Le ratio or / argent depuis 1300

L’actualité des métaux est importante ces derniers jours, notamment le ratio entre les deux métaux qui peuvent (pour certains) être assimilés à des monnaies.

Certains comme Bo Polny voient ce ratio baisser à ….10! http://usawatchdog.com/stocks-cut-in-half-gold-doubles-in-2016-bo-polny/

ou celui-ci

IMG_8890

Les derniers graphiques sur internet montrent un ratio vers 80 (1200/15).

Historiquement c’est un niveau élevé mais on peut y mettre des bémols:

  1. L’or est plus concerné par le stockage de valeur contre l’argent qui est beaucoup plus industriel
  2. Il y a 542 onces papier d’or contre 27 d’argent (source zerohedge: http://www.zerohedge.com/news/2016-02-17/collapse-paper-gold-silver-market-may-be-close-hand)
  3. Il semble que l’or performe mieux en cas de déflation alors que l’argent fait mieux en cas d’inflation (à vue de nez à confirmer, mais cette théorie semble assez logique avec le côté industriel de l’argent métal) mais pour cette analyse comme le mentionne mon ami: « Une telle analyse ne peut que porter sur une période récente 1971-2016. En effet, il faut éliminer toutes les périodes de bimétallisme et celles où l’or servait d’étalon »

Voici quelques graphiques intéressants, libre à vous d’en tirer des conclusions qui s’imposent (merci à mon ami H.)

Les cours des deux métaux depuis 1800:

gold et silver price

Le ratio or/argent depuis 1300 (log):

gold silver ratio from 1300

Le ratio or/argent depuis 1800

gold silver from 1800

Le ratio or/argent depuis 1300:

ratio gold silver

Happy Investing

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

L’intiative Monnaie pleine (Suisse)

Cet article n’est pas pour vous donner des instructions de vote concernant l’intiative « monnaie pleine », mais vous rendre attentifs à certains points au sujet de la monnaie scripturale que vous utilisez tous les jours.

Il faut absolument vous renseigner pour comprendre ce qu’est l’argent aujourd’hui (si vous ne le savez pas), qui le crée, comment il est détruit. Ce n’est pas compliqué, mais il faut absolument le savoir avant de voter (pour ou contre cette initiative).

http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/ (NB: Cette intiative ne vient d’aucun parti)

Les vidéos suivantes vous expliquent ce qu’est la monnaie et comment des sociétés privées (banques) créent de l’argent « public ».

Qui crée de l’argent:

Plus complet ici: (https://fr.wikipedia.org/wiki/L%27Argent_Dette)

Un banquier suisse explique en 36 minutes la création monétaire (part. 1)

Ainsi vous êtes désormais au courant pour avoir votre opinion sur le sujet.

Une autre vidéo sur le sujet:

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Ratio Or/Argent depuis 20 ans

graphique or et argent sur 20 ans 10-8-2015

ratio or et argent sur 20 ans 10-8-2015

Le ratio est vers les plus haut. On peut raisonnablement imaginer que l’argent (en cas de rebond des commodités) montera plus fort que l’or.

Mais ceci n’est que du court terme

si on regarde bien plus long

160728-12453176109648-Sajal_origin

Source: http://seekingalpha.com/article/143970-the-600-year-silver-bear-market

On peut tout imaginer

certains arguments (notamment la consommation de l’argent par l’industrie, etc.) plaident pour l’argent: http://www.lecontrarien.com/largent-metal-cest-maintenant-ou-jamais-26-06-2015-or-et-argent

Une chose reste certaine: ON ne peut multiplier les métaux à l’infini comme la monnaie papier et les papier parlons-en

124 onces d’or papier pour une seule once dans le sol: http://www.zerohedge.com/news/2015-08-03/comex-edge-deliverable-gold-drops-record-low-124-ounces-paper-every-ounce-physical

la demande de livraison physique a doublé et les stocks du COMEX sont très très bas: http://seekingalpha.com/article/3396845-demand-for-comex-physical-gold-deliveries-doubles-in-august

et la production d’argent a été vendue sur le marché des options (200’000 contrats): http://www.silverseek.com/article/silver-short-bubble-14570 ce qui correspond à 1 milliards d’onces. Le hic c’est que la production annuelle est de 900 millions d’onces.

