La parité USD / CHF depuis 1850

Quand j’écris que le CHF est la plus belle monnaie, je ne veux pas dire que la monnaie papier c’est la solution extraodinaire.

J’avance que le CHF est la moins mauvaise des monnaies papiers (pour l’instant et on ne sait pas ce que la BNS nous a concocté

Je vous avais produit des graphiques sur l’évolution du CHF contre FF et GBP sur des longues périodes.

200 ans de Francs Français contre le Franc Suisse

200 ans de livre sterling contre franc suisse

Voici l’évolution du billet vert (merci à mon ami H.) depuis 1850 contre le CHF.

USD-CHF depuis 1985

Etalon-or: https://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89talon-or

New Deal: https://fr.wikipedia.org/wiki/New_Deal

Accord du Plaza: https://fr.wikipedia.org/wiki/Accords_du_Plaza

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

6 réflexions au sujet de « La parité USD / CHF depuis 1850 »

  • 11 février 2016 à 19 h 31 min
    Permalink

    Et la Chine se marre. Comme la Russie. Pas d’endettement extérieur, stock d’or. Récession chinoise provoquée par la Chine au moment où les bourses sont en fin du cycle de 8 ans (Schumpeter) pour mieux les faire tomber et… racheter à bon compte. Syngenta en life, mais beaucoup de société cotées par le biais de sociétés offshores. Brabeck l’a dit : je démissionne car je ne peux pas travailler pour des actionnaires qu’il m’est impossible de connaître. Pour les sociétés non cotées, scénario complémentaire : les patrons et actionnaires dominants menés au bord du burn-out par la politique sociale de l’occident qui pèse massivement sur leurs coûts et donc sur la capacité concurrentiel sont tentés, s’ils s’y rajoute une récession de la demande, précisément provoquée par la Chine, de se débarrasser de leurs investissements… Investissement que chinois et russes peuvent seuls racheter – à bon compte – avec des fonds propres. Ce n’est ni les institutions européennes ni les banques occidentales qui vont accourir pour les sauver, vu leur niveau d’endettement. Une mesure de protection serait de fermer les bourses, mais trop de banques vivent là sur le dos de leurs clients. Elles ne sont pas prêtes à y donner leur accord. Donc, comme le dit si bien la secrétaire US au trésor : exit le dollar. Les bonds, que cherchent désespérément à vendre la Chine, la Russie et le Japon, ne seront pas honorés et le dollar remplacé par un dollar nouveau dans l’échelle 1:250. Car le niveau actuel du dollar est totalement surfait et une capacité à remboursé fondée sur une capacité à emprunter ne vaut pas plus que la feuille sèche du platane du jardin anglais.

  • 11 février 2016 à 19 h 35 min
    Permalink

    Il ne nous reste plus qu’à accepter l’initiative « un revenu pour tous les fainéants » (sans indiquer d’où viendraient les ressources) et celle pour la « libération du canabis ». Nous pourrons ainsi aller finalement faire les poubelles et récurer les chiottes des chinois, pour le cas où, oh ! surprise, notre prospérité ne serait le don du ciel fait pour l’éternité que Dame Widmer-Strumpf croyait…

  • 15 février 2016 à 10 h 38 min
    Permalink

    Widmer Strumpf j’adore! 😀

  • 16 février 2016 à 15 h 20 min
    Permalink

    Il y a une chose que je comprends(si je ne me trompe pas?) en analysant votre graphique Olivier, c’est que depuis la guerre de Sécession(ce que j’ai toujours pensé et exprimé sur ce forum être le premier mal pour l’économie mondiale) c’est que les américains ont compris qu’ils n’avaient pas assez de fortune pour mener leur stupide guerre civile dont ils sont si fiers et qui n’a pas changé le racisme anti-noires ni les privilèges des oligarques fonciers ne voulant plus payer d’impôts à la couronne royale britannique (qui au passage pendant des siècles a volé la planète entière et qui se retrouve actuellement dans une situation plus que misérable; à en rire de bêtise)! Ils ont compris qu’en supprimant l’étalon or, ils pouvaient financer toutes leurs guerres coloniales sur le dos de leurs alliés et de leurs ennemis et économiques et pétrolières à l’excès et c’est ce qu’ils continuent de faire pour la plus grande joie des multinationales américaines… qui comme par hasard viennent s’implanter en Suisse! On se demande bien pourquoi!?! Ces voyous de la finance doivent être pendus haut et court sans aucun procès. Et c’est ce qui arrivera tant l’exaspération est à son extrême et ces crétins vivant dans un autre monde ne voient rien venir. Il suffit de voir les débats pour les primaires américaines pour comprendre le niveau intellectuel au raz des pâquerettes et de la vulgarité pour la présidentielle 2016. J’ai voté OUI pour le contrôle sur la spéculation des matières premières car trop d’intermédiaires qui ne produisent rien et ne foutent rien touchent du pognon sur le dos des gens qui bossent! Il n’y a que deux lois en économie: celle de l’offre et de la demande et celle du bluff d’une partie de Poker(= Wall Street). Tous les algorithmes dérivés des sciences de l’assécurologie actuarielle ne sont pas adaptés à la spéculation. Mais comme les banques veulent faire de l’assurance et les assurances de la banque, le gâchis est là!Les subprimes sont la conséquence directe de l’utilisation stupide des algorithmes des assurances sur l’analyse des risques sans maîtriser les paramètres inhérents au monde bancaire. L’ économie N’EST PAS UNE SCIENCE EXACTE (Nobel l’avait compris et ne voulait pas de prix en économie!) et se baser sur les mathématiques est une erreur très grave car l’émotionnel ne se calcule pas! Quoique… vu le programme du « Brain Center » pour contrôler les pensées de l’EPUL et de Genève on risque bien d’y arriver… à la catastrophe! Banquiers traders et spéculateurs, passez-vous la tête sous l’eau froide et commencez à réfléchir sainement!

  • 16 février 2016 à 15 h 22 min
    Permalink

    Pour financer leur guerre, ils ont imprimé comme des malades

Les commentaires sont fermés.