Pétrole en 2008 souvenez-vous…

En 2008, le cours du pétrole flirtait avec….150 USD le baril

crude oil to chart 22-1-2016

 

Je vous avais mentionné dans un récent article quelques anecdotes concernant la psychologie, notamment sur le pétrole, vous pouvez le relire ici: http://blog.crottaz-finance.ch/je-vous-lavais-dit-trop-tot/

Aujourd’hui, on peut lire partout que le pétrole s’écroule et qu’il va aller vers 20 USD, voire plus bas.

Quid quand il était à 100-150 ? Personne pour vous dire qu’il allait baisser fortement par la suite, les spécialistes-scientifiques-analystes-gouru-économistes le voyaient plutôt même vers 200 USD (pour Goldman Sachs aussi New super-spike might mean $200 a barrel oil)

Aujourd’hui le prix a été divisé par…..5 et on vous annonce les dix derniers dollars de baisse, allons soyons sérieux !

Je ne dis pas que c’est impossible, j’avance que c’est venir comme la grêle après la vendange.

Pour mémoire quelques manchettes de 2008:

newsweek-cover couv920 bilan_07_8-1

En conclusion (et ceci est aussi valable pour l’or).

Quand tout le monde vous dit d’acheter….eh bien vendez et inversement.

Pour information, des grandes banques ont dit (et appliqué dans leur mandat de gestion) de vendre l’or vers la fin de l’année passée.

J’ai reçu des communiqués de leurs comités d’investissement avec les nouvelles allocations d’actifs mettant la position or à zéro (pour certaines achetant des actions européennes en contre partie).

Hier, un gestionnaire Suisse (Florian Siegfried que je connais) écrit: « When a leading Swiss bank recommended its clients sell all their gold, AgaNola Asset Manager Florian Siegfried knew the precious metal was preparing for an upswing »  ici: http://seekingalpha.com/article/3820706-swiss-asset-manager-florian-siegfried-watching

Pour revenir à mon article du 15 octobre quand l’or était à 1100 USD reste toujours valable et pour l’instant le rebond a été avorté (1100 à 1190): http://blog.crottaz-finance.ch/lor-et-les-mines-cest-parti-mon-goldy/

Only time will tell et le timing c’est toujours délicat mais la psychologie nous renseigne assez bien.

 

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

4 réflexions au sujet de « Pétrole en 2008 souvenez-vous… »

  • 22 janvier 2016 à 15 h 34 min
    Permalink

    Bonjour à tous !
    Je trouve que notre monde est devenu bien triste, finalement la bourse n’est plus qu’un immense jeux de l’avion. Plus aucunes connexions avec la réalité, juste une hystérie générale dopée à l’appât du gain.
    Que le marché puisse faire -4% un jour et +4% le surlendemain cela prouve bien que l’on est au royaume du n’importe quoi. Tout cela parce que l’un des chefs dealer laisse entrevoir une éventuelle petite injection supplémentaire, le junkie dépressif reprend espoir. Ridicule.

  • 22 janvier 2016 à 15 h 38 min
    Permalink

    ô que j’aime cette intervention Laurent merci !

  • 22 janvier 2016 à 22 h 00 min
    Permalink

    Bonjour Olivier.
    Je suis, aussi, de l’avis de Laurent.
    Il a suffi que Mario parle, pour ne rien dire, et, ne rien annoncer pour que les marchés s’enflamment. +5.07% sur le CAC, 2 jours !

    La magie du verbe !!

    Moi, aussi je suis persuadé qu’il faut se replacer sur l’or, et, le pétrole. C’est ce que j’ai fait pour le jaunet.

  • 27 janvier 2016 à 18 h 10 min
    Permalink

    vive l’essence à CHF 1.- ! les charges locatives baissent. Les transports individuels baissent les coûts de production baissent ce qui augmente notre pouvoir d’achat tout en laissant intact la capacité de gain des entreprises. Youpeee !

    dire que la bourse baisse parce que le pétrole baisse c’est comme si on disait que la bourse baisse parce que les impôts baissent : complètement à côté du sujet !oh, bien sûr, il y a quelques princes en babouches chromées qui devront vendre leurs collections de Rolls, quelque oligarque ukrainien ses actions Nestlé etc. etc. ce qui, au pire, est une excellente aubaine pour nous, les petits, les sans grade etc.. Youpeee !

Les commentaires sont fermés.