Short squeeze ahead ?

Happy investing

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

L’or et les mines dans tous leurs états

La chute brutale de l’or a été de toute évidence orchestrée. Ayant moi-même géré des montants très important à l’époque, je sais très bien que le principe de « best execution » doit être la règle, à savoir soigner les ordres de vente ou d’achat afin de ne pas surpayer ou sous-encaisser.

Force est de constater que certains intervenant ne s’embarrassent pas et massacre les cours. En ce qui me concerne, je ne donnerais pas un kopek à gérer à de tels bandits.

20150719_gold_flashcrash

Sans vouloir céder à la théorie du complot, tout est fait pour faire lâcher les mains faibles.

Nous sommes aujourd’hui, et ceci depuis des années, dans une guerre monétaire. Le vainqueur n’est pas encore défini, entre les USA et les banques qui manipulent les cours papiers contre  Chinois et Russes qui achètent le tangible.

russian gold buying 07-20poupou

Et les Chinois (qui veulent protéger leur monnaie à 20% par de l’or)

china%20gold

Gold holdings
Gold holdings

On constate qu’aux deux premières places on voit les USA (dont aucun audit des réserves n’a pu être effectué malgré les demandes de Ron Paul notamment) et les Allemands (dont les stocks se trouvent aux USA et que les allemands n’arrivent pas à rapatrier..).

Il y a de la place pour que les chinois et les russes en achètent encore et je pense qu’ils vont même profiter pour accélérer les achats.

Au moment où je vous écris, le sentiment sur l’or est au plus bas. Les banques (y.c. nos « amis qui vous veulent du bien » Goldmann Sachs) voient l’or aller même jusqu’à 900 voire au-dessous.

Le sentiment au plus bas:

IMG_4793

Le hic c’est qu’il y a toujours un décalage entre la production, les coûts de production, le cours du sous-jacent.

Aujourd’hui la majorité des mines produisent à perte, alors que la production est encore en courbe ascendante.

gold production

le point clé est les coûts de productions:

all in costs

allincosts2

Une très grande quantité de mines sont en perte et c’est pourquoi je pense que l’or est très très proche d’un bas.

sangoldstockfall

Les titres touchent des plus bas

Voici un graphique avec les périodes baissières sur les titres or. 2011-2015 est une des périodes les plus fortes

July18_2015BGMIbears1

On est survendu au possible

July23_2015GDMos

Certains disent que comme les taux vont monter ce n’est pas bon pour les mines, voici une preuve du contraire avec la hausse des intérêts aux USA de 1968 à 1978

gold and interest ratese

Les mines sont bon marché par rapport à l’or

CK9pc5RWcAAo6xK

Je rappelle que les mines sont des actions et non de l’or physique. Les actions sont influencées par l’offre, la demande, le sentiment, l’environnement politique et j’en passe.

Si j’étais moi, j’achèterais des mines et de l’or (idem pour le secteur de l’argent métal)

In Gold we trust

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

La BNS se tire une balle dans le pied

La mise en place d’un intérêt négatif de -0.75% sur tous les dépôts auprès de la BNS pose plusieurs problèmes à notre noble institution qu’est notre banque centrale et met les dépositiaires dans l’embarras.

Un taux d’intérêt négatif avait été mis en place il y a quelques décennies (1979), mais il ne frappait que les capitaux étrangers.

Au contraire, aujourd’hui, tout le monde est frappé par cette mesure, surtout les caisses de pensions (sauf celles de la confédération, oh scandale ! La caisse de pension de la BNS exemptée du taux d’intérêt négatif ), assurances, banques, etc.

Presque toutes les banques répercutent à leurs clients l’intérêt négatif selon leurs fortunes (ça change au jour le jour):

Lombard Odier, la Banque Cantonale de Zurich, Credit Suisse, UBS ou encore

BCV: http://www.tdg.ch/economie/argentfinances/La-BCV-pratiquera-le-taux-negatif-au-comptegouttes/story/11226102

Pictet (dès 1 mios, 10 février 2015): http://www.bilan.ch/argent-finances/pictet-introduit-tour-taux-negatifs-gros-clients

La BNS a ouvert une boîte de pandore.

 

Petit aparté:

Il y a désormais des années que la BNS devait changer les billets de banque en circulation. Elle a trouvé maintes excuses dont celle de problèmes d’impression, de papiers, de sécurité…

Je vais vous écrire le fond de ma pensée. Il est totalement impossible que ces problèmes durent aussi longtemps (ils existent depuis 2010)

2012: http://www.lematin.ch/economie/Nos-futurs-billets-de-banque-cherchent-leur–papier/story/23428267

2014: http://www.bilan.ch/economie/de-billets-de-banque-lan-prochain-suisse

En fait (idée certainement issue de mon cerveau de tordu qui cherche toujours à savoir à qui profit le crime) je pense que c’est une volonté.

En effet, si le secret bancaire tombait, il serait totalement impossible de changer les anciens billets contre les nouveaux (pour ceux qui posséderaient du cash non déclaré), puisqu’un passage au guichet serait obligatoire et laisserait une trace.

10er 100

Evelyne Widmer-Schlumpf et la BNS jouent la montre et attendent que tous les accords passent en force (OCDE, GAFI) (elles l’espèrent avant le vote sur cette initiative: http://www.proteger-la-sphere-privee.ch/)

 

Revenons à nos moutons:

Nous assistons à une légère ruée sur le cash pour le mettre au coffre plutôt que de subir un intérêt négatif. Tout ce cash (déclaré) est pénalisé.  La BNS a même donné des instructions pour empêcher les grands retraits (par des caisses de pension ou assurances):

On assiste aussi à des scènes étranges où des personnes, qui ont économisé depuis des années, veulent – à tout prix – acheter un bien immobilier pour ne pas subir un intérêt négatif sur les centaines de milliers de CHF qu’elles possèdent en compte.

On constate effectivement que les billets en circulation sont en constante augmentation (c’était d’ailleurs un de mes anciens concours)

billets en circulation suisse 1979-2015

Comme presque tout le monde le sait,  les banques créent de l’argent à partir des dépôts qu’elles obtiennent.

Si les déposants / épargnants se mettent à retirer leur argent, les banques vont devoir faire face à une espèce de « banque run »

Les banques (institutions privées) créent donc de la monnaie qui est un « bien » étatique ! (l’Etat et les banques marchent donc la main dans la main)

Certains veulent que cela change: Une récolte de signatures est en cours:

monnaie pleine

http://www.initiative-monnaie-pleine.ch/

En conclusion:

« Withdraw or not withdraw that is the question ! »

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Vidéo: Le plus grande escroquerie de l’humanité: Les secrets cachés de l’argent papier(4), Mike Maloney (sous-titres disponibles)

Voici l’épisode 4. Les sous-titres en français ou autres langues peuvent être facilement activés (sur youtube)

 

et voici les trois premiers épisodes avec comme sujet le silver et gold (uniquement en anglais)

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Video (anglais): Special Gold Alert from Larry Edelson

Voilà plus de 20 mois que Larry est baissier sur l’or et l’argent.

 

On ne peut que lui donner raison (ici une vidéo de 2011 : http://youtu.be/bzwvM0qneVQ, c’est l’avantage d’internet, on y retrouve les dires de certains, c’est mieux que le bistro du coin)

 

Aujourd’hui, Larry nous annonce le point bas sur les matières précieuses, un point bas comme jamais !

 

Pourquoi ?? Pour des raisons autres que les dernières fois. Surtout l’éclatement de l’Europe….

et finalement toutes la monnaies fiduciaires va rentrer dans le marchés….donc inflation…..aie !

 

Il voit comme moi, une hausse du dollar US en même temps que le prix de l’or (enfin un !)

 

C’est en anglais ,mais très très compréhensible !

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

C’est quand la mer se retire qu’on voit ceux qui se baignent nus

Warren Buffet dixit

Croyez-moi ou croyez la presse, banque, analystes standards, je vous dis que ça essaie de nous endormir et nous enfumer de tous les côtés.

Comment croire toutes les publications qui nous (vous) disent de vendre l’or, que l’ère de l’or est terminée, que concernant l’or il faut être short etc.

La liste est longue, mais pas exhaustive:

  1. Société générale:  The End Of Gold Era (j’ai lu le document): http://www.businessinsider.com/socgen-the-end-of-the-gold-era-2013-4
  2. Credit Suisse: Gold Outlook downgraded to neutral et The Beginning Of The End Of An Era (j’ai aussi le doc).
  3. Goldman Sachs: Goldman Sachs cuts gold price forecasts, recommends short position

etc.

Quand on voit le niveau actuel des short sur l’argent et l’or

GOLD - Managed Money Short Positions

SILVER Short positionsOn se demande à qui profite le crime ?

En effet comment shorter plus ? Il n’y a que quelqu’un qui est déjà short (à découvert) qui peut encore espérer que ça baisse plus pour pouvoir couvrir ses positions.

Et si soudainement l’or monte ? Tous ces shorts vont se retrouver dans une position inconfortable et s’ils doivent couvrir et clôturer les positions, cela augmentera encore la hausse de l’or (par simple jeu de couverture de positions).

A part votre humble serviteur, l’excellent Marc Faber l’a vu et c’est probablement pour cela qu’il recommande sur son blog, l’or et aussi les mines. http://www.financeandeconomics.org/marc-faber-i-would-probably-choose-gold/

 

En ce qui me concerne je n’irai pas tenter le diable à découvert (bien au contraire même)

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

L’argent n’est plus moral et c’est cela le plus grand problème

Il fût un temps (je vous parle de feu mon grand père) où l’argent avait une signification éthique, morale et le fruit d’un travail. Il fallait bosser dur pour gagner sa croûte. On travaillait (7 jours sur 7) pour gagner de quoi vivre, sans plus.

Aujourd’hui à tous les échelons, l’argent n’est plus la récompense d’un travail fourni, c’est un moyen. Un moyen d’assoir sa suprématie, un moyen de paraître, et – pour quelques-uns – un moyen de survivre. Combien de fois n’ai-je pas entendu: « On me paie et après je travaille ». Il me semble que les données ont été inversées depuis quelques lustres.

Dans les hautes sphères on se remplit les poches,  dans la classe moyenne haute on veut briller de tous les feux, dans la classe moyenne basse on essaie de parader (en devenant bling bling) et dans la classe basse on reçoit des subsides car on ne veut ou ne peut pas trouver de travail (et cela touche toutes les classes: Polytechniciens, énarques… et malgré tout chômeurs).

Beaucoup de repères de notre société tournent autour de l’argent, l’argent facile, l’argent qui permet d’exister. L’argent a tronqué les données. L’argent a corrompu la vision du travail.

Aujourd’hui, tout passe par l’argent. Il suffit bêtement de regarder la télévision (que je fuis si possible) pour s’en rendre compte. C’est le matraquage permanent. Il faut, acheter, il faut consommer etc. Achetez aujourd’hui et payez dans 48 mois.

On voit où tout cela mène. L’argent a perdu sa moralité. Même les Etats n’ont plus aucune idée de leurs dettes, de leurs dépenses.

Pas plus tard que hier, on apprend que le président de la BNS aurait lui-même donné des ordres d’achats sur les devises (alors qu’en premier lieu il a annoncé que c’était sa femme (petit mensonge, grandes conséquences ?)) alors qu’il est à la tête de l’institution qui dirige la politique monétaire du pays (la Suisse)

Les médias demandent de la régulation ou la démission: La presse exige des règles plus strictes, voire la démission

Il me vient deux interrogations.

La première: Comment se fait-il qu’une personne proche du pouvoir puisse agir personnellement dans un domaine qu’il maîtrise ?

Quand un dirigeant d’un conseil d’administration d’une société (par exemple) cotée en bourse détient des informations sensibles (ou même simplement le début d’une campagne d’exploration minière, pétrolière, etc.), il devient « restricted », c’est à dire qu’il n’y plus le droit ni de vendre, ni d’acheter les titres de la société avant publication des informations ou résultats.

La deuxième: Comment se fait-il qu’on puisse violer si facilement le secret bancaire (rappel: punissable de l’amende ou/et de l’emprisonnement) et se faire remettre des informations si sensibles ?

Pour terminer et en démonstration du préambule, on triche à tous les étages:

Les riches, les pauvres, les magasins etc: raid du fisc dans station de luxe

A mon humble avis, trop d’impôts tue l’impôt. Si l’imposition était plus basse, il se pourrait (c’est une supposition) que les gens sont moins tentés de soustraire des revenus au fisc.

Merci à Philippe pour cette vidéo que j’avais oubliée !

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Le Dow Jones Industriel contre le pétrole et l’argent depuis le début du siècle

Je vous avais produit le Dow Jones exprimé en or pour vous montrer son évolution contre un actif réel (la seule monnaie)

Le voici contre deux autres actifs, le pétrole et l’argent métal.

On constate que le krach du marché des actions a bel et bien eu lieu. Le sommet du DJ (contre or, argent et pétrole) coïncide avec l’éclatement de la bulle internet en 1999-2000

PS: Un grand merci à mon ami pour ces données !

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Or/argent et le ratio long terme. Le débat de l’inflation ou de la déflation et celui du Dollar

En prélude à mon article du jour, voici trois graphiques:

Le premier représente la performance de l’or et de l’argent sur une longue période en ajustant le prix à l’inflation (dollars constants).

or et argent depuis 1820 adapté de l'inflation

Le deuxième représente le ratio cours de l’or sur cours de l’argent depuis 1300

or argent ratio depuis 1300

Le dernier montre le même ratio, mais depuis 1800

or argent ratio depuis 1980

En règle générale, en cas d’inflation, l’argent sur-performe l’or et le ratio affiche un nombre plus faible. Actuellement le ratio se situe dans les hauts de la fourchette de fluctuation. Quant aux métaux précieux, ils ne naviguent toujours pas vers leurs plus hauts historiques sauf exception:  l’or.

Tout cela me semble bien étrange et il se pourrait bien que, contre toute attente, l’or chute. Je sais bien que monsieur Faber (que je respecte) voit l’or monter (ce qui n’est pas impossible bien sûr et c’est ce que je vois sur le long terme) et  aussi que le métal jaune de descendra pas au dessous de 1’000 USD l’once.

J’ai un grand respect pour M. Faber, mais là, je suis prêt à prendre le pari contraire. 

Les signes d’optimisme extrême et de spéculation haussière sur le métal jaune abondent. À moins d’un effondrement imminent du système bancaire et financier mondial (une réelle possibilité et c’est d’ailleurs pourquoi il faut toujours détenir de l’or), je vois l’or corriger assez fortement dans les mois à venir.

L’argument principal des super haussiers sur ce métal et donc des (hyper) inflationnistes est que les banques centrales, la Fed en particulier, inondent le marché de liquidités par l’utilisation de ce qu’on appelle la planche à billets.

La Fed n’a pas le pouvoir qu’on lui accorde habituellement. Face à l’importance des dettes accumulées ces dernières décennies, ni la Fed, ni le gouvernement n’ont le pouvoir de contrer les forces déflationnistes. Ils peuvent tout juste les contenir quelques temps.

Prenez les charts sur deux ans de l’or, de l’argent, du platine, de palladium, d’un indice des mines (XAU, HUI, GDX). Que voyez-vous ?

L’or est bien seul à faire des plus hauts, à grand renfort de publicité. L’argent est encore assez loin de son top de 2008. Quant au platine et au palladium, ils sont à des kilomètres de leur plus haut respectif ! C’est sain ça ? 

Et les mines, pourquoi n’arrivent-elles pas à surpasser leurs plus hauts si l’inflation, voire même l’hyper inflation constituent le danger immédiat ? Regardez les volumes des échanges de ces dernier jours sur le GDX, ils baissent alors que son cours monte. C’est sain ça ?

Ne trouvez-vous pas étonnant de voir fleurir un peu partout des petites boutiques d’achat et de vente de pièces d’or ? Ne trouvez-vous pas étrange que de plus en plus d’annonces proposent de vous racheter ou de vous vendre de l’or, des pièces d’or ?

Même les journaux non-spécialisés en parlent. Avec le titre suivant : « L’or bat tous les records », le quotidien suisse romand 24 heures nous explique que « le métal précieux s’impose une fois de plus comme une valeur refuge ». Il ajoute : « cette tendance risque de durer des années. Un grand retour de l’inflation pourrait même provoquer une ruée. »  24heures or

Personnellement, cela me donne qu’une envie : vendre de l’or pour acheter encore plus de cette monnaie détestée par tous qu’est le dollar US ! 

Pourquoi? Parce que 97% des intervenants sont négatifs sur le USD et que même les journaux toujours non-spécialisés le décrient:  24heures le fin du roi dollar

This is music to my ears ! L’or est bien en train de faire un sommet important et le dollar un creux tout aussi important !

On constate cette conviction quasi unanime que l’inflation va faire son grand retour… Cela me paraît être une idée complètement absurde lorsque j’observe le niveau très bas des taux d’intérêt sur le marché monétaire et surtout sur le marché obligataire, le marché le plus important qu’il soit au monde. 

Tout cela me conforte dans l’idée que l’on va bien connaître une période de (forte) déflation, déflation qui sera due à l’effondrement de la gigantesque pyramide de dettes accumulées durant toutes ces années. 

Je crains aussi tout le secteur (actions)  va corriger dans une déflation… L’or sera le métal qui perdra le moins (mais baissera quand même), donc le ratio Gold/Silver va certainement faire un plus haut historique.

Si l’inflation pointe le bout de son nez (ce qui n’est pas mon scénario aujourd’hui), certains ne vont pas l’apprécier: Swiss Re Says Inflation May Pose ‘Real Problem’ for Reinsurers

La chronique Agora et monsieur Bill Bonner me confortent, aujourd’hui, dans ce que je dis et écris depuis quelques temps déj. Ll’article qui suit explique le mécanisme qui va amener le USD à s’apprécier contre tout: bill bonner carry tradel

Votre humble (face au marché) et dévoué  rédacteur Olivier

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

Commodités sur le long terme et en sortie de crise !

Si l’on s’amuse à comparer  uniquement deux métaux entre eux, soit l’or et l’argent, on constate qu’ils évoluent de manière fort différentes au cours du temps.

Il semble que l’argent a tendance à flamber plus fortement en période de forte inflation comme durant la période de 1973 à 1980, période durant laquelle l’argent s’est mieux comporté que l’or.

Actuellement nous vivons une période de déflation et l’or offre une meilleure performance, le ratio or/argent étant dans les hauts de la fourchette habituelle et historique de prix.

 En cas de retour de l’inflation, l’argent pourrait alors reprendre le relais.

Il est à noter que durant de longues périodes, l’or avait un cours fixe et c’est l’argent qui fluctuait librement, c’est pourquoi il faut relativiser certaines périodes du graphiques.

gold-silver-ratio-end-of-month4 

Quant au rapport or/pétrole, il ne semble pas s’éloigner de la zone 20-40 sauf…..

gold-oil-ratio-end-of-month2 

Après la crise de 29 !!

C’est là le sujet de cet article.

Pourquoi cette idée ?

1) Parce que je vais vous démontrer que les commodités sont « avantageuses » aujourd’hui malgré tout ce qu’on peut lire sur la vie chère et qu’il est certainement temps d’investir dans les commodités de manière globale.

2) Parce que la sortie de crise (quand elle arrivera un jour) engendrera une hausse des matières premières.

Juste une petite parenthèse au sujet de la vie chère.

Qu’est ce qui est réellement cher ?

Ce sont les prélèvement obligatoires, les impôts, le logement, les charges sociales etc…si une denrée est chère c’est que des intermédiaires en augmentent le prix (exemple: Impôts sur carburants, commissions importation etc.)

Pour commencer voici le graphique de l’indice CRB sur une longue période

reuters-jefferies-crb-index-end-of-month2 

Vu sous cet angle, le prix des commodités a baissé fortement depuis des mois, mais vraiment rien de très probant et on pourrait se dire que les prix sont toujours élevés. Hé bien sachez que NON.

Pourquoi ?

Parce qu’en adaptant le prix de ces mêmes matières premières par l’inflation durant la période on obtient un graphique tout à fait différent !

Ainsi:

 reuters-jefferies-crb-index-cpi-index-end-of-month1

Le prix des commodités baisse sur le long terme depuis la faramineuse hausse d’après crise de 1929 qui a vu une forte hausse des prix jusqu’après-guerre.

Dire aujourd’hui qu’un parallèle peut être tiré…il n’y a qu’un pas…

Je ne suis pas le roi du timing au jour près, mais soyez dans les starting blocks.

Il est possible acheter des « fonds » qui suivent les matières premières et notamment sur l’indice CRB.

Une société qui propose ce genre de produits (cotés) s’appelle Diapason Commodities, elle est basée à Lausanne.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF