L’euro dépasse 1.25 contre CHF et la BNS possède toujours plein d’euros

L’histoire de la grenouille qui voulait se faire plus grosse que le bœuf est en train de se dérouler sous nos yeux.

Jusqu’à quand la BNS arrivera-t-elle a garder ses euros sans exploser ?

En tous les cas, pour l’instant, force est de constater que la BNS a de la chance (ou de la classe ?) avec l’évolution du cours de change du CHF.

Elle est en train d’affaiblir sa monnaie (sauf contre YEN car les japonais sont super plus forts à ce jeux là !).

Le Bilan de la BNS est à hurler en rapport au PIB, mais cela je vous l’avais déjà mentionné

BKzBVj4CUAAvtZY

 

rapidement un lien pour un site que recense les banques suisses et leurs ratios: www.swissbankequity.ch

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

16 réflexions au sujet de « L’euro dépasse 1.25 contre CHF et la BNS possède toujours plein d’euros »

  • 22 mai 2013 à 10 h 21 min
    Permalink

    Etre dans le « secret des dieux » aide à avoir de la « classe » Monsieur Crottaz…pourvu que cela continue et qu’il n’y ait pas de perte à terme…quelle grande « classe » !

  • 22 mai 2013 à 10 h 52 min
    Permalink

    bien je pense que c est clair… (nous autres en Suisse) SOMMES aussi dans UE… malheureusement 🙁 car bien sure on veut soutenir nos partenaire commerciaux… entre autres.. grrr en affaires y pas d amis ! et eux nous ferons pas non plus de cadeaux ! grrrr

  • 22 mai 2013 à 11 h 14 min
    Permalink

    Si y ce débarrasse de leurs euros le cours redescend à 1.2ch automatiquement,me semble-t-il.

  • 22 mai 2013 à 11 h 42 min
    Permalink

    probablement que vendre 200 milliards d’euros peut peser sur le cours !

  • 22 mai 2013 à 13 h 32 min
    Permalink

    Bonjour
    est ce que cela veut dire que les Suisses vont le jeu des allemands en maintenant un euro fort ?

  • 22 mai 2013 à 13 h 43 min
    Permalink

    Je sais que ça va pas faire plaisir à certaines personnes mais je voulais félicité M.Weber pour son travail fantastique.Bravo et merci de défendre ces causes dur mais juste.

  • 22 mai 2013 à 13 h 51 min
    Permalink

    Ce franc suisse qui baisse,c’est le constat des investisseurs que la Suisse commence à filer du mauvais coton(accord Facta,accord secret bancaire avec U.E,BNS surchargé d’obligations pourries,privilège fiscaux aux entreprises en discussion avec U.E….etc).

  • 22 mai 2013 à 14 h 57 min
    Permalink

    Mardi 21 mai 2013 :

    Chypre : la chute du PIB en 2013 pourrait être à deux chiffres.

    Le ministre chypriote des Finances, Haris Georgiades, a reconnu mardi que la chute du PIB de l’île méditerranéenne pourrait être à deux chiffres cette année en raison des mesures d’austérité adoptées dans le cadre du plan de sauvetage européen.

    «Oui, elle pourrait être à deux chiffres», a-t-il déclaré à un groupe de journalistes de Lituanie.

    Mercredi 22 mai 2013 :

    La banque centrale chypriote signale des risques « substantiels ».

    « L’économie chypriote continue à courir des risques substantiels, et la récession annoncée pour le pays pourrait être plus grave que prévu », a estimé mercredi Panicos Demetriades, gouverneur de la banque centrale.

    Selon lui, Chypre, qui a obtenu en mars un plan d’aide de dix milliards d’euros de l’Union européenne (UE) et du Fonds monétaire international (FMI), fait face à des risques « inhabituellement élevés » au niveau macroéconomique et sur son secteur bancaire.

    « La récession pourrait être plus grave que prévu avec un impact négatif sur les finances publiques, y compris la dette souveraine », a estimé Panicos Demetriades dans un discours préparé pour une conférence à Nicosie et qui a été lu par un responsable de la banque centrale qui le représentait.

    http://bourse.lesechos.fr/forex/infos-et-analyses/la-banque-centrale-chypriote-signale-des-risques-substantiels-881893.php

  • 22 mai 2013 à 15 h 16 min
    Permalink

    @ merio
    on peut être d’accord ou pas avec Weber. Par contre la position du TF est incompréhensible, moi j’ai voté pour un texte qui disait « entrée en vigueur au 1er janvier 2013″…

  • 23 mai 2013 à 15 h 51 min
    Permalink

    Pôvre Suisse …

  • 24 mai 2013 à 21 h 00 min
    Permalink

    si la BNS est intelligente (et elle l’est) elle ne doit pas céder ses euros n’importe comment le raisonnement d’Hildebrand etait simple accumuler les euros issus de la spéculation afin de les redonner (plus cher évidemment) quand la spéculation prendra le chemin retour quitte a l’aider un peu comme par exemple en continuant avec les taux d’intérêt négatifs.
    Le génie de la théorie tien dans le fait que normalement un tel scénario devrait faire exploser l’inflation Mais Hildebrand avait compris que si on augmente sa masse M3 en raison de spéculation il n’y a qu’une infime partie qui passera dans la consommation
    Maintenant la BNS a toutes les armes en main (statistiques et varaiations saisonnière) pour savoir + ou – la structure des échanges sur CHF et ainsi pouvoir canaliser son magot a bon escient en revandant ses euros 5 cts plus cher seulemnt quand il y a des volumes inhabituels
    avec les déclaration de JOrdan et la hausse de 4 cts sur € et $ on vient de gagner 14 miliards sur ses 350 miards d’actifs en monnaies étrangères
    de toute façon el pari était gagnant car si le scénario avait été plus noir pour l’euro le CHF en aurait été déprécié de par ses réserves dans cette monnaie
    au final la BNS va faire le killing sur le dos des spéculateurs

    sans ce scénario on aurait vu un euro a 80 cts pour ensuite le voir exploser quand ces 200 miards seraient ressortis sans parler des conséquences sur l’économie

  • 27 mai 2013 à 18 h 06 min
    Permalink

    @xoxo

    Un gain de 14 milliards non réalisé est-il vraiment un gain?

  • 28 mai 2013 à 15 h 21 min
    Permalink

    @Lucas
    non pas au sens stricte, mais d’un autre côté ce n’est en tout cas pas une perte et rien n’indique que cela change .. surtout que la BNS joue un jeu ou elle fixe elle-même les règles (intérêt négatif).
    Ce qui est certain c’est que si la BNS avait laisser faire le marché cela aurait occasionné des pertes pour l’économie.

    Tous les arguments développé ici donne en fait raison a Hildebrant¨
    Bien sûr qu’avoir une telle réserve de devise semble friser la démence d’un autre côté la démonstration du blogger prouve bien que l’économie suisse seule n’était pas en mesure d’éponger naturellement ces 200miards de spéculation (40% du PIB annuel) et donc en définitive cela donne raison à la BNS qui a créé une sorte de « bassin de rétention » pour stocker ces 200 miards en attendant de les voir ressortir .D’autant que comme je le disais précédemment les mieux placé pour apercevoir les mouvements spéculatifs sont bel et bien la BNS

  • 28 mai 2013 à 15 h 23 min
    Permalink

    @xoxo

    merci de votre intervention et avis

    en ce qui me concerne, je pense que c’est totalement débile et dangereux, l’avenir nous le dira. J’espère avoir grandement tort !

Les commentaires sont fermés.