30 réflexions au sujet de « Le député Laurent LOUIS invite les Belges à retirer leur argent des banques ! »

  • 30 mars 2013 à 7 h 20 min
    Permalink

    Quelques pièces dorées sont très utiles dans cette pagaille ! Superbe intervention !

  • 30 mars 2013 à 7 h 58 min
    Permalink

    Bonjour Olivier,
    Merci pour la bonne tenue de ce blog que je suis au gré des nombreuses interventions mais je ne suis pas convaincu que Laurent Louis représente correctement la population belge au parlement. Un p’tit coup d’oeil sur Wikipedia pour s’en convaincre… http://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_Louis

  • 30 mars 2013 à 8 h 19 min
    Permalink

    Bonjour,
    Réaction pitoyable de politicards pitoyables.

  • 30 mars 2013 à 8 h 36 min
    Permalink

    @Jean @bonnet
    Oui démagogie électoraliste

    Les politiques sont des girouettes

    Les belles promesses rendent les fous joyeux

  • 30 mars 2013 à 8 h 37 min
    Permalink

    On remarque l’agonie du politique

    Hier soir à la TV française, Jacques Attali conplétement déconnecté de la réalité

  • 30 mars 2013 à 9 h 51 min
    Permalink

    Bonjour,
    Tout à fait d’accord avec Jean. Ce député belge est loin d’être recommandable pour ses idées et encore plus pour sa capacité d’analyse ! Je ne pense pas que l’histoire le retiendra (heureusement?)…

  • 30 mars 2013 à 11 h 24 min
    Permalink

    Super ce Monsieur Louis !

    Enfin la Merde ne peut plus être cachée…

    S’agissant d’Attali, derrière son visage, le vide, le vide que le vide.

  • 30 mars 2013 à 13 h 50 min
    Permalink

    Ce n’est pas Laurent Louis qu’il faut critiquer, mais la classe politique belge corrompue et complice de crimes.

  • 30 mars 2013 à 14 h 29 min
    Permalink

    Je que j’aimerais, c’est que tous ces politiques de Belgique, de France et de Navarre, s’engagent pour le cas « peu probable où ils auraient menti », à aller d’eux mêmes en prison sans jugement et soient inéligibles à vie de toute activité de représentation.
    Voilà un engagement qui les mettrait peut-être dans l’embarras.
    On voit dans cette vidéo un homme arrogant au nœud pap qui fait parti d’un autre monde.

  • 30 mars 2013 à 14 h 34 min
    Permalink

    Olivier,
    C’est parce que j’apprécie beaucoup votre site que je déplore l’évocation de ce député !
    Pour ma part, je ne lui accorde aucun crédit !

  • 30 mars 2013 à 17 h 44 min
    Permalink

    finalement,
    il n’yn a qu’en suisse ou l’on peut placer son argent.
    en plus avec internet, les banques suisse commencent la gestion en ligne.
    Vivement l’ouverture de compte suisse en ligne.

  • 30 mars 2013 à 19 h 33 min
    Permalink

    On peut aimer ou détester le député Laurent Louis, mais il n’est pas le seul à avoir les yeux ouverts.

    Le 15 février 2013, au Parlement portugais, le premier Ministre Coehlo fut interrompu lors du débat bimensuelle avec les députés par le groupe d’action « Que se Lixe a Troika » qui s’est mis à chanter « Grândola Vila Morena » pour la mobilisation/manifestation du 2 Mars 2013. Cette chanson composée par Zeca Afonso(dcd) servit de signal pour commencer la révolution des oeillets de 1974 qui renversa le régime d’Antonio de Oliveira Salazar. Actuellement elle est non seulement associée à la Révolution des œillets et à la restauration de la démocratie au Portugal, mais également pour lutter contre la Troïka et la dictature des banques et de Berlin: http://www.youtube.com/watch?v=P-qWiHuZ6eg

    Je mets les paroles en galaïco-portugais et en français pour l’Histoire:
    Grândola, vila morena = Grândola, ville marron ou brune (mais là marron va très bien…)
    Terra da fraternidade = Terre de fraternité
    O povo é quem mais ordena = Seul le peuple ordonne
    Dentro de ti, ó cidade = En ton sein, ô cité
    Dentro de ti, ó cidade = En ton sein, ô cité
    O povo é quem mais ordena = Seul le peuple ordonne
    Terra da fraternidade = Terre de fraternité
    Grândola, vila morena = Grândola, ville marron
    Em cada esquina um amigo = À chaque coin un ami
    Em cada rosto igualdade = Sur chaque visage, l’égalité
    Grândola, vila morena = Grândola, ville marron
    Terra da fraternidade = Terre de fraternité
    Terra da fraternidade = Terre de fraternité
    Grândola, vila morena = Grândola, ville marron
    Em cada rosto igualdade = Sur chaque visage, l’égalité
    O povo é quem mais ordena = Seul le peuple ordonne
    À sombra duma azinheira = À l’ombre d’un chêne vert
    Que já não sabia a idade = Dont je ne connaissais plus l’âge
    Jurei ter por companheira = J’ai juré d’avoir pour compagne
    Grândola a tua vontade = Grândola, ta volonté
    Grândola a tua vontade = Grândola, ta volonté
    Jurei ter por companheira = j’ai juré d’avoir pour compagne
    À sombra duma azinheira = A l’ombre d’un chêne vert
    Que já não sabia a idade = Dont je ne connaissais plus l’âge

    Ce qui fait la vraie force d’une Europe unie, c’est sa diversité culturelle et non la globalisation des marchés qui ne sert que l’acculturation et quelques cupides gansters.

