Le cours pétrole va-t-il tourner en backwardation ?

Il y a près de 2 ans,  je vous avais écrit un article dont le titre était: Le contango n’est pas une danse

Dans le billet, j’expliquais que le cours à terme du pétrole était beaucoup plus haut que le cours du jour (spot) et qu’il était facile de devenir riche si on possédait un gros tanker: Comment gagner 30% sans risque

Le fait du pétrole plus cher militait aussi pour une hausse (que j’avais fortement annoncée !)

Aujourd’hui la courbe des prix du pétrole et quasiment plate, voire certaines maturités éloignées voient le cours baisser.

Cette évolution est à surveiller, car si cette tendance venait à se confirmer, cela signifierait peut-être que le cours du pétrole pourrait infléchir.

J’ajoute que les producteurs et négociants ont augmenté leurs positions à découvert sur le pétrole de 13% à fin décembre

voir l’article de Bloomberg à ce sujet: Contango Reverses With Crude Near $90 Energy Markets

Je suis toujours haussier sur le pétrole à moyen terme, mais une correction pourrait arriver.

PDF Download    Envoyer l'article en PDF   

Le contango n’est pas une danse

Le contango est un terme utilisé sur la marché des futures qui décrit la pente ascendente à terme d’une courbe. Une telle courbe est appelé contango.

C’est une situation où le montant par lequel le prix futur pour la livraison d’une denrée (futures price) est supérieur au prix au comptant (spot). Un prix pour un livraison lointaine dans le temps est supérieur au prix pour une livraison rapprochée.

Le contraire d’une situation contango est appelé “backwardation” (En français dans le texte…on peut dire contago = report et backwardation = deport).

Mais fixons tout d’abord le cadre.

Qu’est-ce qu’un futures ?

C’est un produit dérivé. C’est un contrat à terme par lequel une partie s’engage à acheter le sous-jacent (pétrole, indice boursiers, banane,pommes, poires, mais pas des scoubidoubidou etc.) à un prix et à une date donnée (position longue), l’autre partie étant tenue d’effectuer une livraison physique ou un règlement en espèces (position courte). Les futures sont négociés sur des marchés à terme sous forme standardisée.

A l’ouverture d’un contrat future, la banque ouvre un compte marge, sur lequel elle applique les gains et les pertes de manière journalière (à la clôture de la journée). Tant que le gain ou la perte restent entre la marge de maintenance et la marge initiale, rien ne se passe.

Dans l’exemple ci-dessus, le sous-jacent a chuté deux fois en dessous de la marge de maintenance  engendrant un appel de marge (pour s’assurer que le compte n’est jamais dépassé, pour protéger l’investisseur et la banque). A l’opposé, si la marge initiale est dépassée, on peut retirer le gain.

future-gaphique

La majorité des contrats futures n’engendre aucune livraison (pétrole, or etc. Sur les indices c’est impossible).

Je vous vois mal recevoir une livraison (ou devoir livrer) 150 tonnes de pommes de terres du jour au lendemain dans votre jardin.

En conclusion, moins de 5% des contrat egendreront une livraison physique.

Revenons à notre contango. Aujourd’hui c’est sur le prix du pétrole que le contago est très visible.

crude-oil-contango

 

contango-oil

 

On a donc très clairement un prix futur qui est plus haut. si la courbe est encore plus pentue, il devient toujours plus intéressant de stocker du pétrole et de le livrer avec un gain certain car on aura pris la peine de vendre ce pétrole au travers de futures avec l’échaénce désirée. Aujourd’hui en effectuant l’opération pour août on engrange +30.5%.

Dans le cas d’une courbe inversée (backwardation), il est avantageux d’acheter les futures sur la matière et de se la faire livrer moins chère que le prix aujourd’hui.

Un exemple: On  achète un disque de Dorothé moins cher dans 6 mois (bon ça c’est normal !) et on paie aujourd’hui le futures à 6 mois moins cher que le prix dans les bacs.

CQFD: ici: http://www.leblogenergie.com/2009/01/les-banques-amr.html

Bonne journée et à vos citernes !

PDF Writer    Envoyer l'article en PDF