Gold VS Mines depuis 1983

Il faut bien surfer la vague avec ce secteur.
Voici le graphique du XAU (indice de mines (grandes sociétés))

XAU index monthly
Si on compare l’indice avec l’or, on remarque que depuis 1983, il y avait un semblant de chemin commun.

 

gold vs mines 1983 - 2013Depuis 2007-2008 (la crise !), un écart important s’est creusé.

Si on imagine que tout revient à la moyenne, soit les mines montent, soit l’or desscend, soit l’or monte et les mines encore plus fort, soit l’or baisse, mais les mines baisseront moins fort.

En ce qui me concerne, je ne vois pas l’or baisser.

 

 

Je peux – avec plaisir et à ceux qui m’écrirons (info@crottaz-finance.ch) – envoyer une idée d’investissement sur une action minière (exploratrice bientôt en production) que j’estime peu chère, de qualité et dans un pays safe.

Je renvoie aussi à mon disclaimer concernant les investissements.

 

Happy Investing

 

 

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

7 réflexions au sujet de « Gold VS Mines depuis 1983 »

  • 2 septembre 2013 à 17 h 57 min
    Permalink

    Avec le contexte , l’or devrait monter.
    Mais tout est tellement manipulé que je recommande la prudence…

  • 2 septembre 2013 à 18 h 41 min
    Permalink

    Intéressant – une anomalie de marché ?

    Entre l’or physique et la mine et il y a les coûts d’extraction. Et dans les coûts d’extraction, il y a l’énergie et le pétrole. Peut-être que le marché a pris en compte cette composante ?

    Je crois que c’est sur votre blog que j’ai vu un graphique sur la corrélation pétrole / or ?

    ( ceci dit, je n’ai pas analysé les comptes d’exploitation des mines d’or – une nouvelle tâche )

  • 2 septembre 2013 à 21 h 02 min
    Permalink

    Il y a des richesses qu’on semble oublier et qui se comprennent mieux sans dire mot. Pourtant on capte vite l’idée.

    Prenez le temps de vivre et d’écouter: Antonio Vivlaldi “La stravaganza”(=l’extravagance)http://www.youtube.com/watch?v=Tqbv9cPyBfs peut écouté lui aussi devant cette superbe sculpture de? Comme quoi on passe à côté de richesses biens plus belles que celles des finances… 😉

  • 2 septembre 2013 à 21 h 40 min
    Permalink

    D’où l’importance de bien choisir la mine d’or. Celle qui a le cash cost de l’once le plus bas. Dans les grandes, il y a Barrick Gold et dans les moyennes je suggère Semafo qui a un cash cost entre 700 et 800$ et qui est tombé en dessous de 25% de la valeur de son sommet.

  • 2 septembre 2013 à 22 h 18 min
    Permalink

    Bonjour Olivier.
    Cette info est reprise par Pierre Jovanovic

    http://www.jovanovic.com/blog.htm

    LA LAMPE D’ALLADIN FROTTEE PAR GOLDMAN SACHS
    du 2 au 6 septembre 2013 : Là aussi, tout au long de l’année vous avez vu tout un battage de presse (j’avais donné ici un exemple génial de BFM-Eco) contre l’or, citant maintes pseudo études, dont celle de la Goldman Sachs, expliquant que la bulle de l’or venait d’exploser et qu’il fallait vendre, vite vite… Début août, Paulson (celui qui a fait des dons à Carla Bruni) est même venu claironner qu’il vendait son or en carton… De leur côté les analystes de Goldman Sachs ont demandé/recommandé à tous leurs clients de vendre leur or ou de ne pas en acheter.

    Et devinez quoi?

    Exactement comme ce vieux renard de George Soros, pendant que ses clients vendaient, parfois à perte, Goldman Sachs rachetait tous leurs ETFs or… C’est pas beau ça? Ils vendent leurs lingots à 1300, vous les rachetez à 1300 et quelques semaines après le lingot à déjà pris 100 dollars. Sur des milliards, bonjour le pactole… (elle est bonne, si si). Et, oh hasard, oh djinns, les US décident d’un coup fin août d’aller guerroyer en Syrie. Comme le mot hasard vient de l’arabe “al-zahr”, ceci doit expliquer cela : – ) Zero Hedge a vu la manip: “Well, now that the full details of holdings changes have been released for Q2, it is perhaps clearer than ever before that as the bank was telling its clients to “sell, sell, sell” it was itself “buy, buy, buy”-ing the Gold ETF (GLD) with both arms and feet. In Q2, Goldman Sachs added a stunning (and record) 3.7 million ‘shares’ of GLD. As Paulson dumped his GLD, Goldman lapped it up to become the ETF’s 7th largest holder”, cliquez ici pour ne pas rater les jolis graphiques de la méga arnaque réalisée sur le dos des clients. A se demander qui sont ces crétins si heureux de se faire plumer… car depuis le temps, tout le monde sait que Goldman travaille pour ses intérêts, et pas pour les gens qui lui confient leur argent… Revue de Presse par Pierre Jovanovic © http://www.jovanovic.com 2008-2013

  • 6 septembre 2013 à 13 h 52 min
    Permalink

    C est dommage , je ne m explique pas les anomalies graphiques sur stockcharts sur le $BPGDM …..
    quelqu un a une idée ????

Les commentaires sont fermés.