Vidéo: La fin du pétrole

98% de l’énergie utilisée pour les transports est dérivée du pétrole….

La construction d’une voiture consomme entre 27 et 54 barils de pétrole (=entre 4320 et 8640 litres)

La fabrication d’un ordinateur de bureau consomme 10 fois son poids en énergie fossile, une puce électronique 600 fois……

etc.

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

12 réflexions au sujet de « Vidéo: La fin du pétrole »

  • 17 septembre 2010 à 11 h 30 min
    Permalink

    Merci pour cette vidéo …
    Celà promet !!!

  • 17 septembre 2010 à 13 h 31 min
    Permalink

    Documentaire très intéressant, la stratégie à court terme qui consiste à pomper le pétrole massivement sans réflexion sur l’après pétrole est identique au traitement de la crise financière actuelle qui consiste à s’endetter massivement comme si il n’y avait pas de lendemain
    Bravo encore pour vos analyses pertitentes et sans complaisances

  • 17 septembre 2010 à 14 h 59 min
    Permalink

    Bonjour connaissez vous un moyen d’investir sur le pétrole sur le long terme hors effet de change et de temps?

  • 17 septembre 2010 à 15 h 12 min
    Permalink

    @Guillaume:
    Le pétrole ? Haha
    A long terme, l’énergie solaire et ses dérivés (vent, vagues, etc.)
    A très long terme, le renouvellement du pétrole 🙂

  • 18 septembre 2010 à 7 h 52 min
    Permalink

    La fin du pétrole.

    Ce n’est pas la seule fin.

    La fin de l’Etat portugais.

    La fin de l’Etat irlandais.

    La fin de l’Etat grec.

    Les graphiques suivants sont terrifiants :

    Si le Portugal lançait un emprunt à 10 ans, il devrait payer un taux d’intérêt de 6,085 % !

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPT10YR:IND

    Si l’Irlande lançait un emprunt à 10 ans, elle devrait payer un taux d’intérêt de 6,293 % !

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GIGB10YR:IND

    Si la Grèce lançait un emprunt à 10 ans, elle devrait payer un taux d’intérêt de 11,560 % !

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GGGB10YR:IND

    Plus les jours passent, plus ces trois Etats se rapprochent du défaut de paiement.

  • 18 septembre 2010 à 14 h 45 min
    Permalink

    http://petrole.blog.lemonde.fr/2010/09/15/entretien-avec-robert-l-hirsch-12/#

    ‘Peak Oil’ : le ministre de l’énergie de Jimmy Carter sonne l’alarme
    Entretien avec Robert L. Hirsch (1/2)

    « James Schlesinger, ex-secrétaire à l’énergie du président Carter, préface le livre d’un ancien haut fonctionnaire américain, le Dr Robert Hirsch, qui prédit une chute de la production de pétrole dans les 5 années à venir.
    Jamais un personnage politique du rang de Schlesinger n’avait assumé un tel diagnostic.
    Le livre paraîtra aux Etats-Unis le 1er octobre. Interview de son auteur en avant-première et en exclusivité. »

  • 19 septembre 2010 à 17 h 39 min
    Permalink

    Donc le cours du petrole va inexorablement monter , monter

    donc le GNL ( meme si moins d’energie que le petrole dans un meme volume liquéfié ) va aussi en profiter.
    Or le cours du GNL ( voir NGASP ou UNL ) est encore tres bas.

    comment investir dans le gaz sans utiliser des trackers NGASP ou UNL trop sensible a « roll over  » des options d’un mois à l’autre ?

    quelle sont les companies pures players en exploration / production de gaz ?

    bien à vous tous

  • 20 septembre 2010 à 14 h 41 min
    Permalink

    Pour Stef :

    Devon Energy DVN
    Burlington Resources BNI
    Chesapeake Energy CHK
    Anadarko APC
    XTO energy XTO
    Apache APA
    EOG Resources EOG

  • 20 septembre 2010 à 21 h 38 min
    Permalink

    Lundi 20 septembre 2010 :

    Les trois graphiques sont incroyables.

    Les trois graphiques sont tout simplement incroyables.

    Si le Portugal lançait un emprunt à 10 ans, il devrait payer un taux d’intérêt de 6,394 % !

    http://www.bloomberg.com/apps/quote?ticker=GSPT10YR:IND

    Si l’Irlande lançait un emprunt à 10 ans, elle devrait payer un taux d’intérêt de 6,482 % !

    Si la Grèce lançait un emprunt à 10 ans, elle devrait payer un taux d’intérêt de 11,560 % !

  • 20 septembre 2010 à 23 h 47 min
    Permalink

    BA, j’ai remarqué chez vous une appétence quasi boulimique à focaliser votre attention et celle de vos lecteurs autour du brûlot que sont les situations réelles des économies européennes: Grèce, Portugal, Espagne, Irlande. A quand le tour pour la France, l’Italie, l’Allemagne de satisfaire votre penchant anti-UE?! 😉

    Pourquoi ne pas parler du vrai problème: Cet aveuglement « wallstreetien » à vouloir à tout prix – sans jeu de mot – valoriser les actifs fantômes sur des bases fantaisistes(mark to model) plutôt que faire valoir les actifs sur des bases réelles(mark to market) en dénonçant les acteurs privilégiés de la Fed – à savoir les Big Banks – qui vont une nouvelle fois récidiver en accaparant une deuxième orgie de liquidités d’une monnaie de singe – le $ – au détriment des 7’826 autres banques US avalisées par la FDIC?

    Rappelez aussi que depuis le début 2010, 103 banques ont fait faillite aux Etats-Unis dont la Sterling Bank de Lantana en Floride et la Crescent Bank and Trust Company de Géorgie qui disposait d’environ 1,01 Mia de dollars d’actifs et 965,7 Mio de dollars en dépôts garantis par la FDIC, à la hauteur de 250’000 dollars. Sans parler des 140 banques ayant fait faillite en 2009, ni du déficit budgétaire 2010 à la hauteur de 1’500 Mia de dollars qui ne vont certainement pas améliorer la situation du chômage à long terme, moyen terme et court terme, ni de l’augmentation prévisible du taux de pauvreté(moins de 40’000 $/an)touchant un américain sur sept, qu’il soit hispanique, noir ou blanc.

    Parlez-nous du journaliste financier du New York Times, Andrew Ross Sorkin, affirmant que « Goldman(Sachs) et d’autres grands groupes étaient près du dépôt de bilan », qu’un sondage par la compagnie d’assurances Allstate démontre que 56% des Américains pensent que l’économie du pays va « dans la mauvaise direction », que depuis le début de cette crise 280 banques ont fait faillite, que selon le Wall Street Journal, l’enquête des autorités boursières sur une manipulation pour embellir les comptes serait proche de sa conclusion après le désastre de Lehman Brothers, que parmi les 13 Etats des Etats-Unis menacés de faillite en 2009(Arizona, Californie, Caroline du Sud, Floride, Kentucky, Maine, Massachusetts, Minnesota, Nevada, New Jersey, New York, Rhode Island, Virginie), certains ne sont même plus en mesure de présenter leurs comptes! Que même 15 autres Etats viennent de passer dans le rouge: Alabama, Illinois, Iowa, Maryland, Michigan, Mississippi, New Hampshire, Ohio, Oklahoma, Pennsylvania, Vermont, Wisconsin, Connecticut, Missouri, Texas, qu’à cause de cette politique spéculative à outrance du lobby financier des Big Banks, les créanciers des Etats-Unis s’arrachent les cheveux pour trouver de l’argent à court, moyen et long terme, que le Japon et le Canada sont au bord de la crise de nerf et la Chine tourne le dos aux Etats-Unis pour répondre aux sirènes de l’or et autres matières premières rares de l’Afrique, que, que, que… On peu continuer cette jérémiade!

    Alors de grâce, pouvez-vous regarder ailleurs qu’en Europe, moi pas du tout adepte de ce « machin » appelé Union Européenne?! 🙂

  • 21 septembre 2010 à 1 h 27 min
    Permalink

    Vidéo extrêmement intéressante !

  • 21 septembre 2010 à 20 h 46 min
    Permalink

    Je ne peux pas regarder ailleurs qu’en Europe car j’habite à l’intérieur du grand bateau « Union Européenne ».

    Mon problème est le suivant : le grand bateau « Union Européenne » a heurté l’iceberg. Pendant que l’eau s’engouffre dans la cale, l’équipage nous explique que tout va de mieux en mieux.

    Ce que je vois, c’est exactement le contraire : tout va de plus en plus mal.

    Le bateau « Union Européenne » est en train de couler, et je suis dedans.

    Durant ce naufrage, je ne m’intéresse pas du tout à ce qui se passe sur les autres grands bateaux « Etats-Unis », « Japon », « Canada », « Chine », etc.

    Je m’intéresse à mes proches : je m’intéresse au canot de sauvetage.

    Concrètement : il devient urgent que la France quitte le Titanic « Union Européenne ».

    Ce prétendu insubmersible « Union Européenne » n’était en réalité qu’un vieux rafiot pourri.

    Glou glou glou glou glou.

Les commentaires sont fermés.