Les bilans des banques centrales en % du PIB

On m’a conseillé de lire l’article de MISH : http://globaleconomicanalysis.blogspot.com/2012/01/chart-of-day-central-bank-balance-sheet.html dans lequel on trouve un graphique intéressant.

On remarque que le bilan de la Banque Centrale Européenne rejoint bientôt celui de la Banque du Japon en terme de taille par rapport au PIB.

Il m’a tout de suite sauté aux yeux que le bilan d’une grand banque centrale (qui veut se faire plus grosse que le boeuf en achetant une quantité astronomique d’euros) manquait à l’appel.

Sans plus attendre voilà le graphique du bilan de la Banque Nationale Suisse en pourcent du produit intérieur brut (nominal)

Source: BNS: http://www.snb.ch/fr/iabout/stat/statpub/statmon/stats/statmon

Comme je l’ai écrit: La BNS devra rendre des comptes et tous mes billets concernant la BNS:

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

21 réflexions au sujet de « Les bilans des banques centrales en % du PIB »

  • 27 janvier 2012 à 13 h 44 min
    Permalink

    L’affaire Hildebrand me fait penser à l’affaire DSK. On éjecte le drecteur du FMI, on éjecte le directeur de la BNS. A qui profite le crime? Qu’on ne me réponde pas, Blocher!! 🙂

    Amusant de voir qu’il y a similitude entre les deux personnages: Les épouses sont américaines fiscalement.

    Un PIB c’est bien la valeur totale de la production de richesses (valeur des biens et services créés – valeur des biens et services détruits ou transformés durant le processus de production) dans un pays donné au cours d’une année donnée par les agents économiques résidant à l’intérieur du territoire national. C’est aussi la mesure du revenu provenant de la production dans un pays donné.

    Et le Produit Intérieur Brut par habitant est-il un vrai indicateur de richesse ou de « niveau de vie »?! N’est pas plutôt un niveau de dette?! Dans ce cas les USA ne sont-ils pas en première place?! Et que dire de la véracité de la courbe de la FED?! 😉

  • 27 janvier 2012 à 14 h 17 min
    Permalink

    Désolé mon ignorance mais je ne comprend pas l’intérêt de ces graphes…

    Quel est le problème si le bilan de la BNS dépasse le PIB national ?

  • 27 janvier 2012 à 14 h 18 min
    Permalink

    C’est grave ce pourcentage pour la Suisse,M.Crottaz?

  • 27 janvier 2012 à 14 h 52 min
    Permalink

    la traduction (approximative par google) de l’article de MISH devrait vous faire rendre compte de la situation

    http://translate.google.ch/translate?hl=fr&sl=en&u=http://globaleconomicanalysis.blogspot.com/2012/01/chart-of-day-central-bank-balance-sheet.html&ei=yasiT5n1A4b64QT51p3DCA&sa=X&oi=translate&ct=result&resnum=1&ved=0CDMQ7gEwAA&prev=/search%3Fq%3Dmish%2Bcentral%2Bbanks%2Bbalance%2Bsheet%26hl%3Dfr%26biw%3D1920%26bih%3D1093%26prmd%3Dimvns

  • 27 janvier 2012 à 15 h 27 min
    Permalink

    « L’opinion la plus partagée c’est que les Etats-Unis ont une croissance de 2 à 3%. C’est une perspective réaliste, aussi longtemps que nous verrons davantage de progrès en Europe et aussi longtemps que nous ne verrons pas plus de risques en provenance d’Iran », a indiqué M. Geithner devant le 42e Forum économique mondial (WEF) à Davos.

    Cela devrait aussi donner une explication. Question que vient faire l’Iran dans la situation économique européenne?! A moins que les Etats-Unis cachent leur implication financière dans les problèmes de l’UE et qu’au moment où l’armée de terre de l’USAF dégraisse à tour de bras…. une destabilisation du Moyen-Orient perturbe les prix des poduits de raffinage des hydrocarbures et implique une absence totale de l’armée américaine pour contrôler tout cela. Pas bon, pas bon du tout pour les Etats-Unis! 🙂

  • 27 janvier 2012 à 15 h 30 min
    Permalink

    Oui Olivier traduction bien approximative faite par Bing!! On comprend encore moins en traduction qu’en anglais!!:)

  • 27 janvier 2012 à 15 h 45 min
    Permalink

    JohnnyBoy, j’essaie de vous faire comprendre et Olivier corrigez-moi si je dis des bêtises!

    Ces courbes représentent le solde des paiements courants d’un pays, rapporté annuellement à son produit intérieur brut(PIB).

    Le solde des paiements courants est défini, d’une façon générale, comme le relevé des transactions économiques internationales d’une économie. Il est composé du bilan des exportations et importations de biens et services, du revenu net et des transferts courants nets.

    Le solde peut être positif(excédent) ou négatif(déficit). Il est considéré comme un indicateur clé de la force ou de la faiblesse externe d’un pays.

    Le ratio d’un éventuel déficit sur le produit intérieur brut (PIB) mesure l’importance du déficit. Le solde des paiements courants peut fluctuer considérablement d’une année à l’autre et il convient mieux de l’apprécier sur une période de 3 ou 5 ans.

    Si la courbe de la BCE rejoint celle de la BCJ, celle de la BoE(BCGB) est comparable à celle de la FED… et cela dans un délai de six mois, la même progression approximative(puisque les chiffres ne sont pas indiqués)de 7-10%. C’est ce qui me fait douter de la véracité de ces courbes présentées par Bloomberg Saxo Bank…

    Pour la Suisse on monte bien plus haut. C’est là qu’est l’os! 🙁

  • 27 janvier 2012 à 16 h 32 min
    Permalink

    ARRRRGHLL ! Qu’est-ce-que-c’est-que-cette-BNS ? Hein ? La banque des naturistes sociaux ? La banque de nouilles suisses ? Hein ? La banque pour la neutralisation du sérieux en affaires ? La course à la hausse débute au moment où Hildebrank est arrivé au 2ème bureau de la BNS, son Vice-Président, son entrée au fumeux Conseil de stabilité financière. Heureusement qu’il y est allé : on voit le résultat ! Evidemment, il a fait toutes ses études à l’étranger à part un passage à la pompeuse et creuse académie HEI de Genf. Et Amora qui ne sait pas ce que l’Iran vient faire là ! qu’elle se poste devant une colonne d’essence, le spectacle va commencer…. Et dire que Wegelin allait organiser une conférence sur le « Franc fort » : c’est peut-être pour ça qu’elle a été liquidée ! En critiquant Blocher, le complot orchestré contre lui par le PS et les écolos veut faire diversion sur leur profonde responsabilité dans la dérive de la Suisse en matière de prélèvement et couverture sociaux. Au point où l’on en est, il ne reste plus qu’à libéraliser les pétards et en fournir gratis à la BNS, comme ça le Conseil de la BNS pourra bientôt décider de racheter le FMI et le FED et, pourqoui pas, acheter des roubles en couveture.

  • 27 janvier 2012 à 18 h 32 min
    Permalink

    Mermoud Jean-René: « Et Amora qui ne sait pas ce que l’Iran vient faire là ! » Vous pouvez m’éclairer en donnant vos arguments?! Pour le reste je n’ai pas bien compris le ARRRRGHLL ! 🙂

  • 27 janvier 2012 à 20 h 21 min
    Permalink

    Vendredi 27 janvier 2012 :

    Les taux des obligations du Portugal battent leurs records historiques.

    Portugal : taux des obligations à 2 ans : 17,177 %.
    Portugal : taux des obligations à 3 ans : 21,111 %.
    Portugal : taux des obligations à 5 ans : 19,822 %.
    Portugal : taux des obligations à 10 ans : 15,220 %.

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPT10YR:IND

    L’agence de notation Fitch abaisse la note de la dette souveraine de cinq pays de la zone euro, dont l’Italie et l’Espagne.

    L’Italie est ainsi rétrogradée de « A+ » à « A- » avec une perspective « négative ».

    L’Espagne passe de « AA- » à « A », avec une perspective « négative ».

    La Belgique est abaissée de « AA+ » à « AA », perspective « négative ».

    Chypre passe à « BBB » à « BBB-« , la perspective étant aussi « négative ».

    La Slovénie est rétrogradée de « AA- » à « A », avec une perspective « négative ».

    L’Irlande est confirmée à « BBB+ » avec une perspective « négative ».

  • 27 janvier 2012 à 20 h 32 min
    Permalink

    @Olivier

    Ouaib le communiqué http://www.wegelin.ch/index_fr.html remplace complètement le site internet de Wegelin. Il n’y a plus d’accès aux documents, aux comptes, aux contacts, etc. Désormais, Wegelin n’existe plus. Les associés vont s’en prendre plein les dents pour quelques clopinettes « peut-être » passées au noir (et quelle banque ne l’a pas fait !) Mon compte se retrouve contrôlé par la Raiffeisen, sans mon accord et sans information préalable… tout ceci à cause de la pression des américains. Pour moi, c’est une (autre) attaque directe au système bancaire suisse. C’est la guerre économique qui est en train d’être gagnée par les étatsuniens ! Bien sûr les associés de Wegelin sont aussi courageux que riches, mais le nom de Wegelin va disparaitre et les commentaires d’investissement de Konrad Hummler avec. Snif.

  • 28 janvier 2012 à 11 h 50 min
    Permalink

    Vous avez de gros problèmes avec vos banques et votre banque centrale ?
    Il y a un endroit merveilleux pour arranger tout çà : la zone euro !

    Bon, il y a un prix à payer.Un peu cher…votre indépendance !

    Prenez tout votre temps, réfléchissez bien .
    Vous êtes les bien venus.

    PS : à 70%, votre directeur est plus fort que notre Trichet.Quel balaize !

  • 28 janvier 2012 à 12 h 29 min
    Permalink

    pat-mail, ne criez pas victoire car ces courbes sont plutôt bizarres!

    Et je comprends le désarroi de JohnnyBoy (j’y ai pensé toute la nuit!!). Dans mon commentaire 8 il y a quelque chose qui cloche: le ratio doit être négatif pour montrer un déficit. Or sur les graphiques le « sheet » (bilan) en ordonnée se révèle POSITIF. Or rien dans l’article ni sur les courbes n’indique comment ces bilans ont été calculés. Me suis toujours méfié des courbes présentées sans explications car souvent ce sont des informations à but de manipulation d’opinion.

    Rien n’indique ce qui est mis dans les passifs et les actifs de ces bilans dans le temps. Une chose est sûre, les normes IAS/IFRS ne sont pas les normes des Etats-Unis… Lesdites normes IAS/IFRS sont des normes négociées au niveau international vers lesquelles les pays européens doivent converger, mais ne convergent pas forcément.

    Or ces normes ne sont pas applicables pour l’instant aux entreprises qui ne sont pas des groupes, donc non cotées…

    Pire: la méthodologie française de calcul diverge totalement de la méthodologie allemande!!

    Et les américains calculent selon la norme « US Gaap » , méthodolgie non « italienne » (= équilibrer in fine le passif avec l’actif!), paraît-il, qui donnerait l’avantage de donner un solde disponible(solde courant) et de la valeur patrimoniale possédée par l’actionnaire(l’actif net). Je mets au conditionnel en connaissant bien les méthodes américaines pour cacher les vérités militaires, politiques et des multinationales… alors les vérités comptables…

    Quid de la véracité de toutes ces courbes?

    Comment se fait-il que personne ne parle de ces courbes alors qu’Olivier nous demande justement notre avis sur ces courbes?!

  • 28 janvier 2012 à 12 h 52 min
    Permalink

    Pour la courbe de la BNS, je suis allé sur le site de la BNS et j’ai été surpris de constater dans la rubrique « Postes du bilan de la BNS à fin novembre 2011 » que dans toutes les pages le signe « – » et le signe « . » qui respectivement signifient « Donnée absolument nulle » ou « Donnée confidentielle, non disponible ou non utilisable » apparaissent avec une grande fréquence dans toutes les rubriques…

    Donc je reviens à mon commentaire 1. et la question posée à Mermoud Jean-René: Pourquoi l’Iran?! 😉

  • 28 janvier 2012 à 17 h 02 min
    Permalink

    @Amora :
    Malheureusement je ne cris pas victoire : il n’y a pas de victoire.En tout cas pas de victoire de la zone euro.
    Je suis ironique.Fo bien rigoler…
    Rire jaune même,car la BCE rejoint la BJ, soit ~le double de la BE ou la FED tant décriées pour leurs planches à billets.
    Allons nous en EU vers la japonification ?
    Peut être pas.La courbe BCE monte à pic et ne pourra pas aller bien plus haut sans casser quelque chose…

  • 28 janvier 2012 à 18 h 20 min
    Permalink

    pat-mail, ce n’est pas le double tant que ces banques centrales ne donnent pas leurs méthodes de calcul et les paramètres repris chaque année. Car pour faire une courbe, il faut des paramètres standardisés, répétitifs et fiables chaque année! Ce dont je doute fortement!

    Ce qui est intéressant aussi dans ces courbes c’est la forme identique, quelle que soit la valeur, pour la BCE, la BoE et la FED. Le Japon n’a pas la même forme et la courbe de la BNS reprend des données de 1997 contre 2002 pour les autres banques centrales, mais la BNS montre avec un an d’anticipation(2007 contre 2008) une forme équivalente d’augmentation. Et Mermoud fait une bonne remarque en mentionnant que cette augmentation colle avec l’arrivée de Hildebrand à la BNS. 😉

  • 28 janvier 2012 à 21 h 44 min
    Permalink

    OUI .Et le passage de relais de Trichet à Draghi est remarquable lui aussi…

    Mish a-t-il été sérieux en traçant ses courbes ?
    Beaucoup de « petits » secrets ornent les chiffres.A force de vouloir éviter la déflation, on aura ce que l’on mérite.
    Volker n’est pas mort.On pourra le rappeler au cas où.

  • 28 janvier 2012 à 21 h 47 min
    Permalink

    Les courbes sont de Saxo Bank, publiées par Bloomberg à en croire la légende.
    Des sources des plus sérieuses !

  • 29 janvier 2012 à 10 h 00 min
    Permalink

    Samedi 28 janvier 2012 :

    Crise de la dette : Berne a envisagé le pire.

    Le conseiller fédéral Johann Schneider-Ammann estime que la zone euro survivra à l’actuelle crise de la dette. Sinon on courrait à une «catastrophe», a déclaré samedi le ministre de l’économie au Forum économique de Davos (WEF). La Suisse a envisagé tous les scénarios.

    Le Conseil fédéral semble préparé à une désintégration de la zone euro. Le gouvernement a officiellement exigé que tous les scénarios soient envisagés, a relevé le Bernois devant quelques journalistes.

    M. Schneider-Ammann s’est entretenu lors de son séjour dans la station grisonne avec plusieurs ministres d’autres pays. L’incertitude est de mise, a-t-il observé à l’issue des échanges. Selon lui, une certaine psychologie est importante : «Nous ne devons pas parler de la situation de manière plus morose qu’elle ne l’est».

    http://www.tdg.ch/economie/Crise-de-la-dette-Berne-a-envisage-le-pire-/story/13527900

Les commentaires sont fermés.