La BNS se tire une balle dans le pied

La mise en place d’un intérêt négatif de -0.75% sur tous les dépôts auprès de la BNS pose plusieurs problèmes à notre noble institution qu’est notre banque centrale et met les dépositiaires dans l’embarras.

Un taux d’intérêt négatif avait été mis en place il y a quelques décennies (1979), mais il ne frappait que les capitaux étrangers.

Au contraire, aujourd’hui, tout le monde est frappé par cette mesure, surtout les caisses de pensions (sauf celles de la confédération, oh scandale ! La caisse de pension de la BNS exemptée du taux d’intérêt négatif ), assurances, banques, etc.

Presque toutes les banques répercutent à leurs clients l’intérêt négatif selon leurs fortunes (ça change au jour le jour):

Lombard Odier, la Banque Cantonale de Zurich, Credit Suisse, UBS ou encore

BCV: http://www.tdg.ch/economie/argentfinances/La-BCV-pratiquera-le-taux-negatif-au-comptegouttes/story/11226102

Pictet (dès 1 mios, 10 février 2015): http://www.bilan.ch/argent-finances/pictet-introduit-tour-taux-negatifs-gros-clients

La BNS a ouvert une boîte de pandore.

 

Petit aparté:

Il y a désormais des années que la BNS devait changer les billets de banque en circulation. Elle a trouvé maintes excuses dont celle de problèmes d’impression, de papiers, de sécurité…

Je vais vous écrire le fond de ma pensée. Il est totalement impossible que ces problèmes durent aussi longtemps (ils existent depuis 2010)

2012: http://www.lematin.ch/economie/Nos-futurs-billets-de-banque-cherchent-leur–papier/story/23428267

2014: http://www.bilan.ch/economie/de-billets-de-banque-lan-prochain-suisse

En fait (idée certainement issue de mon cerveau de tordu qui cherche toujours à savoir à qui profit le crime) je pense que c’est une volonté.

En effet, si le secret bancaire tombait, il serait totalement impossible de changer les anciens billets contre les nouveaux (pour ceux qui posséderaient du cash non déclaré), puisqu’un passage au guichet serait obligatoire et laisserait une trace.

10er 100

Evelyne Widmer-Schlumpf et la BNS jouent la montre et attendent que tous les accords passent en force (OCDE, GAFI) (elles l’espèrent avant le vote sur cette initiative: http://www.proteger-la-sphere-privee.ch/)

 

Revenons à nos moutons:

Nous assistons à une légère ruée sur le cash pour le mettre au coffre plutôt que de subir un intérêt négatif. Tout ce cash (déclaré) est pénalisé.  La BNS a même donné des instructions pour empêcher les grands retraits (par des caisses de pension ou assurances):

On assiste aussi à des scènes étranges où des personnes, qui ont économisé depuis des années, veulent – à tout prix – acheter un bien immobilier pour ne pas subir un intérêt négatif sur les centaines de milliers de CHF qu’elles possèdent en compte.

On constate effectivement que les billets en circulation sont en constante augmentation (c’était d’ailleurs un de mes anciens concours)

billets en circulation suisse 1979-2015

Comme presque tout le monde le sait,  les banques créent de l’argent à partir des dépôts qu’elles obtiennent.

Si les déposants / épargnants se mettent à retirer leur argent, les banques vont devoir faire face à une espèce de “banque run”

Les banques (institutions privées) créent donc de la monnaie qui est un “bien” étatique ! (l’Etat et les banques marchent donc la main dans la main)

Certains veulent que cela change: Une récolte de signatures est en cours:

monnaie pleine

http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/

En conclusion:

“Withdraw or not withdraw that is the question !”

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Chypre: Le bal des vampires

Ce week-end j’étais à la montagne, mais j’ai pu suivre les événements qui surviennent actuellement à Chypre et l’invitation au bal des vampires.

Même si les règles changent prochainement et que le gouvernement chypriote renonce (taux de prélèvement etc. ou voire même retrait de cette taxe) le mal est fait !

banking people banks

bankraub

 

Je ne vais pas m’étendre sur tout ce qui a été déjà écrit, je me permets pour débuter de remettre quelques liens que je trouve importants

Charles Gave: http://institutdeslibertes.org/chypre-plus-quun-crime-une-faute/

Mike Sheldock qui dit aux espagnols etc. de retirer leurs billes des banques par peur de contagion :http://globaleconomicanalysis.blogspot.ch/2013/03/contagion-begging-actions-expect-bank.html?m=1

Standard and Poor’s qui s’inquiète d’une explosion sociale en Europe: http://www.reuters.com/article/2013/03/18/us-eurozone-sp-idUSBRE92H03320130318

Simone Walper a déjà emis l’idée en janvier 2013 de la sasie des assurance-vie par l’Etat français, je cite:

“En face de nos 1 800Mds€ de stock de dette il y a 1 230Mds€ d’assurance-vie et 571Mds€ de livrets, soit 1 811Mds€. Nos créanciers le savent et ils savent que les 120 000 fonctionnaires de Bercy sauront réquisitionner cette épargne.

Assurance-vie et dépôts sur livrets = de l’argent directement mobilisable pour calmer nos créanciers. Tout l’arsenal juridique est prêt. Techniquement, un pays ne fait défaut que s’il floue des débiteurs étrangers. S’il se contente de vous confisquer votre argent, il ne fait pas défaut. C’est le principe de non ingérence. Téléchargez donc le très instructif projet de loi de finance pour 2013: ici

Un de mes jeunes (mais avisé) collègue a attiré mon oeil sur l’article 43 que vous trouverez en page 123.

Article 43 :

Instauration des clauses d’action collective dans les contrats d’émission de titres d’Etat.

Lisez bien les dispositions ainsi que ce commentaire :

L’objet de ces clauses est de faciliter la restructuration de la dette d’un Etat de la zone euro dans l’éventualité où il se révèlerait dans l’incapacité d’honorer les engagements financiers pris vis-à-vis des détenteurs obligataires selon le calendrier et les modalités initialement fixées. Par solidarité entre les Etats membres de la zone euro, l’ensemble de ces Etats s’est engagé à introduire de telles clauses. Compte tenu des excellentes conditions de financement dont bénéficie actuellement la France, leur activation au niveau national est très peu probable.

Et si les conditions deviennent moins excellentes ? Tout est prêt du côté de l’Etat. Et vous, êtes-vous prêt ?”

et Thibault Doidy de Kerguelen qui en parlait déjà en 2012: http://maviemonargent.info/2012/les-contrats-dassurance-vie-bientot-saisissables/

Je vous rappelle que l’Etat peut tout ! Taxer l’air, le levé de soleil, etc.

Pour mémoire une vidéo que j’avais posté il y a bien des années déjà (2009)

Pour revenir à ce qui arrive ce jour, on constate que les politiques feront tout pour maintenir la zone euro, tout ce qui est en leur pouvoir et ceci sans tenir compte de l’avis du peuple, allant même jusqu’à le spolier.

Les décisions politiques se prennent le week-end (banque fermée), on essaie de juguler la panique

cyprus colsed

colombe chypre

et un éventuel bank run:

bankrun5

 

Aujourd’hui l’UE et le FMI ont montré de quoi ils sont capables.

On peut considérer que Chypre est un laboratoire expérimental. On peut ainsi voir ce qui va se passer avant (peut-être) d’agir à plus grande échelle.

C’est un sacré coup de poker: http://www.zerohedge.com/news/2013-03-17/cyprus-world%E2%80%99s-biggest-poker-game

cyprus contagion

cyprus retail vs corp

Les marchés financiers ont accueilli la nouvelle avec froideur, puisque les marchés européens baissent et que surtout l’euro baisse. L’or, quant à lui, est en modeste hausse (USD 1604).

Petit message à la BNS: Avez-vous profité de la hausse de l’euro de ces dernières semaines pour en vendre (avec bénéfice) ou êtes-vous toujours lourdement chargé dans cette devise ? Car en cas de chute prononcée de l’euro, il va à nouveau falloir aller défendre le plancher de 1,20 !

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF