch/finance/news/story/Scheitert-die-SVP-Goldinitiative-doch-noch–16854794 et une traduction approximative mais compréhensible en français: Initiative gold

et un article en anglais sur le sujet: http://seekingalpha.com/instablog/839735-katchum/1617511-the-swiss-gold-initiative-is-almost-reality

145950403

Si vous êtes suisse, que vous voulez que l’or de la Suisse revienne en Suisse et forcer nos autorités à conserver 20% des réserves en or, alors signez l’initiative. (à envoyez par la courrier postal coût 1.- chf) 

Actuellement il manque 2’000 signatures pour être sûr que le peuple sera consulté

le site : http://www.initiative-or.ch/index.html

et le document à signer :

gold 1

 

gold2

Je tiens à préciser pour ceux qui voudraient le croire, ce message n’est pas à but politique, c’est pour défendre notre or et nos acquis. Le peupl décidera.

Nous avons déjà bradé 1’000 tonnes à des prix bcp plus bas. Ne laissons pas nos dirigeants vendre le reste.

Et pour ceux que cela n’intéresse pas, désolé de vous avoir dérangé.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Vidéo: Echappées Belles (France 5), la Suisse Coté Neige

Certains avantages d’être malade sont – notamment – de regarder le télévision et de boire du thé chaud. Je suis tombé sur une émission française consacrée à des endroits que je connais très bien. Mieux qu’un grog, ça réchauffe le coeur.

http://www.france5.fr/emissions/echappees-belles/diffusions/19-01-2013_23565

MCP

Un reportage qui a peut-être échappé belle à quelques-uns.

ndlr: Petite erreur dans le reportage, Château d’Oex n’est pas en Valais ! (c’est dans le canton de Vaud !)

C’est le pays d’En-Haut et le lieu d’un art, le découpage: http://www.decoupage-papier-pays-denhaut.ch/

decoupe

 

Et les chanceux qui pourraient revoir les bateaux à vapeur de légende d’Arte sur l’Unterwalden, se précipitent. Je ne l’ai pas trouvé ! (merci de m’indiquer sur qqun le retrouve visible)

 

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Fraude fiscale, secret bancaire, amnistie et rubikmania

Voilà les sujets brûlants de ces derniers jours.

Fraude fiscale: On découvre chaque jour un nouveau politique qui a les mains dans le cambouis, des sociétés qui ont des écrans plus que solaires, etc.

Le Monde entier regorge de places financières plus ou moins opaques. La suisse est de loin une des moins opaques, croyez-moi sur parole. (La corruption est un bon indicateur de l’évasion fiscae http://www.latribune.fr/actualites/economie/international/20121205trib000735300/corruption-le-classement-mondial-2012.html) En Suisse, les mesures ont été prises depuis longtemps pour chasser les criminels.

En Suisse (pour l’instant), il existe une différenciation entre l’évasion fiscale (oubli de déclarer) et l’escroquerie fiscale (pénal) qui consiste à construire un montage complexe pour échapper au fisc.

Votre serviteur avait soulevé le lièvre en février 2011 déjà quant au problème des avoirs non-déclarés !: 800 milliards bien embarassants :http://blog.crottaz-finance.ch/?p=5955 à relire et remettre dans le contexte actuel.

Il semble que le conseil fédéral planche pour un assouplissement du secret bancaire pour les suisses également:

http://www.rts.ch/info/suisse/4485370-la-fraude-fiscale-pourrait-devenir-un-delit-penal.html

Mais ce n’est pas si simple que cela (bien expliqué par Me Oberson). Pourquoi ?

Rubik: Parce qu’on ne peut pas se mettre le peuple à dos (Le suisse est très attaché à son secret bancaire car il protège la sphère privée. En effet, votre voisin n’a pas à savoir ce que vous gagnez par exemple) et aussi parce que des accords ont été signés avec l’Angleterre et l’Autriche afin que Rubik soit appliqué. Cela signifie que les titulaires de comptes non déclaré domiciliés en Angleterre et en Autriche se verront ponctionner des impôts et devront payer un montant (en %) pour régulariser le passé (one off). Si le secret bancaire disparaît pour les suisses, cela signifierait que les étrangers deviennent mieux « protégés » que les résidents, ce qui est, à mon sens, une contradiction. Bientôt un Swissbik pour les suisses ?

Secret Bancaire:

L’origine du secret bancaire remonte à bien longtemps. La Suisse avait accueilli des huguenots qui étaient persécutés ! (tiens des français…)

LES ORIGINES DU SECRET BANCAIRE SUISSE  et un grand merci à Sébastien Guex pour son travail: Les origines du secret bancaire suisse et son rôle dans la politique de la Confédération au sortir de la Seconde Guerre mondiale

Amnistie: La dernière amnistie fiscale en Suisse date de 1969 (En Italie, il y a en eu même plusieurs ces dernières années): GenerationsPlus-Amnistie-fiscale

Relations avec le France notamment:

Alors que la Suisse est le 4ème ou 5ème partenaire économique de la zone euro, que des dizaines de milliers de frontaliers y travaillent chaque jour et que beaucoup d’européens y sont établis, il semble que – malgré la proximité géographique et l’importance économique – on oublie de se rendre mutuellement visite !

le-journal-du-matin_20121207_standard_passe-present_les rencontre entre la france et la suisse se font rares (j’aime l’anecdote sur l’absinthe..)

Madame Widmer-Schlumpf se rend à Paris aujourd’hui: journal_du_matin_7_12_2012

Et l’invité de la RTS, le maire UMP de Divonne, Etienne Blanc: le-journal-du-matin_20121207 invite de la rédactionEtienne Blancmaire UMP de Divonne

Allez Monsieur Hollande  (cliquez l’image pour l’article complet) on vous attend !

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

La BNS va-t-elle vendre les OATs français si leur rating descend à « single A »?

Telle est la question que me pose Olivier Delamarche.

Force est de constater que c’est une excellente question !

Les règles prudentielles stipulent que la BNS ne peut pas détenir plus de 10% de son portefeuille dans des obligations d’un seul et même Etat

A fin septembre sur un total de 429 milliards (de CHF) de devises

source: http://www.snb.ch/ext/stats/balsnb/pdf/defr/A3_2_Devisenanlagen_der_SNB.pdf

La BNS possède une exposition de 342 milliards (de CHF) en titres:

source: http://www.snb.ch/ext/stats/balsnb/pdf/defr/A3_1_Waehrungsreserven_der_CH.pdf

Comme je vous l’ai souligné début juin la BNS alimente la Bulle obligataire : « La Bulle des Emprunts d’Etats »

Moody’s vient d’abaisser la note de la Fance à AA.

Qu’est-ce que cet abaissement signifie pour les détentions obligataires de la BNS, sachant que 88% des réserves sont placés dans ces véhicules d’investissement (cf page 6 de cette source: http://www.snb.ch/fr/mmr/speeches/id/ref_20121108_zur/source/ref_20121108_zur.fr.pdf du 8 novembre 2012) et 96% dans des emprunts AAA ou AA (page 7).

Le règlement autorise à la BNS de s’écarter de ces pourcentages pour des raisons tactiques.

Toujours est-il que la BNS possède probablement (supposition) une exposition à la dette souveraine française d’environ 10% (le maximum autorisé) soit un peu plus de 30 milliards de CHF.

En cas de vente, cela devrait mettre de la pression sur le cours des OAT et faire augmenter le rendement. Après avoir alimenté la Bulle, le BNS risque de faire exploser cette bulle.

Pour l’instant, rien de bien probant sur les taux à 10 ans français dernièrement

Mais voilà des mois que l’écart se creuse et Jean-Pierre Chevallier le mentionne: http://www.jpchevallier.com/article-ah-ah-ah-112637342.html, notamment l’écart avec les taux suisses

In Bubble we trust

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Les problèmes européens vont avoir un impact en Suisse

La crise 2008 n’a pas eu l’impact sociétal, immobilier aussi puissant en Suisse qu’en Europe.

La Suisse a été passablement épargnée.

Tout au juste la grande UBS a dû être sauvée par les contribuables-citoyens parce que cette banque était internationalement exposée.

Aujourd’hui, les choses semblent bien différentes.

Le Franc Suisse a joué son rôle de valeur refuge et cette force a obligé la BNS à intervenir pour ne pas voir les monnaies étrangères telles que l’Euro ou le Dollar s’effondrer. La BNS a artificiellement freiné la hausse inéluctable de la devise helvétique. Elle continue encore et toujours de manière illimitée.

Ce qui a attiré les investisseurs à l’époque étaient la stabilité politique, la démocratie et le faible endettement du pays comparativement aux voisins qui nous entourent.

Quatre ans plus tard, en 2012, nous sommes au début d’une contagion des problèmes européens à l’échelle suisse et ceci malgré la santé insolente de l’économie suisse (chômage 2.9% actuellement selon les derniers chiffres.

Tout d’abord les banques et le secret bancaire sont dans la tourmente, ensuite l’industrie (exportation) commence à avoir des difficultés supplémentaires autres qu’uniquement des problèmes de changes.

On assiste à des licenciements chez Swisscom, Lonza auxquels s’ajouteront ceux des banques (UBS, CS)

Un membre du directoire s’exprime à ce sujet: L’économie suisse s’affaiblit encore

Le cadre étant posé, cela me permet de rebondir sur des évolutions dont je vous parle depuis des années, celle de l’inflation et celle des taux d’intérêts.

Comment voulez vous voir de l’inflation (période de croissance) alors que tout semble vouloir aller de plus en plus mal d’un point de vue économique. La consommation va chuter (en Europe) et les prix ne monteront pas.

Au sujet des taux, on va aussi voir que ces derniers vont rester bas car il n’y aura pas de croissance.

Pour que les taux montent, il faut une surchauffe, une consommation et une circulation de la monnaie (vélocité). Sur ce dernier point, je vous produits le graphique de la vélocité de la monnaie aux USA.

source: http://research.stlouisfed.org/fred2/series/M2V?cid=32242

la monnaie ne circule pas !

Les obligations suisses sont toujours le refuge

source : http://www.jpchevallier.com/article-crise-aggravation-obabamesque-112305984.html

Il semble donc que le franc suisse sot toujours très demandé ! En plus des problèmes économiques, la BNS va avoir un problème de change. Elle va devoir acheter de l’euro en masse !

On se situe entre le marteau et l’enclume (reste juste à savoir qui de l’Europe ou des USA joue le rôle l’enclume)

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF