Franc fort mais encore !

Depuis juste une année le plancher (intenable, je vous l’avais annoncé comme un Nostradamus helvétique) de 1.20 CHF pour un EUR a été abandonné.

L’économie a résisté durant des mois avant de fléchir  en fin d’année. Il semble que le chômage suisse amorce une remontée et il paraît que ce sont les jeunes qui sont touchés

http://www.24heures.ch/suisse/Le-chomage-ne-progresse-guere-depuis-un-an-malgre-le-choc-du-franc-fort/story/17400527

topelement

chiffres chomages 2015

Tout est dans ce document: PRESSEDOK1512_F

(source: seco: http://www.seco.admin.ch/themen/00374/00384/?lang=fr)

Quasi tous les journaux, le parti socialiste, les syndicats, etc. veulent un taux de change à 1.3 CHF/EUR minimum et ce serait à nouveau à la BNS d’agir (cette dernière qui affiche, par ailleurs, un bilan quasiment de la taille du PIB Suisse, qui se trouve bourré de devises étrangères, d’actions et cette même BNS qui a perdu plus de 23 milliards de CHF l’année 2015).

Mais et c’est le grand MAIS !

On ne parle que des exportations.

regardez aussi les importations et la grande chance avec les prix qui baissent! (voitures etc.)

Parce qu’avoir une monnaie faible c’est aussi un problème:

Le Canada qui a vu sa monnaie chuter (principalement liée au prix du pétrole) tire la langue. Tout est cher !

http://ici.radio-canada.ca/nouvelles/Economie/2016/01/14/001-dollar-canadien-baisse-importante-sous-70-cents-americains.shtml

http://www.24heures.ch/economie/Les-Canadiens-frappes-par-la-degringolade-de-leur-dollar/story/25741289

Le chou-fleur est désormais hors de prix par exemple.

http://www.romandie.com/news/Canada-les-Canadiens-frappes-de-plein-fouet-par-la-baisse-de/667620.rom

Et comme vous commencer à me connaître..quand tout le monde dit que c’est la catastrophe, je serais plutôt en clin à acheter.

 

Ecoutez cette petite analyse (cliquez sur l’image) (il faut acheter des  mines en CAD cela semble évident)

rad canada

II faut donc plutôt une monnaie forte (mais pas trop) mais cela n’est que mon humble avis

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Vidéo: Comment la publicité vous dicte votre pensée et votre comportement

 

Des étudiants de l’Université de la Saskatchewan dans l’Ouest canadien ont lancé une vidéo sur Youtube qui est en train de devenir « virale. »

A regarder jusqu’au bout (c’est à la fin que cela devient intéressant).

Les médias (pub etc.) tronquent et modifient notre vision et notre comportement (merci Brigitte pour cet envoi)

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Le Bail-in devient à la mode dans le monde entier ! (le cash est roi, mais pas sur les comptes bancaires)

Le Canada est en train de mettre en place une possibilité pour les banques de faire des bail(s)-in(s) si cette banque est en difficulté.

ENFIN !

Enfin on nous montre la vérité que les dirigeants politiques essaient de cacher.

Ils promettent  de protéger les épargnants, mais pas tous à la même enseigne (en saigne…) et sous certaines conditions.

La majorité sera protégée (les personnes qui ont peu d’argent), ainsi on s’assure du soutien de cette même majorité pour prendre l’argent aux fortunés. Tellement facile !

Mais on ne se rend pas compte que les fortunés vont mettre les voiles, se déplacer dans d’autres contrées plus ou moins lointaines, moins coercitives et laisseront (sans regret) derrière eux les spoliateurs qui mourront à petit feu.

On oublie souvent (et loin de moi l’idée de défendre l’argent sale) que les fortunes sont souvent le fruit d’un travail et que ces fortunes donnent du travail, créée des emplois et….accessoirement paient des impôts

Je rappelle par exemple que dans le canton de Vaud:

14% des contribuables vaudois déclarent CHF 100’000 et plus de revenu imposable, ces 14% paient la moitié de l’impôt sur le revenu.

Voici donc pour le Canada (encore en discussion)

http://silverdoctors.com/canada-includes-bail-in-provision-for-systemically-important-banks-in-2013-budget/

et le pdf p 160:

plan canada 2013 p 160

source: budget 2013

MORT AU CASH

En conséquence, Il ne faut pas avoir de cash sur les comptes.

Pour l’instant (je dis bien pour l’instant), les titres ne sont pas dans les bilans des banques (je parle pour la Suisse et le Canada) et ne sont pas sujets à saisie. Jusqu’à quand ?

Savez-vous que la Suisse s’y est aussi mise en catimini ?

Les politiciens et les organes de contrôles (FINMA, etc.) ont laissé les banques grossir, faire n’importe quoi pendant des années et maintenant ils proposent cette solution.  Pathétique !

Quelques liens :

http://www.swlegal.ch/Publications/Newsletter/2013-02-Loss-Absorption-and-Bail-in-for-Swiss-Bank.aspx en PDF français SW_Newsletter_Feb13_French

http://www.economist.com/node/15392186 en PDF: from bail out to bail in

http://business.time.com/2013/03/28/with-cyprus-bail-in-europe-bids-adieu-to-too-big-to-fail/ en PDF: With Cyprus Bail-In, Europe Bids Adieu to ‘Too Big to Fail’

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF