La Suisse (encore) une démocratie

Le droit d’initiative populaire (ou de référendum) est inscrit et permet au peuple de se prononcer sur des sujets

A ce jour, il manque 2’000 signatures pour une initiative en cours « Sauvez l’or de la Suisse »

On n’en parle qu’en Suisse Allemande (étonnant !)

Je me propose d’en faire échos et que les personnes qui trouvent important que le peuple se prononce, impriment et signent immédiatement ce document. Le délai est très court, 20 mars. (Attention, un feuille par commune)

Voici l’article en allemand qui y fait référence: http://www.20min.ch/finance/news/story/Scheitert-die-SVP-Goldinitiative-doch-noch–16854794 et une traduction approximative mais compréhensible en français: Initiative gold

et un article en anglais sur le sujet: http://seekingalpha.com/instablog/839735-katchum/1617511-the-swiss-gold-initiative-is-almost-reality

145950403

Si vous êtes suisse, que vous voulez que l’or de la Suisse revienne en Suisse et forcer nos autorités à conserver 20% des réserves en or, alors signez l’initiative. (à envoyez par la courrier postal coût 1.- chf) 

Actuellement il manque 2’000 signatures pour être sûr que le peuple sera consulté

le site : http://www.initiative-or.ch/index.html

et le document à signer :

gold 1

 

gold2

Je tiens à préciser pour ceux qui voudraient le croire, ce message n’est pas à but politique, c’est pour défendre notre or et nos acquis. Le peupl décidera.

Nous avons déjà bradé 1’000 tonnes à des prix bcp plus bas. Ne laissons pas nos dirigeants vendre le reste.

Et pour ceux que cela n’intéresse pas, désolé de vous avoir dérangé.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

12 réflexions au sujet de « La Suisse (encore) une démocratie »

  • 15 mars 2013 à 11 h 04 min
    Permalink

    Bravo. Enfin une initiative qui sert à quelque chose.

  • 15 mars 2013 à 11 h 12 min
    Permalink

    J’ai signé depuis un moment y compris ma famille. Le message n’est pas à but politique, peut-être, mais c’est un geste politique, de la vraie politique au sens où les grecs anciens la concevaient comme nos ancêtres. Effectivement il n’a rien à voir avec de la « politique politicienne » qui a envahi toutes les institutions démocratiques du monde occidental.

  • 15 mars 2013 à 11 h 58 min
    Permalink

    Bravo pour votre engagement. Toutefois, comment maintenir des 20 % de réserve en or alors que la BNS imprime à plein régime ?

  • 15 mars 2013 à 13 h 57 min
    Permalink

    @Salix
    2 solutions: diminuer ces achats de devises qui sont un risque ou achetez de l’or (ce qu’aucun Etat ne veut faire de peur de décrédibiliser la monnaie fiduciaire)

    autre solution: imprimer de l’or (heureusement impossible)

  • 15 mars 2013 à 15 h 10 min
    Permalink

    Olivier, c’est possible « d’imprimer de l’or » ou plutôt d’en fabriquer. Même si cette quête a été mythique des siècles durant. Il y a un procédé qui permet de fabriquer de l’or pur en utilisant des bactéries. Les metallidurans Cupriavidusles ont la particularité de pouvoir proliférer même sur des concentrations massives de chlorure d’or, liquide chimique naturel, mais on ne peut plus toxique. Résultat, elles transforment cet or liquide en or solide de 24 carats. Ce procédé prend environ une semaine aux super bactéries pour transformer les toxines et produire des paillettes d’or pur solide. Le procédé est actuellement beaucoup trop coûteux pour être reproduit à grande échelle. Il y a d’autres types de bactéries qui le font également et de façon plus élégante encore et plus prometteuse.

    Autre méthode c’est la synthèse à partir du platine mais le platine coûte plus cher que l’or! Pour un étudiant de physique nucléaire disposant d’un accélérateur de particules, le moyen le plus simple de synthétiser de l’Or est de bombarder du Platine avec des protons. Le noyau d’Or est produit dans un état excité, et se désexcite en émettant un photon gamma d’énergie 409 keV.

    Donc il faut prendre le mercure si toxique! On procède à un bombardement par neutrons permettant de créer un isotope du Platine, lequel décroît naturellement par radioactivité béta− en or(197-79Au). Voilà une vidéo: http://www.youtube.com/watch?v=J6rHFM03OVk

  • 16 mars 2013 à 9 h 28 min
    Permalink

    Je ne comprend pas pourquoi l’être humain s’entête à vouloir le plus d’or possible à tout prix…

    La richesse de notre pays, c’est sa capacité à créer de la valeur ajoutée, c’est sa production industrielle et ses services.

    De l’or dans des coffres, ça ne rapport rien, c’est un capital qui devrait être utilisé à des fins productives/innovantes. Accumulé de l’or, c’est nocif pour l’économie réelle d’un pays.

    Le mercantilisme n’est pas une bonne chose !!! …et pourtant on a tellement tendance à y sombrer… c’est triste !!

    Si votre but, c’est la couverture de la monnaie CHF à hauteur de 20% afin de limiter la création monétaire, une initiative visant à introduire dans la constitution une augmentation de la masse monétaire fixée (indexé sur la moyenne historique de l’augmentation de production annuelle par exemple) serait bien plus puissante à mon avis.

  • 16 mars 2013 à 9 h 46 min
    Permalink

    L’or est une quantité finie.
    Je ne comprends pas votre raisonnement. L initiative a pour but de juguler les dérives de la BNS et de ses dirigeants. Seriez vous aussi un dépensier?
    Qui va payer à la fin toute cette création monétaire?
    Le peuple
    C’est donc au peuple qu’il revient de décider me semble-t-il

  • 16 mars 2013 à 11 h 29 min
    Permalink

    Je dis juste que cette fixation sur l’or n’a pas de sens à mon avis. Consommer des capitaux pour l’achat massif d’or, c’est retirer de l’économie réelle de quoi se développer. Accumuler l’or avec comme sentiment que l’on est devenu plus riche est absurde et digne d’un raisonnement mercantiliste. On doit augmenter nos moyens de créer de la valeur ajoutée, c’est tout.

    Pour juguler les activités de la BNS, je pense que la solution préconisé par Friedman est bien meilleure: inscrire dans la constitution une augmentation de la masse monétaire indexé sur l’augmentation de production à long terme (entre 2-4%) annuelle du pays. C’est une mesure bien plus puissante pour limiter les actions de la BNS.

    Pour ce qui est de mon penchant dépensier, non du tout, je suis un fervent supporter de l’équilibre dépense/recette. Libéral dans l’âme, je souhaite juste voir moins d’état et plus de responsabilité histoire que chacun puisse jouir de ses propres libertés. Mais pour ça, il faut trouver des règles simples et efficaces afin que l’état soit en mesure de les appliquer sans équivoque.

  • 16 mars 2013 à 14 h 19 min
    Permalink

    Samedi 16 mars 2013 :

    Bank-run à Chypre.

    Samedi matin, à Chypre, des dizaines de Chypriotes et d’étrangers, très nombreux sur l’île, étaient visibles devant les banques pour retirer de l’argent des distributeurs automatiques.

    Les ministres des Finances de la zone euro se sont mis d’accord dans la nuit de vendredi à samedi sur un plan d’aide de 10 milliards d’euros pour Chypre.

    Les banques devront y participer via une ponction de 9,9% sur les dépôts, a annoncé un responsable de la zone euro.

    « C’est fait », a indiqué ce responsable européen, qui a précisé que les dépôts inférieurs à 100 000 euros ne seraient ponctionnés qu’à 6,75% et que les intérêts des dépôts seraient aussi taxés.

    Lisez cet article :

    Chypre/aide : colère des épargnants.

    Ces prélèvements sur les dépôts des épargnants, censés rapporter 5,8 milliards d’euros, seront appliqués à toutes les personnes résidant sur l’île méditerranéenne, des employés chypriotes aux oligarchies russe.

    Des tweets de gens en colère se multipliaient samedi sur la Toile même si l’accord n’était pas à la Une de la presse, en raison de sa conclusion tard dans la nuit à Bruxelles.

    Juste après l’annonce de l’accord, des dizaines de Chypriotes et d’étrangers, très nombreux sur l’île, étaient visibles devant les banques pour retirer de l’argent des distributeurs automatiques.

    http://www.lefigaro.fr/flash-eco/2013/03/16/97002-20130316FILWWW00324-chypreaide-colere-des-epargnants.php

  • 18 mars 2013 à 7 h 17 min
    Permalink

    oulala amora est en train de divulguer des secrets sur des bacteries;je crois que des banquiers vont faire la mise;en plus le blog d’olivier va exploser 🙂

  • 20 mars 2013 à 15 h 33 min
    Permalink

    L’UDC a déposé mercredi son initiative populaire «Sauvez l’or de la Suisse», munie de 105’279 signatures. Les paraphes doivent désormais être contrôlés par la Chancellerie fédérale. Un bel exemple de démocratie rapide pour nos amis français… 😉

Les commentaires sont fermés.