Denison Mines Corp. et Uranium Participation Corporation

Aujourd’hui je vous viens avec une (ou deux) idée(s) d’investissement. Je vous rappelle pour mémoire que ce genre d’article n’est produit qu’à titre informatif et ne représente pas une recommandation d’achat en tant que telle (voir mon disclaimer).

Denison Mines Corp. est une société productrice d’Uranium en Amérique du Nord. Cette compagnie possède aussi des gisements au Colorado, en Utah, en Arizona. Elle possède aussi un fort portefeuille d’exploration et de développement au Canada, Etats-Unis, Mongolie et Zambie.

Dernièrement les cours de l’Uranium n’a pas fait des étincelles, malgré la hausse du pétrole et ceci contrairement aux métaux en général (or, argent, plomb, etc.) .

uxc 

dml 05-09-09Depuis 3 ans le titre Denison Mines est à la peine.

En comparant la production et les réserves de Denison Mines Corp avec sa capitalisation boursière (en divisant sa  capitalisation boursière par les livres d’uranium détenues (prouvées et réserves prouvées) on obtient 2.21 $ ce qui fait d’elle une des moins chères du secteur dans les capitalisations de plus de 500 mios de $. Pour comparaison Cameco Corp. est à 10.88$ et Paladin Resources Ltd à 10.70$et seule Uranium One est moins chère à 1.55$

Denison est une action. Souvent les actions ne réagissent pas toujours comme le sous-jacent métal. Si vous voulez jouer uniquement le prix de l’uranium (sans futures, sans contango) vous pouvez acheter des actions de la société Uranium Participation Corporation. Cette dernière, conseillée par Denison Mines, ne possède que de l’Uranium physique et il est possible de trouver la valeur d’inventaire chaque mois (Net Asset Value) sur leur site. L’uranium monte, le titre monte et inversement. Ci-dessous un graphique comparatif de l’évolution de Denison, Uranium One, Cameco et Uranium Participation sur 5 ans.

uranium comp

Il est aussi possible de trouver des sociétés dont le ratio de capitalisation boursière divisé par les livres d’uranium est très bas. En général, il s’agit de très petites sociétés comme par exemple: Kahn Resources (dépôts en Mongolie risque politique élevé), Pelé Mountain Resources (capitalisation 9 millions seulement), etc.

Des investissements à déconseiller aux cardiaques.

Happy Investing

www.pdf24.org    Envoyer l'article en PDF   

6 réflexions au sujet de « Denison Mines Corp. et Uranium Participation Corporation »

  • 6 septembre 2009 à 9 h 59 min
    Permalink

    Bonjour Olivier,
    Donc pas pour moi (souffle au coeur)
    Bon WE.

  • 6 septembre 2009 à 10 h 48 min
    Permalink

    J’ai découvert ce blog voilà peu . Très pertinent !

    Continuez!!

  • 8 septembre 2009 à 12 h 15 min
    Permalink

    Personnellement je préfère ce type d’article plutôt que ceux qui pointent du doigt les supposés complots…
    Quand on est libéral on considère que les marchés sont libres(et c’est pourquoi le marché est préférable au “pilotage” des politiques),comment pouvez vous évoluer dans votre milieu professionnel si vous pensez qu’une poignée de banques peuvent faire le marché?
    Que pèse Goldman face à Soros,Kovner,Cohen,Simmons,Paulson?
    Walou!
    Les déflationnistes pleurnichent depuis des mois parce que les marchés montent,évidemment comme ils n’ont pas pu se tromper le marché doit être manipulé…mais quand ils baissent c’est normal,peut être que les banques ne vendent jamais à découvert…

    Si vous avez des pistes pour acheter le plomb je suis preneur(l’idéal,la bombe…,un recycleur de taille raisonnable,le Recylex chinois).Et si vous me dégottez un bon papier sur les sociétés de recyclage des métaux dans le monde alors je me ferais un plaisir de vous faire parvenir une caisse de vin.

  • 8 septembre 2009 à 14 h 22 min
    Permalink

    plein de choses dans votre commentaire: tout d’abord la politique essaie de piloter le marché depuis longtemps avec les échecs que nous avons connu (fannie et Freddie sont sur un bateau, les deux tombent à l’eau…la faute à qui donc, le faute aux règles édictées à l’époque par le gouvernement).
    je me considère comme minarchiste et par là suis pour un libéralisation totale et aucune aide en cas d’échec ! La faillite aurait déjà dû emporter beaucoup d’institutions et cela n’aurait pas affaibli les autres (loi de la sélection naturelle). Mais l’homo finansus a tout biaisé.
    J’aime bien la chanson de Brassens. Les copains d’abord…allez savoir pourquoi.
    Les déflationnistes vont avoir raison probablement…mais il faut toujours du temps (voir mon article sur le market timing) et l’homo deflationnus est impatient, tout comme l’homo inflationnus.
    Au sujet du plomb, il existe d’excellentes sociétés cotés en bourse avec beaucoup de plomb (et pas que dans l’aile, je vous rassure). Je ne crois pas connaître de possibilité d’acheter du plomb directement.
    Quant au recyclage, je vais m’atteler de suite à cette recherche, votre promesse de vins me met l’eau à la bouche.
    merci

  • 8 septembre 2009 à 15 h 29 min
    Permalink

    C’est moi qui vous remercie.
    Les déflationnistes se trompent depuis maintenant près de 3 ans(en réalité beaucoup le sont depuis…2001!),parce qu’il ne faut pas confondre déflation et baisse des marchés actions il est probable qu’ils soient encore à la ramasse pour un moment…

    Je préfère les recycleurs,dans l’idéal des sociétés moyennes, pure player(plomb et,ou,zinc),présentes dans les marchés émergents,aux minières qui sont incapables de tenir leurs coûts.
    Attention Olivier si vous me proposez une liste quelconque de sociétés du secteur je vous envoie 5 litres de vin de table dans un jérican en plastique,ou pire du jus de raisin.

    PS;Je ne devrais pas encore vous l’avouer mais vos billets sur Aquiline(de l’argent,de l’or,du plomb,le paradis!) justifie à eux seuls une rétribution généreuse en…liquide.
    Denison,Kahn,je vais me pencher sérieusement sur ces dossiers.

  • 8 septembre 2009 à 15 h 33 min
    Permalink

    je vais creuser les recycleurs autres que les big comme waste management qui recyclent tout et n’importe quoi…(la dette ? pas encore)
    Pour le plomb il y a 1 milliards de livre de Pb chez Aqi et personne n’en tient compte..allez savoir….
    pour le jerican, je préfère attendre !

Les commentaires sont fermés.