  • 30 mars 2013 à 20 h 56 min
    Permalink

    *se dit qu elle va cloturer son compte a l ubs*

  • 30 mars 2013 à 21 h 56 min
    Permalink

    muse, il y a longtemps que je n’ai plus un seul compte bancaire, ni carte de crédit. Je ne paie qu’en « cash » … avec jeu de mot! 😉

  • 30 mars 2013 à 22 h 27 min
    Permalink

    Bonjour, maitre Amora, toujours un plaisir de vous lire ! En cash ? A votre age est- ce bien raisonnable. 🙂 hum hum…

  • 30 mars 2013 à 22 h 39 min
    Permalink

    A un certain âge, muse, souffrir de la prostate permet de doser la monnaie: peu mais souvent!! 😀

  • 31 mars 2013 à 1 h 06 min
    Permalink

    Finalement ça vous irait très bien d’être chypriote à Fr. 300.– par jour 😉

  • 31 mars 2013 à 10 h 49 min
    Permalink

    Mdr! Sauf que je serais ma propre banque!! C’est vicieux et sado/maso l’autoflagellation!! 😉

  • 31 mars 2013 à 19 h 48 min
    Permalink

    L’erreur de l’UE fut d’accepter Chypre en 2008 alors qu’on savait déjà qu’il s’agissait d’un paradis fiscal.Les technocrates de Bruxelle, lassés de passer pour des abrutis, des ncapables et des connards (le mot est dit) punissent aveuglément les chypriotes qui jouèrent pendant trop longtemps le passager clandestin en espérant sur la solidarité européenne.10 % d’impôt société, retraite à 55 ans pour les fonctionnaires chypriotes, 9% de rendement servi en euro,200% du PIB investi en obligation grecque, pas de fiscalité…..La punition est injuste mais néanmoins salutaire pour l’avenir car elle fixe un cap à ne pas franchir.Injuste car le pauvre chypriote qui vient de vendre un bien se fait spolier mais celui qui a gagné 9% pendant 5 ans sans fiscalité et qui perd aujourd’hui 60% de sa mise au dessus de 100000 euro aura joué et perdu comme au casino.Cette solution ne peut pas toutefois être adaptable aux autres grandes nations , même si ces dernières ont des dettes colossales car elle plongerait le monde dans le chaos aussi surement qu’une guerre.Une dévaluation serait nettement moins préjudiciable que la faillite de centaines d’entreprises par des erreurs commises par d’autres.L’UE ne s’en remettrait pas et la guerre éclaterait de nouveau dans la décennie suivante.Combien couteraient aux pays européens de se réarmer pour se méfier de son voisin ?POur l’instant, personne ne considère que le dollar ne vaut rien alors que la planche à billet tourne à fond pour des résultats limités.L’UE fait à peu prêt la même chose mais au moins, c’est pour se construire plus vite et mieux que dans le passé.Une technocratie qui s’apparente à une dictature?????? et alos, avez vous bien regardé les incapables qui gouvernent nos pays respectifs ? La France s’en remet toujours à Napoléon ou à De Gaulle pour intervenir car au final la nation n’a jamais connu de chef d’état.Au risque de vous surprendre,j’aurai même tendance de donner sa chance à notre pingouin national car non seulement, issu de la cour des comptes il connaît les hérésies de notre fiscalité (au contraire de Sarko qui était avocat comme Mitteu) mais en plus , élu de justesse par un électorat dont le noyau dur est composé de fonctionnaires et surtout des Dom Tom qui voteront toujours à gauche, il pourra se permettre de réformer dans son camp en espérant ainsi glaner plus de voix à droite qu’il en perdra à gauche.Les réformes et nos écueils sont connues depuis des décennies et pourtant, l’aboyeur précédent a beaucoup gesticulé mais n’a pas fait grand chose sur le plan mathématique pour améliorer la situation.Pire, en refusant de baisser les privilèges de la fonction publique au sens large et en alignant le capital sur le travail, il condamne la france à s’enfoncer encore plus dans la médiocrité.En conclusion, il est un peu tôt pour sortir son argent des banques françaises mis il vaut mieux toutefois commencer à s’y préparer en cas d’absence de réforme structurelle concrète.Surveillons surtout les postes suivants: régimes spéciaux (montant des pensions et départ à 54 55 ans pour la SNCF et RATP), cout des Dom Tom,impôt des sociétés déjà à 33.3%.

  • 1 avril 2013 à 9 h 21 min
    Permalink

    Bonjour Olivier ,
    juridiquement , quelle est la securité d un compte titre ?? quel est le risque de spoliation des titres ??
    Merci de votre reponse

  • 1 avril 2013 à 14 h 07 min
    Permalink

    Un âne averti en vaut deux.

  • 2 avril 2013 à 6 h 37 min
    Permalink

    @emmanuel: En Suisse (ailleurs, c’est différent!!), les titre appartiennent au déposant et ne peuvent pas être utilisé par une banque en cas de soucis financiers (ils n’apparaissent pas dans le bilan des banques…)

  • 2 avril 2013 à 17 h 41 min
    Permalink

    et oui mais je suis en france ach !! cela dit , ce matin j ai appelé le service ad’hoc de la banque de france qui, offusqué que je puisse envisager un probleme quelconque m a renvoyé à mes spéculations…. je vais tenter l ‘ AMF

  • 5 avril 2013 à 20 h 58 min
    Permalink

    Bonjour a tous,

    Personnellement,je crois dur comme fer que tout ce qui n’est pas en votre possession physique ne vous appartient pas vraiment. Les titres sur des dépots ne sont meme plus du papier….

Les commentaires sont fermés.